THIS IDnp180prc Portail du réseau collégial | Infolettres

Infolettres

Abonnement à l'infolettre

L'infolettre Réseau collégial est diffusée une fois par mois. Recevez gratuitement chaque mois des nouvelles concernant les établissements et tous les acteurs et artisans du réseau, des résumés de dossiers, des informations sur les événements à venir...



Version en ligne

Version PDF

 


 
Infolettre Nº 106 4 octobre 2021
        
Mot de l'équipe

Face à la grave pénurie d'infirmières et d'éducatrices, les gens du réseau ont des pistes de solutions. Deux articles en témoignent en ouverture.

La problématique de qualité du français écrit dans les établissements d'enseignement supérieur a récemment  fait les manchettes. Antoine Dumaine, vice-président aux communications de l'Association québécoise des professeurs de français  en présente les tenants et aboutissants.

Roxanne Bouchard, enseignante en français au Cégep de Joliette et auteure, explique comment elle conjugue enseignement et écriture.

La réussite est toujours d'actualité. La question franchit une étape avec le plan d'action ministériel prévoyant des investissements de 450 M$ sur 5 ans, dont 175 M$   spécifiquement au réseau collégial.

Deux chercheurs présentent les résultats de leur recherche sur l'analyse de la réussite scolaire des étudiants-athlètes

Au moment où l'innovation est au cœur de la relance économique, Marie Gagné, présidente-directrice générale de Synchronex, le réseau des Centres collégiaux de transfert de technologies et de pratiques sociales (CCTT), présente la contribution d'un grand réseau de 59 centres.

Bonne lecture

        
Dossiers
La petite enfance en mal d'éducatrices qualifiées

Marc Boucher, président de l'Association des enseignants et enseignantes de Technique d'éducation à l'enfance (AEETEE)

Diane Turcotte, porte-parole de la Technique à la Fédération des cégeps

Par Élise Prioleau

Les dernières années ont vu décroître le nombre d'éducatrices à la petite enfance diplômées. En quatre ans, le nombre d'étudiant-e-s inscrit-e-s à la Technique d'éducation à l'enfance a diminué de près de 15 %. Une situation qui aggrave l'inquiétante pénurie de main-d'œuvre dans les services de garde. Pour attirer rapidement de nouvelles recrues, une AEC a été créée en partenariat avec la Fédération des cégeps. Le nouveau Parcours travail-études en petite enfance remplira-t-il ses promesses ?

La pénurie d'éducatrices spécialisées est telle que le ministère de la Famille a révisé à la baisse son fameux « ratio de personnel de garde qualifié ». Un règlement qui oblige les garderies à engager un minimum d'éducatrices spécialisées. Depuis 2021, c'est une éducatrice sur trois en fonction qui devra être diplômée.

« On espère que ce taux va remonter à deux éducatrices formées sur trois comme c'était le cas avant 2021. Il faudra en arriver à un ratio de trois sur trois. Meilleure sera la formation, meilleure sera la qualité des services éducatifs », affirme Marc Boucher, président de l'Association des enseignants et enseignantes de Technique d'éducation à l'enfance (AEETEE).

Lire la suite

Contrer la pénurie en soins infirmiers

Marlène McNicoll, présidente de l'Association des enseignants et enseignantes en soins infirmiers des collèges du Québec (AEESICQ)

Marc Rochette, directeur des études au Cégep de Baie-Comeau

Amélie Gauthier, enseignante et coordonnatrice en soins infirmiers au Cégep de Sherbrooke

Par Élise Prioleau

En septembre dernier, des hôpitaux de la province ont dû fermer des services hospitaliers par manque d'infirmières. Dans les cégeps, c'est un réel défi de recruter et de retenir les jeunes dans ce domaine mal coté depuis plus d'une décennie. Pour augmenter leur nombre de diplômés, de nombreux départements en soins infirmiers ont mis en place des stratégies ambitieuses pour soutenir leurs étudiant-e-s. Qu'est-ce qui a été fait pour rendre le programme de soins infirmiers plus attractif au collégial ? Comment enrayer la crise?

En septembre, une onde de choc a traversé les départements de soins infirmiers dans les cégeps. Le récent rapport des commissaires qui fait suite aux États généraux de la profession infirmière1 recommande de « faire du baccalauréat le seul diplôme donnant accès à un permis d'exercice de la profession infirmière au Québec dans un horizon de cinq ans ». L'objectif étant de « mieux préparer » les futures infirmières en rehaussant le niveau d'exigence de la profession. Bien que le rapport recommande aussi de maintenir le DEC-BAC comme parcours menant à la profession, plusieurs doutent de la pertinence d'exclure le DEC comme voie d'accès au métier.

Lire la suite

Rehausser la qualité du français écrit

Antoine Dumaine, vice-président aux communications de l'Association québécoise des professeur-e-s de français (AQPF)

Par Élise Prioleau

L'enjeu de la maîtrise de la langue française a refait surface cet automne. La publication de résultats jugés insatisfaisants à l'épreuve uniforme de français a fait couler beaucoup d'encre dans les médias. On constate que 27,1 % des étudiants échoue au sous-critère « orthographe d'usage et orthographe grammaticale  », selon les données du ministère de l'Enseignement supérieur. Quelles sont les pistes de solution ?

La problématique ne date pas d'hier. Les efforts pour rehausser le niveau de langue en français datent des années 1980. À l'époque, le Conseil supérieur de l'éducation formulait la recommandation d'accorder plus de place à la langue écrite en éducation. Les épreuves de fin de cycle en français ont été mises sur pied en 1986 pour tenter de corriger ce qui apparaissait alors comme un « laxisme grammatical ». Force est de reconnaître qu'en 40 ans, le français écrit des étudiants s'est nettement amélioré. En 1986, le taux de réussite à l'examen ministériel de 5e secondaire était de 46%, alors qu'il était de 83% en 2019.

Lire la suite

Enseignante et auteure, Roxanne Bouchard a le vent dans les voiles

Par Alain Lallier

Parmi les 22 romans que j'ai lus cet été, une auteure s'est classée au sommet de mon palmarès : Roxanne Bouchard avec son roman Nous étions le sel de la mer. J'étais un peu en retard dans ma découverte de cette auteure, puisque ce polar québécois a été publié en 2014. Il s'agit du premier roman d'une trilogie mettant en vedette l'enquêteur Joaquin Moralès, qui a été suivi en 2020 par La mariée de corail, gagnant du prix Meilleur ouvrage policier en langue française, Crime Writers of Canada 2021, et du dernier opus, Le murmure des hakapiks, paru en avril dernier.

Roxanne Bouchard a publié une dizaine d'ouvrages depuis 2005 et a reçu de nombreuses marques de reconnaissance, dont le Prix Robert-Cliche. Ces romans sont maintenant publiés en anglais, en allemand et en italien.

Auteure à succès, elle enseigne toujours la littérature au Cégep de Joliette, et ce, depuis 1994. Elle a accepté de nous parler de sa vie palpitante mariant enseignement et écriture.

Lire la suite

Des consultations inspirantes, un plan porteur, 450 M$ investis

Par Thérèse Lafleur

Plus que jamais la réussite est à l'ordre du jour de l'enseignement supérieur. Pensons au récent rapport de Fédération des cégeps : La réussite : regards rétrospectifs et prospectifs. Référons-nous aussi aux travaux entourant le Chantier sur la réussite en enseignement supérieur notamment aux mémoires déposés en février dernier lors de cette consultation.

Dans cette foulée, le ministère de l'Enseignement supérieur (MES) lançait, le 2 septembre 2021, son Plan d'action pour la réussite en enseignement supérieur 2021-2026. Un plan d'action qui prévoit des investissements de 450 M$ sur 5 ans, dont 175 M$ consacrés spécifiquement au réseau collégial.

