Nouvelles

Cégep de Granby: Mylène Poirier chausse de grands souliers avec enthousiasme

Article publié par Granby Express - Stéphane Lévesque
 


«Moi-même, je fais du triathlon et je suis à même de constater comment c'est important le sport pour maintenir son équilibre de vie tant au plan physique que mental», a mentionné la nouvelle conseillère au sport et à la vie étudiante du Cégep de Granby, Mylène Poirier. (Photo : Gracieuseté)

27 janvier 2022 -  Depuis août dernier, Mylène Poirier a fait des espadrilles de Gilles Fortin les siennes en occupant le poste de conseillère au sport et à la vie étudiante du Cégep de Granby.

Présente depuis plus de 14 ans, entre autres, à la vie étudiante, à l'aide pédagogique et à la reconnaissance des acquis, la conseillère d'orientation de formation, qui complète en ce moment un baccalauréat en kinésiologie, s'investit maintenant à fond afin que ses jeunes bénéficient des bienfaits de l'activité physique.

«Je suis la responsable des sports du midi, dont la salle de musculation. Je veux favoriser le sport pour tous surtout dans le contexte de la COVID-19. Nos jeunes avaient vraiment hâte de bouger. On a également un comité des saines habitudes de vie au cégep, c'est moi qui le dirige. Prochainement, on va justement faire une campagne contre le vapotage», rapporte celle qui s'occupe par ailleurs des 14 équipes des Inouk. Une fonction qui va de la conception des horaires d'entraînement, en passant par la commande des uniformes, la réservation d'autobus, l'embauche des entraîneurs et « toutes autres tâches connexes», dit-elle en riant.

Une joie communicative et un sens de l'organisation que son prédécesseur au sport, Gilles Fortin, lui a légués. Une forme de passage du flambeau pour la jeune femme qui s'inspire chaque jour du grand éducateur partit trop tôt.

«Quand j'étais étudiante ici au Cégep de Granby, j'étais souvent avec Gilles dans ses activités. Il a été un modèle pour moi par son positivisme et son enthousiasme. Il avait toujours un bon mot pour tout le monde et il était super organisé. Gilles prônait et pratiquait le sport. Quand j'étais jeune, je voulais être comme lui. Maintenant, je le remplace. C'est un honneur pour moi», confie celle qui, au secondaire, était déjà une organisatrice de talent.

«En secondaire 5, j'ai organisé l'après-bal. J'aime organiser des évènements. Cela a toujours été en dedans de moi la logistique. Ici dans un milieu éducatif comme un cégep, je vois mon rôle d'organisatrice de la vie sportive comme étant une façon de permettre aux étudiants de se réaliser, de relever des défis et de bien gérer leurs émotions. Moi-même, je fais du triathlon et je suis à même de constater comment c'est important le sport pour maintenir son équilibre de vie tant au plan physique que mental», souligne la native d'Ange-Gardien.

En latin, la dixième Satire de Juvénal le disait d'ailleurs déjà il y a presque 2000 ans Mens sana in corpore sano. Ou comme Gilles Fortin l'a rendu possible pour des milliers d'étudiants durant 31 ans au Cégep de Granby, c'est maintenant au tour de Mylène Poirier d'être sa digne successeur dans l'incarnation du «Un esprit sain dans un corps sain.»
 



Les partenaires du Portail