Infolettres

Archives

Abonnement à l'infolettre

L'infolettre Réseau collégial est diffusée une fois par mois. Recevez gratuitement chaque mois des nouvelles concernant les établissements et tous les acteurs et artisans du réseau, des résumés de dossiers, des informations sur les événements à venir...



Version en ligne

Version PDF



Infolettre Nº 80 15 mai 2018
        
Mot de l'équipe
Pour boucler cette année 2017 - 2018

Notre Infolettre no.80 contient plusieurs articles se rapportant  aux enseignants et enseignantes.

Les collèges devront adopter un code de conduite précisant  les règles à respecter par les personnes en relation pédagogique ou d'autorité entretenant des liens intimes avec un étudiant. Une recension des prises de position des différents acteurs en Commission parlementaire en donne une bonne idée. Jusqu'où iront ces règles ? 

Sur cette toile de fond Robert Howe, chroniqueur au portail, traite  de la bienveillance qui devrait présider à la relation des profs de l'enseignement collégial à l'égard de leurs étudiants.

Créateur et enseignant, comment conjuguer les deux ? Jérôme Fortin du Cégep du Vieux Montréal échange avec nous sur le sujet.

La présidente de la FEC-CSQ, madame Lucie Piché, précise où devrait investir le ministère de l'enseignement supérieur après plusieurs années d'austérité.

Notre galerie de portraits de la relève enseignante au collégial se poursuit à travers le point de vue de trois nouvelles enseignantes.  

La série sur le patrimoine architectural des collèges se poursuit à travers un texte sur la mémoire des lieux au Cégep à Joliette.

Raymond-Robert Tremblay entretient les lecteurs sur la croissance soutenue de l'intérêt pour l'entrepreneuriat éducatif au collégial.

Bonne lecture!

        
Vivre l'enseignement: quelques défis
Faut-il interdire les relations amoureuses ou sexuelles entre les enseignants et les étudiants au collège ?

Dossier préparé par Alain Lallier, éditeur en chef, Portail du réseau collégial 

La Loi visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel dans les établissements d'enseignement supérieur est entrée en vigueur le 8 décembre 2017. Cette loi prévoit que les établissements d'enseignement supérieur doivent, avant le 1er janvier 2019, adopter une politique pour prévenir et combattre les violences à caractère sexuel. La loi précise le processus d'élaboration, de diffusion et de révision de la politique et oblige les établissements à rendre compte de son application selon les paramètres prévus. De plus, la loi détermine les éléments qui doivent être prévus à la politique, notamment des règles encadrant les activités sociales et d'accueil des étudiants, des mesures de sécurité, des formations obligatoires, un processus de plainte ainsi que des services d'accueil, de référence, de soutien psychosocial et d'accompagnement des personnes. En outre, cette politique doit prévoir un code de conduite prévoyant les règles qu'une personne ayant une relation pédagogique ou d'autorité avec un étudiant doit respecter si elle entretient des liens intimes avec celui-ci.

La question du code conduite a longuement été débattue à la Commission parlementaire de la culture et de l'éducation, qui a siégé en novembre dernier. La ministre de l'Enseignement supérieur, madame Hélène David, a posé plusieurs questions aux différents acteurs du réseau collégial sur leur position face à cette problématique. À la veille des débats sur cette question dans les collèges, le Portail trouve pertinent de souligner la position des principaux acteurs du réseau. Sans prétendre à l'exhaustivité, cette recension met l'accent sur les positions qui se sont particulièrement démarquées. Les citations qui suivent dans ce texte sont tirées du Journal des débats de la Commission de la culture et de l'éducation.

Lire la suite

Quand de futurs enseignants de collège réfléchissent à la bienveillance et au "caring"

Une contribution de M. Robert Howe,  consultant en pédagogie de l'enseignement supérieur, spécialiste en évaluation.

Mots clés : bienveillance ; attitudes; relation profs-étudiants; "caring"

Nous savons tous que l'aide à l'apprentissage implique la mise en oeuvre de méthodes, techniques ou approches pédagogiques qui relèvent de ce qu'on convient d'appeler des « bonnes pratiques ». Mais nous savons aussi que l'efficacité de ces bonnes pratiques pédagogiques dépend, en amont, d'attitudes appropriées à l'égard de nos étudiants. À l'université Laval,  c'est ce qu'a voulu explorer la professeure Marie-Claude Bernard[i] lorsqu'elle a tenu avec ses étudiants, aspirants profs de cégeps, un forum de pratique réflexive sur les attitudes des enseignants envers les étudiants au collégial. Dans le cadre de son cours "Intervention pédagogique au collégial" (programme de diplôme d'études supérieures spécialisées en enseignement collégial (DESS)), Mme Bernard a dirigé récemment une discussion sur la bienveillance qui devrait présider à la relation des profs de l'enseignement collégial à l'égard de leurs étudiants. À l'invitation de Mme Bernard, j'ai eu le privilège de participer à ce forum fort animé.

Des références préalables
Tout le groupe d'étudiants de Mme Bernard avait étudié au préalable certains documents sources qui ont alimenté la réflexion, notamment Cifali (2012) et Prairat (2016). Ces documents très riches sont, comme bien d'autres, porteurs de réflexion sur l'éthique et la déontologie enseignante. En plus de ces textes européens, les étudiants de Mme Bernard avaient étudié deux textes que nous avons proposés, ici même sur le Portail du réseau collégial, concernant l'attitude narcissique de certains enseignants (Howe, 2017, a et b). Ces deux textes, fort lus apparemment, sont inspirés des travaux d'Andrée Condamin[ii].

Lire la suite

Jérôme Fortin: créateur, mais avant tout professeur

Depuis 1996, l'artiste québécois Jérôme Fortin a présenté de nombreuses expositions personnelles dans les grandes villes du monde. Ses oeuvres figurent dans plusieurs collections, dont celles du Musée d'art contemporain de Montréal. Enseignant en Arts visuels au cégep du Vieux Montréal, il a gracieusement accepté de collaborer avec la FNEEQ afin de créer une oeuvre commémorant les 50 ans des cégeps. Cette oeuvre sera réalisée à partir de photos d'archives soumises par des enseignantes et des enseignants provenant des quatre coins du Québec. Elle sera dévoilée au printemps 2018. Marie Lacoursière échange avec lui.

Le créateur travaille depuis longtemps avec le papier. Il a ainsi décidé de faire une oeuvre tirée de la série «solitude». Les documents ont été reliés et pliés afin de rendre une oeuvre en quatre parties avec reliefs convergeant vers le centre. Ils seront installés à la centrale de la FNEEQ et, bien qu'ils soient considérés comme documents d'archives, ils pourront être consultés avec des gants blancs. « Comme le médium utilisé demeure essentiellement le collage, je travaille à réunir des forces comme c'est également le cas de la centrale syndicale, tout mettre ensemble. Le sens de l'oeuvre est donné par l'ensemble des documents coupés qui créent l'union, le collage constitue la richesse de l'ensemble », d'indiquer l'auteur.

Lire la suite

Réinvestir pour réparer les pots cassés par l'austérité

Entretien avec Mme Lucie Piché, présidente de la Fédération des enseignantes et des enseignants de CÉGEP (FEC-CSQ)

La FEC fête en 2018 son cinquantième anniversaire d'existence. Dès 1968 existait « la section des enseignants de cégeps » mais c'est en décembre 1969 que le nom de Fédération des enseignants de cégeps sera retenu. C'est le Syndicat des enseignantes et enseignants du Collège Bois-de-Boulogne qui est le doyen de la Fédération. Suivent Matane, Drummondville et Victoriaville, affiliés en 70, Sainte-Foy en 71, Lennoxville en 73 et Gérald-Godin en 2000. En 2009, se sont ajoutés six anciens syndicats de la Fédération autonome collégiale (FAC). La FEC compte actuellement 13 syndicats d'enseignantes et d'enseignants de collèges affiliés.

