NOUVEAU Alertes du Portail


Toute l'actualité du réseau collégial dans votre boîte de courriel.

Dossiers / Recherche et innovation / Prix et reconnaissances

Un prix d’excellence en recherche à M. Olivier Vermeersch du Groupe CTT



Entrevue avec monsieur Olivier Vermeersch, récipiendaire du Prix d’excellence du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies. 

Monsieur Olivier Vermeersch, vice-président du Groupe CTT – Cégep de St-Hyacinthe, s’est vu décerner en mars dernier le Prix d’excellence du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies. Ce prix, remis pour la première fois, vise à récompenser la contribution exceptionnelle d’un chercheur collégial à l’avancement des connaissances dans les domaines des sciences naturelles, des mathématiques et du génie, la reconnaissance de ses réalisations et leurs retombées pour le Québec. Le prix est remis annuellement en alternance à des chercheurs universitaires et collégiaux.

Monsieur Vermeersch affiche une feuille de route impressionnante en recherche. Français d’origine, il arrive au Québec au début des années 90 pour faire un stage au Groupe CTT. Dans les années qui ont suivi, il va s’intégrer au groupe de recherche SAGEOS (www.sageos.com), dont la mission est de supporter le développement de l’application des géosynthétiques dans les ouvrages de génie civil et environnemental. Il progresse rapidement et devient directeur R et D adjoint puis directeur de 2000 à 2006, y réalisant de nombreux projets de recherche et de développement. En 2006, il devient vice-président du Groupe CTT et reçoit le mandat de tirer profit du potentiel naissant des textiles intelligents. En 2012, il se voit décerner le rôle de titulaire de la chaire industrielle CRSNG Textiles Techniques Innovants (http://gcttg.com/chaire/mission.html), chaire impliquant cinq partenaires industriels : Filspec, LogistikUnicorp, Produits Belt-Tech, Soleno Textiles et Stedfast. Les travaux de la Chaire s’orientent autour de trois thématiques : les textiles intelligents; la protection, la sécurité et la toxicité; le développement durable et la construction durable.

Pour Olivier Vermeersch, l’obtention de ce prix du Fonds de recherche représente « un très grand honneur qui consacre le fruit d’un travail d’équipe avec mes collègues au Groupe CTT, que j’apprécie énormément. C’est aussi un succès pour les industriels textiles qui nous appuient dans la vision des textiles de demain ».

Enthousiasme pour le secteur du textile
Son enthousiasme pour le secteur est communicatif. Dans un entretien téléphonique, il nous confie  ses motifs : «  Le secteur du textile n’a pas toujours eu bonne presse. C’est un secteur qui m’apporte toujours autant de défis. Le textile est partout. Il peut être une solution d’ingénierie incroyable dans nombre de secteurs stratégiques. Nous travaillons entre autres avec la défense nationale et les entreprises aéronautiques à développer de nouvelles technologies. Le textile est un matériau de choix pour permettre ou explorer l’intégration de toutes sortes de technologies émergentes telles les nanotechnologies, les matériaux à mémoire de forme, les matériaux à changement de phases, les textiles intelligents. Le textile offre des solutions innovantes dans le transport et les matériaux légers. Le textile est en contact intime avec l’être humain ; on peut penser faire plein de choses : le protéger, le surveiller, lui donner de l’information, lui procurer des médicaments… »

Un potentiel immense
Pour Olivier Vermeersch, le potentiel de développement des textiles intelligents est immense. « Au départ, on a une multitude de matières premières : des matières synthétiques, des matières premières naturelles qui peuvent être renouvelables. Avec ces matériaux et des manières de les mettre en forme (filature, tricotage, procédés hybrides, finition), on peut rajouter de la valeur, ajouter des éléments électroniques, des éléments chimiques. On se retrouve finalement avec un matériau très complexe qui peut faire partie d’un produit encore plus complexe. Par exemple, en aéronautique, on développe des tissus 3D à base de fibres de carbone orientées et positionnées de façon appropriée, prêts à être imprégnés par des résines polymériques, permettant de produire des pièces composites du fuselage ou des pièces structurelles avec l’objectif de rendre les avions de demain plus légers.   Les applications sont multiples : vêtements de protection, des géosynthétiques dans les routes, dans le domaine médical, au niveau de la filtration, dans le domaine de l’emballage. »
Le Groupe CTT évalue en laboratoire plus de 600 différentes performances des textiles. « C’est très diversifié, ça va de l’inflammabilité aux propriétés hydrauliques en passant par le confort et les caractéristiques chimiques. »

« Je crois qu’il faut redonner aux gens le goût d’apprendre des métiers autres que ceux de services, des métiers de fabrication »
Une des grandes préoccupations de monsieur Vermeersch demeure la formation de la relève. « Nos gouvernements ont un impact majeur sur toute l’industrie manufacturière au Québec et au Canada. L’une des clés de l’emploi, c’est la manufacture, un secteur qui a la vie dure dans la dernière décennie avec la mondialisation. Nous ne pouvons consacrer nos sociétés en société de services. Je crois qu’il faut redonner aux gens le goût d’apprendre des métiers autres que ceux de services, des métiers de fabrication. Si nous oublions cela, nous risquons d’avoir de nombreux problèmes plus tard. Notre centre est associé au Cégep de Saint-Hyacinthe. À cause d’un manque d’intérêt des jeunes et de mauvaises nouvelles du secteur manufacturier et en particulier des fermetures à Huntingdon il y a une dizaine d’années, le cégep a dû fermer le programme de formation. Différentes options sont aujourd’hui à l’étude. Par exemple, nous avons travaillé à mettre en place un programme de maîtrise avec des partenaires locaux et internationaux. Pour l’instant, c’est à l’étude. À travers la Chaire et le Groupe CTT, nous sensibilisons les jeunes à la recherche. Chaque année, nous recevons une cinquantaine de stagiaires qui travaillent avec nous, dont plus de la moitié sont des étudiants du cégep. »


Photo du Band Blackout RBC; Olivier Vermeersch est à droite

Il n’y a pas que la recherche dans la vie
Olivier Vermeersch n’est pas que chercheur. Il est aussi musicien : «  C’est important pour moi, il faut profiter au maximum de toutes les facettes de la vie. C’est aussi une question d’équilibre. Je suis dédié à mon travail. J’apprécie énormément la chance que j’ai de travailler ici et la qualité de l’équipe que nous avons formée au fil des ans. Nous retrouvons également notre équilibre dans d’autres activités parallèles. Pour moi, c’est la musique. J’ai mon groupe de musique de BlackoutRCB (www.blackoutrcb.com). Je suis guitariste soliste. J’ai aussi des rêves avec ce groupe. Nous lancerons le 24 mai notre première composition qui s’appelle « Just be mine. »

« Un bâtisseur de l’excellence technique et scientifique »

Laissons le mot de la fin à monsieur Jacek Mlynarek, Ph. D., PDG du Groupe CTT :

« Olivier est un leader scientifique passionné et dédié au développement de l’industrie textile québécoise, la supportant dans un contexte industriel difficile, et démontrant le meilleur du textile dans des axes de développement de l’avenir, qui permettent que le Groupe CTT et le Québec se positionnent comme joueur mondial dans ces développements stratégiques. Olivier est un bâtisseur de l’excellence technique et scientifique; grâce à son travail et à son leadership, il a constitué des équipes de personnes compétentes et motivées; il sait convaincre et rassurer les gens autour de lui pour avancer et agir comme de véritables pionniers. Ses collaborateurs lui font confiance et il est passionné et travaillant, donc il réalise et livre la marchandise, cela constituant sans aucun doute ses principaux atouts. Je suis très heureux de le compter comme bras droit et c’est avec conviction qu’il mérite une telle reconnaissance. »

Entrevue et rédaction par Alain Lallier, éditeur en chef et édimestre, Portail du réseau collégial.





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail