Dossiers / Pédagogie / Approches pédagogiques

L’entrevue individuelle, un mode d’évaluation qui gagne en popularité

2021-02-22


Les cas de tricherie ont augmenté dans les cégeps depuis le début de la pandémie, comme le révélait Le Devoir au mois d’août dernier. Dans un contexte d’enseignement à distance, comment préserver l’intégrité de l’évaluation? L’entrevue individuelle apporte une solution à cette préoccupation. Trois enseignants du Cégep André-Laurendeau expliquent ses avantages et ses limites.

Par Élise Prioleau

L’entrevue individuelle connaît un regain de popularité dans le milieu collégial. Une technique d’évaluation des connaissances théoriques qui offre une alternative au traditionnel examen en classe. Il y a 5 ans, au département de chimie du Collège André-Laurendeau, des enseignants ont redécouvert cette méthode. Caroline Cormier, Bruno Voisard et Véronique Turcotte voient de nombreux avantages à l’utiliser.

Véronique Turcotte , Caroline Cormier et Bruno Voisard enseignants du département de chimie au Cégep André-Laurendeau

L’entrevue individuelle permet de sonder plus précisément la compréhension individuelle des étudiants.« Nous l’avons d’abord adoptée pour évaluer les connaissances théoriques des étudiants à la suite du projet expérimental de fin d’études, un travail réalisé en équipe », explique Caroline Cormier, enseignante en chimie. « On a constaté que les examens écrits avaient de la difficulté à tenir compte de la spécificité de la recherche menée par les étudiants. Au contraire, l’entrevue individuelle permet de moduler nos questions en fonction des différents sujets de recherche. Elle permet d’aller creuser suffisamment pour évaluer plus en profondeur l’originalité de la démarche. »

De meilleurs résultats
L’entrevue individuelle a comme avantage d’améliorer le rendement des étudiants. «Les étudiants arrivent mieux préparés qu’à l’examen écrit », constate Bruno Voisard, enseignant de chimie. « Les étudiants arrivent prêts aux entrevues individuelles, car il y a l’enjeu du regard du prof en temps réel qui est témoin de la qualité de leurs réponses.»

Le fait de rencontrer l’étudiant en solo permet aussi à l’enseignant de constater ce que l’étudiant maîtrise réellement, fait valoir Véronique Turcotte. « Certains étudiants deviennent maîtres dans l’art de répondre de manière floue aux questions, sans que l’on sache s’ils ont vraiment compris », relate-t-elle. « Dans le cadre de l’entrevue, on peut poser des sous-questions à l’étudiant et lui demander de préciser sa pensée. »

L’enseignante estime que l’entrevue individuelle permet aux étudiants de compléter le cours en comprenant mieux la matière. C’est ce qu’elle a observé dans le cas d’un cours de chimie où les étudiants devaient remettre un rapport à la suite d’un projet expérimental. « À la fin de la session, les étudiants nous remettaient un rapport parfois chargé d’erreurs. On leur donnait de la rétroaction et ça s’arrêtait là. Le fait d’inclure l’entrevue individuelle comme dernière évaluation, ça oblige les étudiants à retravailler la matière après la remise du rapport. Le cours se termine sur une note plus positive. »

Améliorer l’intégrité de l’évaluation
Qu’elle soit pratiquée en personne ou à distance, l’entrevue individuelle est en quelque sorte immunisée contre le plagiat ou la tricherie. « L’entrevue individuelle nous assure qu’il n’y aura pas de tentatives de plagiat pour cette évaluation-là dans le cours. Lors de l’entrevue, ce n’est pas le moment pour l’étudiant d’aller lire ses notes, car il est devant le professeur en temps réel. S’il n’est pas préparé, ça se voit tout de suite », explique Caroline Cormier.

L’entrevue individuelle est également garante d’équité entre les membres d’une équipe. À ce titre, c’est une évaluation qui complète bien un travail réalisé en équipe. « Au départ, nous avons opté pour ce type d’évaluation là pour nous assurer que tous les membres de l’équipe ont travaillé sur le projet de fin d’études et qu’ils comprennent tous la matière. C’était notre principale préoccupation. »

Avant, pendant et après l’entrevue
Un protocole entoure l’exercice de l’entrevue individuelle, comme l’ont expliqué Bruno Voisard, Véronique Turcotte et Caroline Cormier dans un article publié sur le site Profweb.ca. Avant l’entrevue, « nous présentons aux étudiants les critères d’évaluation et nous leur expliquons son déroulement », écrivent-ils. Au début de l’entrevue, le déroulement de la séance est rappelé à l’étudiant, pour le rassurer. « Pour mettre l’étudiant en confiance, il peut être avisé de commencer par lui poser une question facile qui permettra d’engager la discussion », selon les trois enseignants.

Pendant l’entrevue, il s’agit pour l’enseignant d’encourager l’étudiant à s’exprimer, en passant au besoin à une autre question si l’étudiant est bloqué. Tout au long de l’entretien, le prof peut demander à l’étudiant la formulation d’une réponse claire, notamment en posant d’abord une question fermée. Par la suite, lui demander d’expliquer cette réponse. Dans tous les cas, au cours d’un tel exercice, l’enseignant se doit de demeurer neutre face aux réponses, bonnes ou mauvaises, des étudiants.
À la fin de l’entrevue, l’enseignant peut offrir à l’étudiant une rétroaction générale. Après le départ de l’étudiant, la note devrait être déterminée rapidement après l’entrevue à l’aide d’une grille d’évaluation.

La rapidité de correction représente l’un des avantages de l’évaluation par entrevue, fait valoir Caroline Cormier.« L’entrevue individuelle permet de gagner du temps de correction. Les entrevues durent normalement environ 10 minutes chacune. Ensuite, déterminer la note de l’étudiant prend 5 minutes. » Toutefois, nuance-t-elle, il est vrai que « les entrevues individuelles, ça demande beaucoup de vigilance, c’est fatigant pour l’enseignant. En revanche, après l’entrevue, c’est très rapide de déterminer la note de l’étudiant. »

Stress et bienveillance
L’entrevue individuelle a aussi des inconvénients. La principale limite est le stress vécu par les étudiants, selon Bruno Voisard. « Ce qui cause le stress, c’est l’inconnu. Lorsque l’étudiant sait ce qui l’attend au cours de l’entrevue, ça lui permet de gérer son stress », remarque-t-il. Pour des entrevues individuelles réussies, le maître mot est la bienveillance, disent les trois enseignants de chimie. Pour préserver l’estime de soi des étudiants, ils proposent aux enseignants de nommer les principales erreurs commises lors des entrevues individuelles en grand groupe, sans mentionner le nom des personnes ayant fait ces erreurs.

L’entrevue individuelle peut paraître intimidante, aussi bien pour les étudiants que pour les enseignants. Au contraire, selon Véronique Turcotte, elle renforce la relation enseignant-étudiant. « C’est rare qu’on ait la chance de passer du temps de qualité, un à un, avec nos étudiants. Rien de tel que de les rencontrer pour savoir où ils en sont rendus par rapport au cours », constate-t-elle. « Encore plus, avec la pandémie, ça m’a fait tellement de bien de voir le visage de mes étudiants et de leur parler individuellement. Ça aide à bâtir la relation avec chacun d’entre eux. Ayez confiance, essayez-le, vous allez être agréablement surpris! », conclut-elle.



Les partenaires du Portail