Infolettres

Archives

Abonnement à l'infolettre

L'infolettre Réseau collégial est diffusée une fois par mois. Recevez gratuitement chaque mois des nouvelles concernant les établissements et tous les acteurs et artisans du réseau, des résumés de dossiers, des informations sur les événements à venir...



Version en ligne

Version PDF



Infolettre Nº 76 11 décembre, 2017
        
Mot de l'équipe
Déjà la mi-année

Continuons de souligner le 50e anniversaire des cégeps

La conférence de clôture prononcée par monsieur Guy Rocher dans le cadre du congrès du 50e anniversaire des cégeps a marqué le point d'orgue de cette rencontre. Le Portail tenait à éditer ce témoignage marquant. Le Portail tient également à partager avec ceux qui n'ont pu assister au congrès, les propos de monsieur Gaétan Boucher, actif à la tête de la Fédération des cégeps pendant 25 ans. C'est également dans le cadre des festivités entourant le 50e anniversaire du Cégep et durant la 36e édition du Festival du cinéma international de l'Abitibi-Témiscamingue qu'un hommage a été rendu à l'enseignement de cinéma, monsieur Michel Lessard. Le Portail explore avec lui la place qu'a occupée et occupe toujours le cinéma au cégep et dans la région. Le 50e nous donne aussi l'occasion d'explorer le patrimoine architectural dont a hérité le réseau. Nous commençons une série d'articles avec le Collège Dawson.

De belles initiatives

Au Collège Shawinigan, un groupe d'étudiants participent au Hackfest, un évènement annuel sur la sécurité informatique. Une expérience électrisante. Au Cégep du Vieux Montréal, Tony Patoine, responsable du Café citoyen du CVM (CCCVM) dépeint l'importance accordée au collège, aux rencontres permettant aux uns et aux autres d'échanger dans un esprit démocratique et égalitaire.

Une trajectoire inspirante

Raymond-Robert Tremblay nous parle de Mme Lyne Tremblay, une femme d'exception qui a présenté un parallèle touchant entre le sport et l'entrepreneuriat. 

Nous vous souhaitons bonne lecture et un heureux ressourcement pendant l'intersession qui approche.

        
Continuons de souligner le 50e
Conférence de clôture de M. Guy Rocher, lors du congrès du 50e anniversaire des cégeps le 26 octobre 2017

Note de l'éditeur: le présent texte a été transcrit à partir d'un enregistrement sonore de la conférence, réalisé par le Portail. Le texte a été aimablement revu par monsieur Guy Rocher.

Je vous remercie, madame la Ministre de l'Enseignement supérieur, pour l'heureuse initiative que vous avez prise de présenter cette motion à l'Assemblée nationale ce matin pour marquer le 50e anniversaire des cégeps. Ce fut un grand moment historique pour les cégeps. Votre initiative a amené les députés à parler des cégeps d'une manière tout à fait pertinente. L'Assemblée nationale a été remarquable ce matin !… Merci en mon nom personnel, mais aussi au nom de la Commission Parent. J'aurais souhaité que tous les membres de cette Commission soient là. Mais, je suis le dernier survivant, je les représente donc et je me permets, au nom de cette commission, de vous remercier.

«Vous m'impressionnez beaucoup»

Déjà cinquante ans pour les cégeps. Quand on regarde cinquante ans devant soi, c'est très long. Quand on regarde cinquante ans derrière soi, c'est très court. Je m'étonne encore qu'aujourd'hui on puisse parler des cinquante ans des cégeps. Je me suis demandé ce que je pouvais apporter dans cette conférence de clôture, parce que vous m'impressionnez beaucoup. Vous m'impressionnez, parce que d'abord vous représentez les cégeps de tout le Québec. Et puis, j'ai eu l'occasion de lire une partie du livre que nous avons lancé hier soir. Donc, ayant lu cela, je me dis : j'ai n'ai plus rien à dire. Cependant, je me suis dit, je peux peut-être parler de ce que je connais et de ce que je ne connais pas. De ce que je connais, c'est l'origine des cégeps. Ce que je ne connais pas, c'est l'avenir, donc on peut en parler.

Lire la suite

50 ans des cégeps : moments marquants et avenir

Le point de vue de monsieur Gaétan Boucher, président-directeur général de la Fédération des cégeps (de 1985 à 2011)

Dans le cadre du congrès de la Fédération des cégeps tenu les 25 et 26 octobre dernier, une table ronde réunissait deux anciens présidents-directeurs généraux de la fédération, messieurs Gaétan Boucher et Jean Beauchesne, ainsi que le président-directeur général actuel, monsieur Bernard Tremblay, autour d'une table ronde sur le thème : 50 ans du réseau collégial vu par : Enjeux et moments marquants. Compte tenu de l'accueil qu'ils ont reçu de la part des participants, le Portail du réseau collégial tient à partager avec ceux qui n'ont pu assister au congrès, les propos de monsieur Gaétan Boucher, actif à la tête de l'organisme pendant 25 ans.

Pour Gaétan Boucher, un des moments marquants des 50 dernières années à l'ordre collégial, c'est la réforme mise de l'avant par madame Robillard : « En 1992, elle se lève en chambre et dit : ''Tout est sur la table''. S'ensuivront six semaines de commission parlementaire (175 mémoires), des modifications à la Loi des collèges, la création de la Commission de l'évaluation de l'enseignement collégial. C'est une réforme dont nous parlons encore aujourd'hui. Dans les années qui ont suivi, toutes les réformes et toutes les tentatives de renouveler les cégeps ont échoué, que ce soit le plan d'action de madame Marois, le Forum sur l'enseignement collégial (juin 2004), la réforme de la gouvernance des cégeps (2007) de madame Courchesne ; le Rapport Demers (2014) qui, pour le moment, demeure lettre morte. Le projet de recréer un Conseil des collèges demeure également en veilleuse. À l'automne 2018, nous pourrions commencer une session, après 25 ans, sans qu'aucun changement structurant et structurel n'ait été apporté au réseau collégial. »

Lire la suite

50 ans d'enseignement du cinéma au Cégep de L'Abitibi-Témiscamingue

Entretien avec M. Michel Lessard, ex-enseignant en cinéma maintenant retraité.

C'est dans le cadre des festivités qui entourent le 50e anniversaire du Cégep et durant la 36e édition du Festival du cinéma international de l'Abitibi-Témiscamingue qu'un hommage a été rendu à l'enseignant de cinéma, aujourd'hui retraité, Michel Lessard. Il a travaillé au sein de l'équipe du cégep durant 34 années. Le Portail explore avec lui la place qu'a occupée et occupe encore le cinéma au cégep et dans la région.

Une tradition bien enracinée
Le Cégep de Rouyn est officiellement né en 1967 de la transformation du collège classique de Rouyn dirigé par les Pères Oblats de Marie-Immaculée. À l'époque Michel Lessard terminait son cours classique. Il se rappelle d'ailleurs que le père André Morin y donnait des ateliers de cinéma en super 8. Quand le Cégep est né, le père Morin « a prêché pour sa paroisse » afin que soit intégrée l'offre des cours complémentaires en cinéma. « Il fut vraiment l'initiateur des cours de cinéma au cégep » d'expliquer Michel Lessard. Il organisait un festival de fin d'année qui s'appelait « Festival du cinéma super 8 ». Michel Lessard obtient un poste de professeur de cinéma en 1971 suite à des études en sciences de l'éducation, option audiovisuel et cinéma. À l'époque, les étudiants étaient tenus de suivre quatre cours complémentaires. C'est dans ce cadre que les cours de cinéma ont pris leur place à travers une offre diversifiée.

Lire la suite

Héritage et patrimoine : le Collège Dawson

Dans le livre Le réseau des cégeps Trajectoires de réussites lancé dans le cadre du congrès de Fédération des cégeps d'octobre dernier, on retrouve un texte de Louis Lavoie, directeur des ressources humaines et des affaires corporatives au cégep Gérald-Godin sous le titre:  Héritage du patrimoine : richesse architecturale et culturelle .

