Nouvelles

Institut Kiuna d’Odanak : Des résultats au-delà des attentes

Les 2 Rives - 7 février 2012- Julie Lambert- Les résultats de la première année d’existence de l’Institution Kiuna d’Odanak, premier Cégep pour les autochtones au Québec, vont au-delà des attentes. Les membres de l’établissement croient même atteindre rapidement les objectifs qu’ils se sont fixés pour les cinq prochaines années.

  

La directrice associée de l’Institut Kiuna d’Odanak, Prudence Hannis. Photo : courtoisie

«C’est incroyable. Nous avons eu, pour les deux premières sessions, une cinquantaine d’étudiants qui se sont inscrits. Aucun n’a abandonné au cours de la première session. Nous pensons bien atteindre notre objectif de 125 élèves au bout de cinq ans plus rapidement que prévu», se réjouit la directrice associée à l’Institut, Prudence Hannis.

Bouche-à-oreille

Elle ajoute que le bouche-à-oreille contribuera à poursuivre sur cette voie. «Des professeurs des autres communautés du Québec nous appellent pour nous dire qu’un de leur élève qui est par exemple en 3ième secondaire veut venir étudier ici. Nous sommes contents, car nous encourageons les jeunes à poursuivre ainsi leurs études après le secondaire. De plus, les communautés sont de plus en plus intéressées par notre programme unique et entièrement créés pour répondre à leurs besoins», mentionne-t-elle.

En effet, le Collège offre présentement le programme pré-universitaire de Sciences Humaines-Première nation et celui d’accueil et intégration qui ont été entièrement conçus par le Conseil des Premières nations pour mettre de l’avant les traditions et répondre aux besoins des communautés de la province.

Une proximité gagnante

Selon Mme Hannis, leur réussite actuelle est également attribuable aux services de proximité du Collège. «Nous connaissons les élèves avant même qu’ils arrivent puisque nous les appelons régulièrement pour suivre leur dossier. C’est une toute petite institution où le personnel et les élèves se connaissent. Pour avoir étudié dans un cégep à Montréal, je sais comment on peut se sentir seul dans un gros collège. Ici, c’est comme une grande famille», explique la directrice.

De plus, les services de résidence et de navette qu’offre l’institution permet aux étudiants de se consacrer entièrement à leurs études. «Nous savons que les élèves ne sont pas riches, alors nous offrons des chambres entièrement meublées et des navettes pour aller dans leurs familles. De plus, nous accueillons aussi des familles. Nous avons une résidence conçue pour elles et un service de garde», mentionne-t-elle.

Étant donné leurs bons résultats, plusieurs projets sont dans l’air pour l’Institut. «Nous sommes actuellement en processus pour construire deux nouvelles résidences de 44 chambres. Nous voulons aussi élargir notre offre de programmes selon les besoins des communautés. Nous regardons aussi pour élargir certaines formations universitaires», conclut-elle.

 



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail