Archives

Infolettres

Infolettre Réseau Collégial / Nº 111 / 11 avril 2022

 

 


 
Infolettre Nº 111 11 avril 2022
        
Mot de l'équipe

Comment les cégeps répondront-ils à la hausse spectaculaire de la population étudiante des prochaines années ?  La réponse de deux cégeps.

Comment Léo Bureau-Blouin a-t-il vécu le printemps érable ? Retour sur un parcours hors du commun.

Comment décoloniser les contenus de cours en philosophie ? Le Projet ATOPOS  pave la voie.

Comment allier intelligence artificielle et réussite scolaire ? La synthèse d'un forum.

Comment conjuguer l'avenir au féminin ? 5 femmes en témoignent.

Comment Alliance Sport-Études arrime-t-il vie sportive et études ? Son directeur général  témoigne.

Comment l'ouverture de nouveaux programmes va-t-il permettre au Cégep de l'Outaouais de répondre aux besoins du milieu ? Le directeur général précise.

Comment un CCTT a développé une solution pour que les rouleaux convoyeurs tournent en continu ? Deux chercheurs de L'ITMI expliquent.

Bonne lecture !

        
Dossiers
Hausse spectaculaire de la population étudiante collégiale d'ici 2030

Olivier Simard, directeur général du Collège Montmorency

Sylvain Lambert, directeur général du Cégep Édouard-Montpetit

Par Élise Prioleau

On attend une hausse de 25 000 à 30 000 étudiants dans le réseau collégial d'ici 2030. Une hausse historique de 20 %, qui touche tout particulièrement les cégeps de la région métropolitaine de Montréal. Conséquence : sept établissements sur douze à Montréal devront agrandir ou louer des locaux pour accommoder la vague attendue de nouveaux étudiants. Au Collège Montmorency à Laval et au Cégep Édouard-Montpetit sur la Rive-Sud de Montréal, on y voit l'occasion de repenser le cégep pour mieux l'adapter aux étudiants de demain. L'année 2019 a signé le début de la montée en flèche de la population étudiante dans les cégeps. Le ministère prévoit que le nombre d'étudiant-e-s augmentera de 25% entre 2020 et 2030. C'est pourquoi les cégeps sont nombreux à faire face à un manque de locaux. Dans le Plan québécois des infrastructures (PQI) du gouvernement, sept projets d'agrandissement sont présentement à l'étude.

Lire la suite

L'incroyable printemps érable de Léo Bureau-Blouin

Léo Bureau-Blouin à la Cour suprême alors qu'il travaillait pour le juge en chef.

Par Alain Lallier

Âgé de 19 ans, en juin 2010, Léo Bureau-Blouin devient président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ). Il occupera cette fonction à temps plein pendant deux ans.

En tant que porte-parole de la FECQ, il devient l'un des trois leaders étudiants de la plus longue et de la plus imposante grève étudiante au Québec et au Canada. Le Portail refait avec lui le parcours hors de l'ordinaire de ce printemps érable.

Une hausse annoncée longtemps à l'avance
Le 18 mars 2011, le gouvernement de Jean Charest annonce, lors du dépôt budgétaire, sa décision d'augmenter les frais de scolarité universitaires de 1625 $ sur 5 ans, les faisant passer à 3793 $. Selon la FECQ, si on ajoute les frais afférents, la facture annuelle passerait à 4500 $. La grève ne débutera qu'en février 2012. Léo Bureau-Blouin précise qu'en décembre 2010, lors d'un sommet convoqué par la ministre Beauchamp, le gouvernement avait déjà annoncé son intention de hausser les frais de scolarité.

Lire la suite

Le Projet ATOPOS, pour une décolonisation des contenus de cours en philosophie

Sophie Savard-Laroche, professeure de philosophie au Cégep de Lévis

Benoît d'Amours, professeur de philosophie au Cégep de Lévis

Par Élise Prioleau

Un tout nouveau site de ressources pédagogiques dédiées au cours de philosophie L'être humain a vu le jour en mars. Le Projet Atopos propose six modules pédagogiques sur des approches théoriques encore en marge dans le monde de l'éducation : les pensées féministe, autochtone, antiraciste, africana, décoloniale et antispéciste.

ATOPOS, un projet qui arrive à point nommé. Une piste de solution constructive au débat entre les tenants d'une liberté académique sans compromis et les partisans d'une plus grande ouverture de nos institutions aux personnes marginalisées de notre société. Au-delà de ce débat, le Projet ATOPOS en est un qui réconcilie, et qui vise l'inclusion d'un plus large éventail d'auteurs et d'autrices afin d'honorer la mission d'un cours qui entend « discuter des conceptions philosophiques de l'être humain ». Il s'agit de donner leur juste place à des perspectives souvent oblitérées, et pourtant pertinentes, afin d'entamer un dialogue. Le Projet ATOPOS a été imaginé par deux professeurs de philosophie au Cégep de Lévis, Sophie Savard-Laroche et Benoît D'Amours.

