Nouvelles

Le Cégep de Matane finit 2e pour sa récupération de piles usagées

Pour une troisième année consécutive, dans la catégorie des établissements collégiaux de 1 000 personnes étudiantes et moins, le Cégep de Matane se réjouit de figurer sur la deuxième marche du podium dans le cadre de la 5e édition du concours de récupération des piles usagées lancé par ENvironnement JEUnesse (ENJEU) et Appel à recycler. Ce résultat permet à l’établissement matanais de remporter de nouveau une bourse de 500 $. Le Cégep de Matane a employé l’argent remporté les années précédentes pour augmenter sa sensibilisation dans ce dossier.

Un total de 131,8 kg de piles amassées
Malgré le contexte pandémique, qui n’a pas manqué de faire baisser la masse de piles récupérées par rapport aux 175,5 kg de l’an dernier, le Cégep de Matane est quand même parvenu à récolter 131,8 kg de piles usagées durant l’année scolaire. Cela équivaut, pour un total de 595 étudiants, à un ratio de 0,22 kg de piles par membre de la communauté étudiante. L’établissement matanais se place de nouveau derrière le Campus des îles-de-la-Madeleine du Cégep de la Gaspésie et des Îles. Dans ce campus, situé à L’Étang-du-Nord et comprenant 123 étudiants, si la masse de piles ramassées est de 31,4 kg, le ratio s’élève pour sa part à 0,26, lui permettant de remporter la première place.

Depuis cinq ans, le concours a permis d’amasser pas moins de 130 tonnes de piles usagées à travers le Québec. Cette année, en dépit du contexte sanitaire inédit, 17,65 tonnes de piles ont été récupérées dans les établissements primaires, secondaires et collégiaux de la province, évitant ainsi à ces dernières d’être rejetées dans l’environnement avec les métaux lourds qui les composent et les placent dans la catégorie des résidus domestiques dangereux. Rappelons que l’organisme ENJEU, créé en 1979 pour conscientiser les jeunes du Québec à l’écologie, organise ce concours en collaboration avec Appel à recycler, programme de gestion des piles au Canada, dans le but de détourner des lieux d’enfouissement techniques ces résidus polluants. Cette année, 11 000 $ de bourses ont été remis à treize établissements scolaires.

Le Cégep de Matane sensibilise aux piles rechargeables
Au sein du Cégep de Matane, le Comité d’action et de concertation en environnement (CACE), qui date de 2007, a mené cette session, parmi d’autres actions, un projet inédit lié à cette problématique des piles usagées : profiter de la bourse de 500 $ de l’an passé, devant être réinvestie dans des projets environnementaux, pour mettre à disposition de l’ensemble de la communauté collégiale, au poste d’accueil de l’entrée n°1 et à la bibliothèque Lucien-Lelièvre, un poste de recharge de piles rechargeables. Ces derniers ont été installés à l’occasion du Jour de la Terre, le 22 avril dernier.

Tout au long de l’année, les membres actifs du CACE en ont profité pour avancer sur différents dossiers et notamment, alors que les résidences du cégep bénéficient d’une rénovation des cuisines, la mise en place de la collecte des déchets organiques, dans le but de créer du compost dans les serres de l’établissement. Le comité s’est aussi penché sur l’augmentation de sa visibilité à travers la création d’une page dédiée à ses objectifs et ses actions sur le site Internet du cégep, le développement d’un nouveau logo ainsi que l’animation d’une page Facebook. Le Cégep de Matane est notamment certifié « Établissement vert Brundtland » (EVB) ainsi que « Cégep vert », une certification remise par ENJEU.

Établissement: https://www.cegep-matane.qc.ca/nouvelles/2021/le-cegep-de-matane-finit-2e-pour-sa-recuperation-de-piles-usagees/


Les partenaires du Portail