Une présence importante des cégeps de région colore le discours de la fédération
Dès le départ, la présence des cégeps de région était à la FEC une réalité prégnante. Cette caractéristique s'est accentuée avec l'intégration des cégeps auparavant affiliés à la FAC : (Sorel-Tracy, Rivière-du-Loup, Institut maritime du Québec, Rimouski, Gaspé et les Îles-de-la-Madeleine. « Cette présence colore notre réflexion sur la pérennité du réseau collégial » selon Lucie Piché. « Plusieurs de ces régions ont connu des baisses démographiques importantes, d'où notre préoccupation d'assurer la vitalité du réseau. L'enjeu demeure l'accessibilité à l'enseignement supérieur sur l'ensemble du territoire du Québec. Par ailleurs, tous les indicateurs démontrent que les cégeps sont également un moteur culturel et socio-économique pour les régions. Ce serait donc une erreur de penser que c'est uniquement le téléenseignement qui sauvera les régions. La qualité de la relation pédagogique joue un rôle prépondérant dans la formation. Les études ont également démontré comment la présence d'un établissement collégial dans une région pouvait favoriser l'accessibilité aux études supérieures notamment pour les étudiants de première génération. L'existence d'un établissement collégial à proximité de chez toi devient un facteur facilitant que ce soit pour préparer à une profession ou pour accéder à l'université. Plus récemment, un lien a même été établi entre cette présence et la réussite des études au secondaire ! »

Lire la suite

La relève enseignante dans les collèges - Trois portraits (suite)
Mme Kate Blais, enseignante en philosophie au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue   Mme Sara Trottier, enseignante en électrophysiologie médicale au Cégep de Lévis-Lauzon   Mme Ariane Bédard, enseignante en Technologie de radiodiagnostic au Collège Ahuntsic
 

Dossier préparé par Alain Lallier, éditeur en chef, Portail du réseau collégial

Nous savons que les enseignantes et les enseignants du collégial sont nombreux à prendre leur retraite au cours des présentes années. D'autres prennent la relève dans les collèges. Qui sont-ils ? Qu'est-ce qui les amène ou les motive à enseigner au cégep? Quelles impressions dégagent-ils de leurs premières expériences d'enseignement ? Quels défis relèvent-ils et comment composent-ils avec la précarité d'emploi ?

Dans notre Infolettre no.79, nous avons déjà publié trois portraits, en voici trois autres.

  • Mme Kate Blais, enseignante en philosophie au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue.
  • Mme Sara Trottier, enseignante en électrophysiologie médicale au Cégep de Lévis-Lauzon.
  • Mme Ariane Bédard, enseignante en Technologie de radiodiagnostic au Collège Ahuntsic

Lire la suite

        
Dans notre série Héritage
Cégep de Joliette - Mémoire des lieux: les défis du patrimoine bâti

Un texte de Mmes Natalie Battershill et Josée Morrissette, enseignantes en Histoire et responsables du Laboratoire sur le patrimoine au Cégep régional de Lanaudière à Joliette.

En demandant aux gens de se souvenir des 50 ans du cégep de Joliette, nous ne fûmes pas étonnées qu'une des composantes de cette mémoire allait aussi nous permettre de réexplorer les lieux. Après tout, le patrimoine bâti a cette capacité d'amener les individus à développer un sentiment d'appartenance, de les rattacher à une identité collective.

Le cégep de Joliette s'est installé en septembre 1968 dans une institution d'enseignement déjà centenaire. Fondé en 1846, l'ancien Collège Joliette, devenu Séminaire de Joliette, a subi depuis maintes transformations. Résultats de reconstructions suite à des incendies ou des agrandissements, elles correspondent aux nécessités logistiques liées à une institution d'enseignement.