Lire la suite

Intelligence artificielle et réussite étudiante, une alliance complexe

Ollivier Dyens, professeur, fondateur et codirecteur de Building 21 de l'Université McGill

Younez Zerouali, directeur scientifique du CCTT JACOBB Centre d'Intelligence artificielle appliquée

Par Thérèse Lafleur

S'allier l'intelligence artificielle (IA) pour soutenir la réussite étudiante s'inscrit dans la complexité. Afin de mettre en perspective cette dynamique humain/machine, la Fédération des cégeps a organisé le forum Données et intelligence artificielle  : l'innovation au service de la réussite, qui s'est déroulé en mode virtuel le 9 mars 2022.

Animé par Bruno Guglielminetti, spécialiste des nouvelles technologies et des médias numériques, le forum a proposé à plus de 350 participants une compréhension partagée des enjeux de manière à favoriser le déploiement structuré et concerté de l'utilisation des données et de l'IA dans le réseau collégial.

Amplifier et améliorer la connaissance humaine
Le forum s'est amorcé sur les propos inspirants d'Ollivier Dyens, professeur titulaire, fondateur et codirecteur de Building 21 de l'Université McGill et auteur de La terreur et le sublime : Humaniser l'intelligence artificielle pour construire un nouveau monde.

Lire la suite

Repenser l'avenir avec les femmes

Par Thérèse Lafleur

Parce que rien n'est encore acquis une fois pour toutes, l'émission Conjuguer l'avenir au féminin diffusée par Perspective EN DIRECT regorge de propos inspirants qui appellent à l'action. Cinq femmes, œuvrant dans des univers bien distincts, y abordent les réalités au sein desquelles évoluent les femmes, la société.
Oser la parité
« Au Québec, il y a presque la parité au niveau des directions générales des collèges. Au Canada, nous en sommes à 39 %. » indique Denise Amyot, présidente et directrice générale de Collèges et Instituts Canada (CICAN).

Selon madame Amyot il serait faux de prétendre qu'atteindre la parité est difficile, par exemple dans les conseils d'administration. « Il y en a des femmes, et des femmes racisées, qui aimeraient accéder à de hautes fonctions. Par ailleurs, je constate que dans les Instituts de leadership de CICAN, plus d'hommes que de femmes se présentent quand il s'agit d'accéder aux plus hauts niveaux de la pyramide. »

Lire la suite

Alliance Sport-Études : pour la réussite scolaire et sportive

Par Marie Lacoursière et Alain Lallier

Entretien avec le directeur général d'Alliance Sport-Études, Sébastien Fyfe

47 collèges et 10 universités sont membres de l'Alliance Sport-Études. Plus de 1400 étudiants-athlètes sont inscrits au programme chaque session en provenance de 50 fédérations sportives et de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

L'Alliance Sport-Études soufflera bientôt ses 40 bougies. En 1985, six collèges se sont regroupés au départ pour permettre aux joueurs de hockey de concilier études et sport. Depuis 15 ans, les membres sont passés de 22 à 47 collèges et de 7 à 10 universités, une croissance importante, et ce, autant au niveau du nombre d'établissements que de celui des étudiants-athlètes de haut niveau, qui sont passés de 500 à 1400.

Lire la suite

Une demande concertée pour l'ouverture de quatre nouveaux programmes en Outaouais

Par Élise Prioleau

En février dernier, le Cégep de l'Outaouais a déposé une demande d'autorisation au ministère de l'Enseignement supérieur pour ouvrir quatre nouveaux programmes. Une demande concertée, appuyée notamment par le CISSS de l'Outaouais et la Ville de Gatineau. Un investissement total de 22 millions $, qui comprend aussi l'agrandissement des installations et la construction de résidences.

En Outaouais, la pénurie de main-d'œuvre y est, comme ailleurs, criante. Dans les prochaines années, le besoin de recrutement dans les domaines de la santé et des services sociaux augmentera considérablement avec la construction d'un nouveau centre hospitalier. « 63 % des postes actuels en radiodiagnostic ne sont pas comblés. Pour les patients, les délais d'attente sont continuellement à la hausse. Aujourd'hui, le besoin de main-d'œuvre dans ce domaine a été reconnu par le CISSS de l'Outaouais ainsi que par le ministère de la Santé et des Services sociaux », évoque Steve Brabant, directeur général du Cégep de l'Outaouais.

Lire la suite

Comment l'Institut technologique de maintenance industrielle (ITMI) a développé une solution de maintenance prédictive des rouleaux convoyeurs

Dans le secteur minier, les convoyeurs jouent un rôle très important pour le transport des minerais, de la mine jusqu'aux usines de transformation et ultimement vers des navires pour le transport. Un retard non planifié lors du chargement d'un navire peut représenter une perte d'environ 4 millions de dollars par heure pour une entreprise. Pour éviter le plus possible l'arrêt complet de la chaîne de production, le CCTT-ITMI, affilié au Cégep de Sept-Îles, spécialisé en maintenance industrielle, s'est penché sur une solution de maintenance prédictive.

« L'idée était de rendre un rouleau intelligent, dans le sens de l'instrumenter pour prédire les défaillances à venir », explique Laurent Ferrier, enseignant et chercheur au CCTT-ITMI.

Au quotidien, les rouleaux convoyeurs sont soumis à des conditions extrêmes, il arrive qu'ils tombent en panne sans prévenir.

Lire la suite