Nouvelles

FNEEQ-CSN : Nomination de Pierre Moreau au ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur - Un besoin urgent d'une vision en éducation

MONTRÉAL, le 28 janv. 2016 /CNW Telbec/ - Un troisième ministre en deux ans, un sixième en quatre ans. Pour la présidente de la FNEEQ-CSN, Mme Caroline Senneville, la nomination de Pierre Moreau au ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur trahit la difficulté du gouvernement libéral d'accorder toute l'importance que requiert ce secteur et son manque de vision pour l'éducation au Québec.

« Il importe que le gouvernement fasse de l'éducation une priorité nationale et nous souhaitons ardemment que le nouveau ministre se porte à la défense de l'ensemble du réseau de l'éducation sur l'ensemble du territoire », indique-t-elle.

« Bien sûr, nous n'avons pas à rappeler au ministre le rôle primordial des cégeps et des universités dans le développement social, économique et culturel. Ils contribuent au rayonnement du Québec et constituent une clé essentielle à la formation de citoyennes et de citoyens engagés et acteurs de la société. »

Au cours des dernières années, l'instabilité au ministère jumelée aux coupes et au désinvestissement dans les écoles, les collèges et les universités ont largement contribué à créer de l'inquiétude chez le personnel, les parents et dans le réseau.

La présidente de la FNEEQ souligne par ailleurs que la situation financière actuelle des cégeps et des universités, partout sur le territoire, est intenable et qu'elle mine leur capacité à accomplir leurs missions. « Il faut un réinvestissement à la hauteur de l'importance que ce gouvernement prétend accorder à l'éducation »,  affirme la présidente de la FNEEQ-CSN.

« Nous souhaitons vivement une rencontre dans les plus brefs délais avec M. Moreau afin d'établir le contact et d'échanger en toute franchise au sujet des divers dossiers sur lesquels nous aurons à collaborer », affirme-t-elle. Rappelant les propos tenus par M. Moreau lors de la course au leadership en 2013 à l'effet d'abolir les cégeps, Mme Senneville souligne que « nous en avons beaucoup à dire et nous demanderons au nouveau ministre d'être à l'écoute.»

La FNEEQ-CSN regroupe quelque 34 000 membres dans les cégeps, les établissements privés et les universités. Elle est l'organisation syndicale la plus représentative de l'enseignement supérieur au Québec.

SOURCE CSN

Renseignements : France Désaulniers, Conseillère aux communications, FNEEQ-CSN, 514 219-2947, France.desaulniers@csn.qc.ca, www.fneeq.qc.ca, Médias sociaux : @FneeqCSN



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail