Nouvelles

Projet d'agrandissement chez Agrinova - Une contribution financière de plus de 3,3M$

ALMA, QC, le 21 déc. 2010 - Le ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune, ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et député de Dubuc, M. Serge Simard, annonce, au nom du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, M. Clément Gignac, le versement d'une contribution financière non remboursable de plus de 3,3 M$ à l'organisme Agrinova, spécialisé en agriculture. 

Le projet de 4,7 M$ vise à renforcer les infrastructures de recherche d'Agrinova par l'agrandissement du bâtiment actuel et l'acquisition d'équipements de laboratoire. L'agrandissement consiste en l'ajout d'une superficie nette totale de 17 248 pi2 dont plus de 80 % seront réservés aux activités de recherche.

« En valorisant la collaboration et la mobilisation des chercheurs en agriculture, Agrinova contribue non seulement à faire un Québec prospère, mais elle encourage également notre main-d'œuvre à viser l'excellence », a déclaré le ministre Serge Simard. « L'appui de notre gouvernement à cet investissement permettra la création de dix emplois au cours des cinq prochaines années. L'entreprise continuera donc à jouer un rôle indéniable dans le développement économique de notre région », a ajouté le ministre Simard.

Agrinova est un organisme à but non lucratif associé au Collège d'Alma et reconnu comme centre collégial de transfert de technologie (CCTT) depuis 1996. Sa mission est d'offrir des services en recherche appliquée et en transfert technologique auprès des producteurs et des entreprises agricoles du Québec. Son établissement principal est situé à Alma, au Lac-Saint-Jean, et ses trois centres de services sont établis en Montérégie, dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches.

« La contribution du gouvernement du Québec, qui s'inscrit dans le cadre de la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation 2010-2013, permettra à Agrinova d'optimiser ses fonctions de recherche et d'innovation en agriculture pour répondre aux besoins des entreprises et des milieux utilisateurs. Grâce à sa capacité d'innovation, l'entreprise pourra se démarquer et faire face à la compétition tout en contribuant au développement social et économique du Québec », a tenu à souligner le ministre Clément Gignac.

« Agrinova connaît une croissance soutenue. Ce projet, qui nous permettra d'augmenter notre productivité et de perfectionner encore plus notre expertise, représente un défi de taille que nous sommes impatients de relever », a tenu à souligner M. Éric Roussel, directeur général d'Agrinova.

À propos des CCTT

Le mandat des centres collégiaux de transfert de technologie est d'exercer, dans un domaine particulier, des activités de recherche appliquée, d'aide technique à l'entreprise et d'information afin de contribuer à l'élaboration et à la réalisation de projets d'innovation technologique, à l'implantation de nouvelles technologies et à leur diffusion. Ces centres, reconnus par le Ministère, sont sous la responsabilité des cégeps.

À propos du Programme de soutien à la recherche

Le Programme de soutien à la recherche issu de la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation (SQRI) 2010-2013, vise à appuyer des projets ou des initiatives des milieux de la recherche et de l'innovation. Il s'adresse aux organismes à but non lucratif qui interviennent dans les différents secteurs de la recherche, de l'innovation et de la diffusion de la science et de la technologie ainsi qu'aux établissements de recherche publics ou des réseaux de la santé et de l'éducation.

À propos de la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation
Intitulée Mobiliser, Innover, Prospérer, la SQRI 2010-2013 vise notamment une restructuration majeure du financement de la recherche publique en vue de renforcer le leadership scientifique québécois, de se doter d'une vision concertée de son développement, de mieux positionner la recherche québécoise et de la faire rayonner davantage sur le plan international.

Dans un contexte où un personnel hautement qualifié demeure un facteur déterminant pour la prospérité actuelle et future du Québec, la Stratégie vise à accroître la main-d'œuvre et l'entrepreneuriat, et à attirer au Québec les meilleurs. Elle contribuera aussi à accélérer l'innovation, la création de produits et la mobilisation pour mieux positionner les entreprises québécoises sur les marchés porteurs. Elle engage résolument le Québec sur la voie de l'économie verte, l'économie de demain.

De 2006 à 2013, grâce à cette stratégie, plus de 2,3 G$ auront été injectés pour un effort total du gouvernement du Québec d'environ 11,5 G$, ce qui inclut les crédits d'impôt et les budgets de base des ministères.

Pour plus de renseignements sur les programmes et les services du MDEIE, consulter la page Web www.mdeie.gouv.qc.ca/programmes.



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail