Dossiers / Programmes / Formation continue - Offre de services

Former en jeux vidéo pour les mobiles



 

 

 

Entrevue avec madame Isabelle Marazzani, coordonnatrice du Campus en Arts et Divertissement Numérique (ADN)

 

 

 

 

Pour répondre aux besoins de main-d’œuvre dans le domaine du jeu vidéo mobile

Le Campus Arts et Divertissement Numérique (ADN) a annoncé récemment un nouveau programme de formation collégiale, cette fois dans le secteur en forte croissance du jeu mobile. Même s’il existe des formations comparables dans d’autres établissements du réseau, le Campus ADN veut se démarquer par son approche basée sur les exigences et contraintes du milieu de travail. Déjà, trois autres formations sont offertes dans le domaine: Animation 3D orientée jeu vidéo; Modélisation 3D orientée jeu vidée; Design de niveau de jeu. En ajoutant le métier programmeur d’applications mobiles, le Campus répond aux besoins de main-d’œuvre identifiés dans l’étude sur les besoins de compétences dans le développement d’applications mobiles publié par TechnoCompétences en octobre 2013. Les contacts soutenus avec les entreprises ont également permis d’identifier une croissance marquée des besoins dans ce secteur.

Les observateurs sont unanimes à constater une grande mouvance dans l’industrie des contenus mobiles. Les applications se sont multipliées, tant pour les téléphones intelligents que pour les tablettes. Le Québec étant une plaque tournante en jeux vidéo, on constate également une croissance de la main-d’œuvre dans ce sous-secteur.

Produire pour plusieurs plateformes en même temps
La plupart des grandes entreprises dans le domaine du jeu vidéo font maintenant des jeux pour les appareils mobiles. La coordonnatrice du Campus ADN, Isabelle Marazzani, explique le contexte : « Auparavant les entreprises se spécialisaient souvent dans un ou deux types de plateformes. Ce n’est plus tellement le cas. Il y a une multiplicité de plateformes de jeux; facebook, console, tablettes, téléphones et pc sont tous branchés sur Internet et rivalisent pour s’approprier le temps et le budget de jeu d’un consommateur. La tendance de l’industrie est de produire simultanément pour plusieurs plateformes afin de garder l’attention du joueur sur sa marque de commerce, d’une plateforme à l’autre.

Par ailleurs, on compte actuellement près de 9,000 personnes qui travaillent dans le secteur du jeu au Québec, un pôle important à l’échelle mondiale. Le Québec ayant investi ce champ d’activités depuis la deuxième moitié des années ‘90, on compte maintenant une masse critique de professionnels séniors et intermédiaires en mesure de tenter l’aventure de l’entrepreneuriat. Le jeu mobile coûtant moins cher à produire que le jeu console, les conditions sont favorables à la création de nouvelles micro-entreprises et aux PME qui voudraient se lancer dans ce type de production. Au cours des dernières années, nous avons assisté à des succès financiers phénoménaux, entre autres parce que ces jeux sont accessibles à tous types de joueurs et que l’utilisation de ces appareils est maintenant largement répandue dans toute la population ».

Un programme de formation de 9 mois
Le nouveau programme de formation de 885 heures (9 mois) comprend deux sessions de cours données par des professionnels de l’industrie du jeu ainsi qu’un stage de 3 semaines en milieu de travail. Le Campus vise une première cohorte d’une vingtaine d’étudiants. La formation s’adresse à des candidats qui ont interrompu leurs études depuis au moins un an. Il s’agit ici principalement d’une clientèle adulte qui a déjà une expérience, une formation ou un porte-folio en informatique ou en soutien informatique; des gens qui ont déjà fait du Web ou qui ont pratiqué le script ou déjà rédigé du code informatique.
Dans le prolongement du Campus Ubisoft

Le Campus ADN (anciennement le Campus Ubisoft qui a fermé ses portes en 2010) est le résultat d’un partenariat entre le Cégep de Matane et le Cégep du Vieux Montréal qui poursuivent ses activités de formation de main-d’œuvre. « Les 3 programmes d’AEC d’origine ont été remaniés depuis, mais à la base, la philosophie de coller à la réalité de l’entreprise reste la même. Ces trois AEC sont en Animation 3D, modélisation 3D et en design de niveau. Le programme de jeu mobile, est une 4e AEC destinée à soutenir une industrie au cœur de notre mission » de préciser madame Marazzani.

Une présence importante des entreprises du secteur
Les entreprises du secteur sont toujours très présentes au Campus ADN. D’une part, à l’exception de deux enseignants à temps plein, tous les autres enseignants sont des chargés de cours qui travaillent en industrie. Elles sont aussi régulièrement consultées sur les contenus de cours, activités pédagogiques, technologies et matériels utilisées, ainsi que sur les programmes en général. « Un accord tacite avec les entreprises permet à leurs employés de se libérer pour enseigner tout en ayant un horaire souple. Les entreprises sont ouvertes à transmettre ce savoir-faire et ainsi à contribuer à former la relève. Nous tenons aussi des présentations des départements des ressources humaines des entreprises et des conférences sur les métiers par des chefs de département. On fait aussi appel aux professionnels de plusieurs entreprises à titre de mentors, de dire madame Marazzani.

Le nouveau programme débute en septembre 2014. La date limite de dépôt de demande est le 15 avril.

On peut trouver l’information sur le site du Campus ADN.

Entrevue et rédaction réalisées par Alain Lallier, édimestre et éditeur en chef du Portail du réseau collégial.



Les partenaires du Portail