Louis Lavoie y explique comment le réseau collégial a hérité — dès sa naissance — d'un magnifique patrimoine architectural. « Combien de cégeps ont pris naissance à même des édifices dont la vocation avait été jusqu'alors ecclésiastique. » En conclusion de son article, il dit : « Bref, le réseau collégial a hérité d'un patrimoine bâti qu'il a réussi à faire évoluer au gré des besoins de formation de son temps et pour une pédagogie contemporaine. Le défi était de taille. Souvent, des ''découvertes'' ont été faites dans les murs historiques au moment des travaux de construction. Mais les cégeps y sont parvenus. Il faut être sensible au fait que nous construisons aussi actuellement le patrimoine de demain. »

Ce texte a inspiré au Portail du réseau collégial une série d'articles qui porteront sur cet héritage du passé et sur le patrimoine que les cégeps ont construit au fil de ces cinquante dernières années.

Nous débutons avec un exemple haut de gamme, celui du Collège Dawson.

Lire la suite

        
De belles initiatives
Des conférences formatrices en sécurité informatique au Collège Shawinigan

Entretien avec monsieur Mathieu Saint-Yves du Collège Shawinigan

Le Hackfest est un évènement annuel réunissant plus de 800 passionnés de sécurité informatique. Il se déroule sur deux journées de conférences techniques en sécurité et piratage informatique, précédées par trois journées de formations. Les soirées constituent une rencontre privilégiée, où les participants peuvent mesurer leurs habiletés en sécurité et HACKING lors d'un CFT (Capture The Flag) unique en son genre. Un groupe d'étudiants du département d'informatique du Collège Shawinigan a eu l'occasion de participer à celui des 2 et 3 novembre dernier. L'évènement leur a permis d'apprendre plusieurs sujets liés à la sécurité informatique, dont l'analyse du code informatique pour y détecter les failles, l'utilisation d'outils de recherche de vulnérabilités et les méthodes de rétro-ingénierie. Ils ont donc été en mesure de constater l'impact du rôle d'un programmeur-analyste dans l'écosystème logiciel et matériel d'une infrastructure informatique. En plus des présentations, ils ont pu appliquer concrètement les connaissances acquises en classe en participant à des défis de résolution de problèmes et de recherche de vulnérabilités dans un environnement spécialement mis en place pour l'occasion. Marie Lacoursière échange avec monsieur Saint-Yves enseignant et coordonnateur du département informatique du Collège Shawinigan.

Un lieu d'apprentissage électrisant
« Comme c'était vraiment intéressant pour nous, nous souhaitions y amener les étudiants » de préciser Mathieu Saint Yves. « C'est une activité-conférence d'une durée de deux jours du matin jusqu'au soir sur le thème de la sécurité. Les conférenciers proviennent d'un peu partout en Amérique du Nord. Nous appelons ça un HACKFEST parce que si durant la journée nous assistons à des conférences, le soir l'évènement prend un peu l'allure d'un festival. Nous participons à des activités de sécurité en appliquant ce qui a été présenté durant la journée, comme trou de sécurité. Il s'agit donc de mises en situation pratiques présentées sous forme de compétitions dans le but de trouver l'ensemble des passe-passe de sécurité intégré aux défis à relever. » Dans ce contexte, les étudiants acquièrent des connaissances pratiques intéressantes. Ils reviennent au Cégep avec des acquis élargis en sécurité tant sur le plan pratique que théorique. « Dans notre domaine, la sécurité prend une place d'importance. C'est vrai en informatique comme en réseautique et en programmation. Partout où nous sommes appelés à travailler, nous devons avoir une oreille attentive à la sécurité. »

Lire la suite

Le café citoyen du Vieux Montréal : discuter pour mieux se comprendre

Un entretien avec M. Tony Patoine, professeur de philosophie au Cégep du Vieux Montréal et responsable du Café citoyen du CVM (CCCVM)      

Du café philosophique au café citoyen
« Après une pause de plus de cinq ans sans cafés philosophiques, nous avons remis sur pied la pratique en 2010-2011 donnant dès le départ une vocation plus citoyenne que philosophique aux discussions et aux débats avec des thèmes tels que la prostitution, le capitalisme et l'éducation. Depuis, dans la foulée des tensions du Printemps érable, le café philosophique a pris une tournure plus critique par rapport au ''vivre-ensemble'' au CVM, depuis déjà un bon nombre d'années », d'expliquer Tony Patoine.