Heureuse de dévoiler le premier plan d'action gouvernementale visant spécifiquement la réussite en enseignement supérieur, la ministre de l'Enseignement supérieur, Danielle McCann, a témoigné de sa conviction que « La réussite a un impact à la fois individuel et collectif.

Lire la suite

Sur le terrain de la réussite scolaire des étudiants-athlètes

Alexandre Jobin-Lawlet, professeur-chercheur en anthropologie et en sociologie, CNDF et Cégep Garneau

Mathieu Boutet-Lanouette, professeur-chercheur en histoire, CNDF et Cégep Garneau

Par Thérèse Lafleur

Les professeurs-chercheurs Alexandre Jobin-Lawler et Mathieu Boutet-Lanouette se sont penchés, sur l'intégration et la réussite scolaire d'étudiants-athlètes de niveau collégial. Leur rapport Sur le terrain de la réussite scolaire des étudiants-athlètes des collèges privés subventionnés du Québec peut nourrir la réflexion tant des collèges que des cégeps à l'égard de la réussite des jeunes athlètes qu'ils accueillent.

En entrevue, monsieur Jobin-Lawler présente le parcours des deux chercheurs : « Depuis 2016, le Programme de recherche et d'expérimentation pédagogiques — PREP et le Programme d'aide à la recherche sur l'enseignement et l'apprentissage — PAREA nous ont permis de porter un regard aiguisé sur les étudiants-athlètes de collèges privés subventionnés et des cégeps. Dans une première recherche, plus exploratoire, nous avons étudié la persévérance avec des joueurs de football. Ensuite, nous nous sommes intéressés à l'intégration des étudiants-athlètes dans les cégeps. Nous présentons maintenant les résultats de notre récente recherche sur la réussite scolaire des étudiants-athlètes du collégial privé subventionné. »

Lire la suite

Synchronex, le grand réseau d'innovation du réseau collégial

Par Alain Lallier

Marie Gagné est présidente-directrice générale de Synchronex, le réseau des Centres collégiaux de transfert de technologies et de pratiques sociales (CCTT) qui compte maintenant 59 membres. Elle nous présente le rôle stratégique des centres pour le développement socioéconomique du Québec.

Le rôle de Synchronex
Pour Mme Gagné, le rôle de Synchronex consiste à maximiser l'impact des CCTT dans le développement socioéconomique du Québec. « Le réseau des CCTT est unique et envié par le reste du Canada, explique-t-elle. Comment peut-on en tirer le maximum de bénéfices pour l'ensemble de la société québécoise ? Voilà l'optique dans laquelle travaille notre organisme. Quand le réseau a débuté, c'était simplement une association des directeurs généraux qui se rencontraient une ou deux fois l'an pour échanger sur des pratiques administratives et rencontrer les représentants des gouvernements pour mieux comprendre les exigences liées à la reddition de comptes. L'objectif était de développer une vision commune de ce qu'était un CCTT. Avec le temps, le rôle du regroupement a changé. Maintenant, il consiste à aider les centres à se développer et veiller à leurs intérêts.  »

Lire la suite






Archives


Abonnement


Désabonnement


Calendrier de diffusion

  • Diffusion: 7 septembre 2021

    Date de tombée: 1 septembre 2021

  • Diffusion: 4 octobre 2021

    Date de tombée: 29 septembre 2021

  • Diffusion: 8 novembre 2021

    Date de tombée: 3 novembre 2021

  • Diffusion: 13 décembre 2021

    Date de tombée: 8 décembre 2021

  • Diffusion: 7 février 2022

    Date de tombée: 2 février 2022

  • Diffusion: 7 mars 2022

    Date de tombée: 3 mars 2022

  • Diffusion: 11 avril 2022

    Date de tombée: 6 avril 2022

  • Diffusion: 9 mai 2022

    Date de tombée: 4 mai 2022


Les partenaires du Portail