Aujourd'hui son apparence extérieure est une juxtaposition harmonieuse de constructions d'époques différentes, mais son intérieur est un perpétuel changement où le patrimoine se reconstruit avec les années. Dans notre souci de tracer une partie de l'histoire de notre institution, nous avons fait notamment appel au régisseur général de notre établissement, Monsieur Sylvain Pedneault qui dans son travail, doit relever les défis qu'appelle ce genre d'édifice historique. Pour lui, le bâtiment est un objet de curiosité historique dont il découvre dans son quotidien la complexité. Il ne se passe pas un mois sans qu'une «surprise» le force à repenser la planification des travaux ou les priorités.

Lire la suite

        
Entrepreneuriat éducatif
Croissance soutenue de l'intérêt pour l'entrepreneuriat éducatif au collégial

Par Raymond-Robert Tremblay, coordonnateur du "Projet d'éducation entrepreneuriale au collège" (PEEC)

Il y a moins de deux ans, le Projet d'éducation entrepreneuriale au collège (PEEC) comportait quatre membres, il en compte maintenant vingt. Cette croissance soutenue repose sur la volonté des répondants entrepreneuriaux des collèges de se réseauter et de partager leur expertise. Elle découle aussi de l'appui soutenu des directions générales qui sont plus que d'autres acteurs peut-être, conscientes de l'impact économique important des collèges dans les régions et de leur responsabilité envers le développement entrepreneurial. Présent dans presque toutes les régions du Québec, le PEEC compte même un important membre hors Québec : le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) son premier membre associé, et quel membre dynamique !

Au-delà des défis financiers et administratifs que représente la création d'un organisme à but non lucratif (OBNL – le PEEC l'est devenu le 5 janvier 2018), la création du PEEC représente aussi un défi de réseautage, de communication et de pratique réflexive. Afin de se constituer comme une communauté de pratique, les divers intervenants au PEEC doivent accomplir des efforts pour dégager un nouveau champ de pratique et de réflexion concernant l'éducation à l'entrepreneuriat en enseignement supérieur : un domaine peu exploré.

Plusieurs aspects doivent être abordés : la pédagogie entrepreneuriale, la sensibilisation, la croissance de l'engagement, la mise en place des activités, le développement des compétences et des attitudes propres aux entrepreneurs, le réseautage, la création de liens avec les milieux internes et externes des collèges, les modalités de formation pour les adultes, les formules d'accompagnement comme le mentorat et le codéveloppement, ne sont que quelques sujets d'intérêt pour l'identification des meilleures pratiques et la recherche. Ce n'est donc pas un engouement passager : l'entrepreneuriat éducatif collégial est là pour de bon. Le PEEC est la réponse que les collèges apportent à ces préoccupations éducatives.

Lire la suite

Nouveautés
Si vous ne désirez plus recevoir cette infolettre, veuillez nous écrire à: infolettre@lescegeps.com. Veuillez noter que dans certains, cette infolettre vous est distribuée par votre service des communications. Auquel cas, nous vous invitons à communiquer avec l'adresse qui figure dans l'entête de ce courriel.

 

 

 

 





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 


Archives


Abonnement


Désabonnement


Calendrier de diffusion

  • Diffusion: 28 août 2017

    Date de tombée: 23 août 2017

  • Diffusion: 2 octobre 2017

    Date de tombée: 27 septembre 2017

  • Diffusion: 6 novembre 2017

    Date de tombée: 1 novembre 2017

  • Diffusion: 11 décembre 2017

    Date de tombée: 6 décembre 2017

  • Diffusion: 29 janvier 2018

    Date de tombée: 24 janvier 2017

  • Diffusion: 5 mars 2018

    Date de tombée: 28 février 2018

  • Diffusion: 9 avril 2018

    Date de tombée: 4 avril 2018

  • Diffusion: 15 mai 2018

    Date de tombée: 10 mai 2018


Les partenaires du Portail