Libérer la parole
« Nous étions beaucoup dans un jeu de perceptions souvent négatives. Le café citoyen voulait permettre aux uns et aux autres de se rencontrer dans le cadre d'un échange direct et dans un esprit démocratique et égalitaire plutôt que dans une table de concertation classique boycottée par les étudiants depuis plusieurs années et marquée d'une sensation de rapport hiérarchique patrons-étudiants-professeurs. Le concept de base du café citoyen place tout le monde sur un pied d'égalité. Nous sommes tous fondamentalement des citoyens de ce gros village qu'est le cégep du Vieux Montréal. C'est sur un pied d'égalité que tout le monde est invité à questionner, à prendre la parole et à entendre ce que tous ont à dire. La pratique vise essentiellement à libérer la parole en permettant aux étudiants de s'adresser aux administrateurs, administratrices et professeurs, bref, à tous, de se parler directement et franchement dans un cadre respectueux et moins formel. » Elle se consacre aussi à valoriser ce que Tony Patoine appelle « l'autre réussite », plus éducative que scolaire.

Lire la suite

        
Une trajectoire inspirante
Lyne Tremblay : un parallèle touchant entre le sport et l'entrepreneuriat

Mme Lyne Tremblay est une femme d'exception. Athlète de haut niveau qui a excellé dans plusieurs disciplines, elle a aussi vécu de nombreuses épreuves personnelles qu'elle a surmontées avec un courage remarquable. Son approche et sa présence inspirent. Le 12 novembre 2017, elle s'adressait à près de 800 personnes lors du colloque annuel de l'ACEE – l'Association des clubs entrepreneurs étudiants. Choisie comme conférencière de clôture, sans jamais parler directement d'entrepreneuriat, elle a dressé un parallèle saisissant entre son parcours et les obstacles que doivent surmonter les entrepreneurs. Ses qualités personnelles et professionnelles sont de nature à inspirer les jeunes qui aspirent à l'entrepreneuriat aussi bien qu'à une carrière sportive!

Cette comparaison apparaît souvent : qu'on pense à des gens comme Bruni Surin ou Louis Garneau! Lyne Tremblay est de cette trempe et comme femme accomplie, elle est aussi un modèle à suivre pour les jeunes femmes attirées par l'entrepreneuriat ou simplement déterminées à mener une carrière exigeante. Pilote professionnelle, elle est aussi ingénieure en génie mécanique et elle détient une maîtrise en sciences appliquées. D'abord coureuse, cycliste, et triathlonienne, elle perd l'usage de ses jambes. Elle pratiquera aussi le kayak de mer, le ski para-alpin, le tir à l'arc et le tir à la carabine, se hissant à chaque fois au sommet en peu de temps. C'est aujourd'hui une athlète paralympique respectée et souvent médaillée.

Lire la suite

Si vous ne désirez plus recevoir cette infolettre, veuillez nous écrire à: infolettre@lescegeps.com. Veuillez noter que dans certains, cette infolettre vous est distribuée par votre service des communications. Auquel cas, nous vous invitons à communiquer avec l'adresse qui figure dans l'entête de ce courriel.

 

 

 

 

 

 

 





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 


Archives


Abonnement


Désabonnement


Calendrier de diffusion

  • Diffusion: 28 août 2017

    Date de tombée: 23 août 2017

  • Diffusion: 2 octobre 2017

    Date de tombée: 27 septembre 2017

  • Diffusion: 6 novembre 2017

    Date de tombée: 1 novembre 2017

  • Diffusion: 11 décembre 2017

    Date de tombée: 6 décembre 2017

  • Diffusion: 29 janvier 2018

    Date de tombée: 24 janvier 2017

  • Diffusion: 5 mars 2018

    Date de tombée: 28 février 2018

  • Diffusion: 9 avril 2018

    Date de tombée: 4 avril 2018

  • Diffusion: 15 mai 2018

    Date de tombée: 10 mai 2018


Les partenaires du Portail