Nouvelles

POUR SES 50 ANS - Le Cégep de Lévis-Lauzon rend hommage à ses bâtisseurs

9 mai 2019 - Près de 200 retraités, dignitaires et membres du personnel ont assisté, le 7 mai, à une cérémonie visant à rendre hommage aux bâtisseurs qui ont contribué à la création du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL), le 7 mai 1969. L'événement a permis notamment de souligner l'apport des artisans qui ont travaillé de près à la réussite des milliers d'étudiants qui ont franchi les portes du CLL au cours des 50 dernières années.


M. Gilles Lehouillier, maire de Lévis, M. Jean-Claude Lacasse, bâtisseur et ancien directeur général du CLL, Mme Isabelle Fortier, directrice générale du CLL, Mme Louise Bergeron, présidente de l'Association des retraités et professeure de chimie à la retraite ainsi que M. Jérôme Caron, vice-président du conseil d'administration du CLL.​

« La création du Cégep de Lévis-Lauzon en 1969 a été précédée d'une grande bataille de tous les instants pour convaincre le gouvernement de l'époque de la pertinence d'avoir un établissement collégial à Lévis. Plus de 34 000 diplômés plus tard, force est de constater que le fondateur du CLL, M. J.-Maurice Proulx, a eu raison de prendre la tête d'une mobilisation sans précédent des diverses instances des milieux scolaire et socio-économique de la région en faveur de l'implantation d'un cégep. Avec le temps, nous avons développé une institution d'enseignement devenue incontournable pour Lévis et la région », a mentionné lors de son allocution le vice-président du conseil d'administration, M. Jérôme Caron.

« Au cours des 50 dernières années, le Cégep de Lévis-Lauzon a marqué l'histoire du développement de notre ville et contribué à transformer le milieu de l'éducation. Aujourd'hui, si Lévis se retrouve au 1er rang pour la vitalité économique, nous le devons en grande partie à cette institution qui a joué un rôle de premier plan pour rendre notre milieu de vie plus attrayant. Nul doute que le Cégep de Lévis-Lauzon continuera à propulser notre ville encore plus loin et nous en sommes très fiers! », a déclaré le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

Message à la postérité

Les invités ont aussi profité de l'occasion pour écrire un mot à la postérité. Les messages ont été déposés dans une capsule destinée à être ouverte dans 50 ans, soit en l'an 2069.



Les partenaires du Portail