Nouvelles

Nouveau laboratoire d’innovation régionale COlab au Collège d’Alma

13 août 2019 - Des investissements majeurs en appui au développement du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Plusieurs partenaires gouvernementaux, régionaux et privés annonçaient ce matin des investissements majeurs pour l’implantation d’un nouveau laboratoire d’innovation régionale au Collège d’Alma. Les injections de fonds dans ce projet porteur pour la région totaliseront près de 6 M $ pour la construction d’un bâtiment et plus de 800 000 $ pour la mise en œuvre des activités de COlab, Innovation sociale et culture numérique.
« Les partenariats dévoilés ce matin viennent boucler le montage financier de COlab et lui permettront d’exercer pleinement sa mission d’accompagner les acteurs de la région dans le passage à l’ère numérique. Ils rendront possible la mise sur pied d’un laboratoire d’innovation régionale unique en son genre au Québec, un lieu de collaboration d’où émergeront des projets de partenariats audacieux pour la prise en charge collective de notre développement. Ses services soutiendront les entrepreneurs en émergence dans le secteur de la nouvelle économie pour, ultimement, créer des emplois liés à l’industrie numérique au Saguenay–Lac-Saint-Jean », commentait madame Josée Ouellet, directrice générale du Collège d’Alma.

En ce qui concerne les espaces physiques du laboratoire d’innovation régionale COlab, le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) injectera une somme de 4,1 M $ pour l’édification d’un bâtiment adjacent au Collège d’Alma. La Ville d’Alma et la MRC Lac-Saint-Jean-Est y contribueront également à hauteur de 150 000 $ et 50 000 $ respectivement. À cela s’ajoutent les investissements déjà annoncés de 1 036 000 $ du Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, de 340 000 $ du Mouvement Desjardins et de 300 000 $ du Collège d’Alma.

Sis au coin de l’avenue Champagnat et du boulevard Auger à Alma, le tout nouveau laboratoire d’innovation régionale COlab comportera différentes infrastructures technologiques destinées aux entreprises, aux décideurs, aux créateurs, aux étudiants et à la collectivité. À travers les équipements qui y seront implantés et l’expertise qui y sera associée, le COlab vise à faire émerger des pratiques et des produits novateurs et ainsi exercer un rôle d’accélérateur vers l’économie du savoir.

Le laboratoire d’innovation régionale COlab inclura notamment :
un espace de création et d’expérimentation;
un studio immersif 360o ;
des espaces de travail collaboratifs interreliés virtuellement à plusieurs sites de la région;
un laboratoire média;
un atelier de fabrication.

Selon le calendrier de réalisation actuel, l’édifice devrait être en fonction à la fin de 2020. D’ici là, le COlab lancera sa première programmation d’activités en octobre, pilotera des projets innovants et continuera de tisser un réseau de collaborateurs en plus d’accompagner les acteurs socioéconomiques de la région dans la concrétisation de leurs projets. De plus, un collectif de recherches regroupant l’Université du Québec à Chicoutimi et les cégeps de la région prend présentement forme et aura pour mission de s’attaquer aux défis régionaux par le levier de la recherche.

Dans cette perspective de déploiement de ses services, le COlab accueille avec enthousiasme la participation financière de 300 000 $ de Rio Tinto, également dévoilée ce matin. Celle-ci vise la création d’un fonds de développement ePME associé à un important programme dédié aux dirigeants d’entreprises pour la mise en place de stratégies de passage à l’ère numérique et de gestion de ses impacts.
Directeur de projets au Développement Économique Régional (DER) de Rio Tinto, M. Luc Cyrenne indiquait : « En investissant 300 000 $ dans le projet COlab, Rio Tinto reconnaît l’importance de soutenir les PME dans leur transformation numérique. Le virage 4.0 est à nos portes et sera intégré à la majorité de nos activités. Le coût d’un tel changement pour les PME peut s’avérer très important, c’est pourquoi nous souhaitons les accompagner par le biais du projet COlab ».

Conseil d’administration
Afin de mener les travaux de COlab, une gouvernance fortement ancrée dans le milieu et branchée sur les réalités d’aujourd’hui était nécessaire. Aussi, le conseil d’administration sera présidé par Mme Josée Ouellet, directrice générale du Collège d’Alma, et composé de M. Richard Villeneuve, directeur général de la Caisse Desjardins d’Alma, d’un représentant de Rio Tinto, de M. Sylvain Cloutier, conseiller principal du vice-recteur à l’enseignement, à la recherche et à la création de l’UQAC, de M. Marc Moffatt, directeur général de la CIDAL, de M. Jean-Philippe Boily, de Metrics Watch, et de M. Louis-Félix Cauchon, président de La Guilde, coopérative de concepteurs de jeux vidéo. Le conseil d’administration est accompagné dans ses travaux par M. Jocelyn Fortin, conseiller en développement économique au ministère de l’Économie et de l’Innovation.



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail