Nouvelles

COVID-19 - Les centres collégiaux de transfert mis à contribution

Dans la lutte contre le COVID-19, l'expertise des Centres collégiaux de transfert est mise à contribution.

Lire cet extrait d'un article paru dans La Presse+:

COVID-19
Sur le pied de guerre pour produire masques et blouses québécois
Philippe Mercure La Presse

Extrait:

Plutôt que de baisser les bras, les acteurs du milieu ont décidé de bâtir cette expertise à toute vitesse. Preuve qu'ils ne chôment pas, La Presse a attrapé M. Charest en pleine téléconférence, dimanche après-midi, avec d'autres intervenants du monde du textile. Tous ont accepté de nous parler.

Tester chez nous

Au Centre multiservices pour l'industrie textile (Groupe CTT), à Saint-Hyacinthe, on s'affaire à développer des protocoles et à acquérir des équipements afin de tester les masques et les blouses de protection qui, on l'espère, seront bientôt fabriqués ici. L'objectif est que ces produits puissent être homologués et donc utilisés.

« On réalise déjà énormément de tests pour les entreprises. On n'a pas la capacité de faire tous les tests requis pour les masques, mais on est en train de la bâtir. Certains équipements ne se trouvent qu'en Europe et aux États-Unis. On est en ligne actuellement justement parce qu'on vient de parler à un potentiel bailleur de fonds », explique Olivier Vermeersch, PDG du Groupe CTT.

Paulette Kaci est directrice générale de VestechPro, un centre de transfert technologique affilié au cégep Marie-Victorin. Elle a été chargée d'évaluer la capacité de production de l'industrie québécoise. « On essaie d'organiser une réponse coordonnée de la filière textile. Il y a des entreprises qui seraient prêtes à produire. Dès qu'on reçoit une commande ferme, il y a possibilité de mettre des gens au travail », assure-t-elle.

Le problème, pour l'instant, est que la plupart des entreprises hésitent à se lancer dans la production sans avoir l'assurance qu'elles auront des contrats… et que les contrats ne viendront que si on sait que l'industrie québécoise peut accoucher de produits qui passeront les tests de Santé Canada.

« C'est un peu l'oeuf ou la poule », admet Mme Kaci.

 

Source : La Presse+


 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail