Nouvelles

«Amsterdam»: Le conte de fées de Mélissa Cardona

Article publié par Le Devoir.com - Marie Labrecque

Broder un récit à partir de chansons existantes est devenu une méthode de création privilégiée pour cette fan du film «Moulin Rouge» — qui a depuis mis sur scène les univers des Colocs et des Cowboys Fringants.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir

28 juillet 2019 - Encore aujourd’hui, lorsqu’elle voit les affiches d’Amsterdam, Mélissa Cardona est sidérée par la superposition de son nom et de celui de Jacques Brel. Celle qui écrit chaque année des spectacles de théâtre musical pour sa troupe parascolaire au cégep de L’Assomption n’aurait pas pu imaginer que sa pièce, promue dans une production professionnelle, connaîtrait sa quarantième représentation au TNM — dans le bâtiment où le chanteur a souvent performé.

Mélissa Cardona aime l’auteur-compositeur-interprète belge depuis son adolescence. « J’étais une ado un peu torturée, très amoureuse, et les mots de Brel faisaient écho. »

Son répertoire évoque en elle des images et des émotions, suscite un univers très clair. « Et l’oeuvre de Brel m’offrait une distribution. » Il est vrai que les chansons du créateur d’Orly, qui les vivait si intensément sur scène, sont d’emblée théâtrales. Elles racontent de petites histoires, souvent des chagrins amoureux, campent des situations, des personnages.

Lire la suite



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail