Nouvelles

Cégep de Sept-Îles - STAGIAIRES FRANÇAIS À L’ITMI


De gauche à droite : Philippe, Reda, Solyvan, Baptiste, Rémi et Quentin, stagiaires à l’ITMI

Sept-Îles, le 31 mai 2019 – L’Institut technologique de maintenance industrielle (ITMI) accueille présentement deux groupes de stagiaires français, pour une durée de 3 à 5 mois. Ces étudiants participent à l’avancement de plusieurs projets de recherche et développement à l’ITMI.

Provenant de l’Institut universitaire de technologie (IUT) de Ville d’Avrayainsi que de l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) et de Wild Code School, institut spécialisé dans les métiers du digital, ces stagiaires renforcent le climat multidisciplinaire de l’équipe de l’ITMI.Ils permettent en effet d’apporter une aide en technologie numérique, en génie thermique et énergie, en génie des systèmes électromécaniques ainsi qu’en génie électrique et informatique industriel. Par exemple, ils contribuent aux projetsd’une microbrasserie 4.0, de stockage thermique incluant une modélisation numérique pour simplifier l’utilisation des données et de logistique en zone portuaire.

Pour ces étudiants, il s’agit d’une occasion de connaître le milieu du travail, d’apprivoiser le monde de la recherche, d’apprendre de nouvelles techniques et surtout,de côtoyer des chercheurs chevronnés. « Le projet de la microbrasserie est très attrayant par son aspect ludique et sa volonté de devenir une brasserie moderne. Le défi technique nous permet d’acquérir des compétences et des nouvelles expériences, ce qui facilitera notre embauche après les études », précisent Philippe Yu et Kong Solyvan. Quant à Rémi Sangeux et Quentin Grunbaum impliqués dans le stockage thermique, ils se réjouissent de vivre cette expérience : « Ici, nous avons la chance de voir à quoi ressemble un travail de chercheur. Nous travaillons sur des projets réels et avons un extraordinaire suivi. Ceci nous prépare bien au monde du travail ».

Avec l’accueil de ces stagiaires, l’ITMI confirme sa volonté de contribuer à la formation des chercheurs de demain. Il s’agit également d’une opportunité d’attraction de main-d’œuvre qualifiée et formée selon les exigences nord-américaines. « L’intégration des stagiaires dans les travaux de recherche fait partie de la mission de l’ITMI, afin de former la relève et participer au transfert technologique. C’est également une opportunité de consolider le maillage d’affaires à l’international et de tisser de nouvelles collaborations », soulignent Zoé Feger et Laurent Ferrier, superviseurs de stages et chercheurs à l’ITMI.

À PROPOS DE L’ITMI
Depuis 2008, ce centre collégial de transfert de technologie (CCTT) dessert l’ensemble du Québec. Il priorise les pratiques à efficacité maximale et intègre les préoccupations de développement durable en s’intéressant aux questions corollaires d’efficacité énergétique et de santé-sécurité. Les opérations ferroviaires constituent également un centre d’intérêt du CCTT. Ce dernier est également porteur d’une Chaire industrielle de recherche en maintenance et exploitation ferroviaire du Conseil national de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG).
– 30 –

Pour information :  Caroline Michaud
   Conseillère en communication
   418 962-9848, poste 236
   caroline.michaud@cegepsi.ca

Source : Cégep de Sept-Îles


 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail