Nouvelles

Cégep de Chicoutimi - Plus de 700 boîtes CCHIC envoyées aux quatre coins du Québec

Article publié par Le Quotidien numérique - Myriam Arsenault




3 décembre 2021 - À l'approche des demandes d'admission, le Cégep de Chicoutimi a frappé un fort coup, avec ses boîtes gratuites CCHIC qui permettent à des élèves d'expérimenter des programmes à la maison. L'idée, née en contexte de pandémie, a continué malgré les assouplissements sanitaires et la demande des futurs élèves a quasiment doublé comparativement à l'année dernière.

Vanessa Gaudreault, conseillère en communications, est derrière le projet. Les boîtes, pensées en contexte de pandémie, voulaient pallier l'absence d'activité de recrutement en personne dans les écoles, en temps de pandémie. Même si les activités peuvent reprendre cette année, le Cégep a tout de même continué son initiative, trouvant que c'était une bonne façon de rejoindre les jeunes.

Le but de ce projet est de permettre aux étudiants de toucher aux différents programmes, gratuitement, en envoyant des boîtes contenant tout le matériel et les explications pour réaliser une expérience en lien avec l'un des quinze programmes participants de l'établissement scolaire, à la maison. Des programmes comme Arts visuels, Technologie d'analyses biomédicales, Technologie du génie électrique, Technologie du génie civil, et plus, avaient mis sur pied une boîte pour leur programme, notamment.

Selon les échos de la première année, les jeunes ont vraiment aimé pouvoir faire des activités concrètes avec la boîte. Par exemple, dans celle des Technologies de l'électronique, les curieux pouvaient toucher à des circuits et fabriquer un testeur de batteries.

« C'est un montage de base, mais qui permet vraiment de voir les composantes, comment c'est fait. Ça permet de voir ce que ça fait un technicien en génie électrique chez nous [...] Ce qui est plaisant, c'est que c'est fonctionnel. Ils peuvent le démonter, permettre à un ami de le refaire. Ils s'amusent vraiment là-dessus », souligne François Duchaîne, enseignant et coordonnateur du programme de Technologie du génie électrique. Il note également que les jeunes aimaient probablement le fait de recevoir un colis à la maison, gratuitement.

L'an passé, le Cégep avait envoyé quelque 400 boîtes. Cette année, alors que les commandes ont fermé vendredi dernier, le Cégep en avait plus de 700. Plus de 500 boîtes ont été commandées par des élèves, tandis que toutes les autres sont destinées à des enseignants et professionnels de l'éducation, qui pouvaient en commander plusieurs.

Lire la suite



Les partenaires du Portail