Dossiers / Pédagogie / Outils pédagogiques

Performa et la didactique au collégial



Le Rendez-vous des conseillers pédagogiques présentait dans le cadre du colloque de l’AQPC en juin dernier, un cadre de référence relativement nouveau sur le questionnement didactique. Sur le plan pédagogique, ce cadre constitue un outil puissant et efficace pour amener les enseignants à reconnaître la nature didactique de certaines problématiques et à identifier rapidement des pistes d’action. Madame Marie-Claude Pineault, conseillère pédagogique en provenance des collèges et membre du Groupe de Recherche-Action du secteur PERFORMA, à la Faculté d'éducation de l’Université de Sherbrooke au Campus de Longueuil, introduit pour les lecteurs de l’Infolettre, le concept qui sous-tend ce type de questionnement. 

Performa et la didactique au collégial, par madame Marie-Claude Pineault.

L’association des termes “didactique” et “collégial » ne fait pas partie des références communes en enseignement supérieur. Depuis quelques années, les travaux de Performa ont mis au grand jour l’immense potentiel de ce domaine de l’éducation.  Pour situer le contexte, il faut d’abord mentionner que les enseignants de l’ordre collégial sont considérés unanimement comme des experts dans leur discipline respective. Cette expertise reconnue est réinvestie en formation technique ou préuniversitaire ou, encore, en formation générale. En conséquence, il semble pertinent d’axer l’offre de perfectionnement crédité dans le domaine de la psychopédagogie.

Les enseignants en formation assument l’intégration des savoirs pédagogiques à l’enseignement de leur discipline.En même temps, l’avènement de programmes formulés selon une approche par compétences attribue aux établissements collégiaux la responsabilité de déterminer les contenus disciplinaires spécifiques à chacun des programmes. Experts disciplinaires, les enseignants effectuent ainsi une transposition des contenus à l’échelle des programmes d’études. La réalité rattrape alors la fiction : il y a mariage de préoccupations de nature disciplinaire et d’intérêt pédagogique. Cette situation fait émerger un nouveau cadre de référence en pédagogie collégiale : le questionnement didactique.

Le cadre de référence est présenté de manière détaillée dans un numéro thématique de la revue Pédagogie collégiale. Pour les besoins de la cause, toutefois, il est possible d’illustrer ici la dimension didactique en termes simples. Reuter (2010) propose cette définition: « analyse des contenus [savoirs, savoir-faire, savoir-être, savoir agir] en tant qu’objet d’enseignement et d’apprentissage en lien avec des matières scolaires (…)1 » . L’analyse, réfère ici, à la transformation des savoirs que les enseignants réalisent afin de mettre ces derniers à la portée des étudiants de niveau collégial, dans la perspective d’un apprentissage signifiant et durable.

Quant à l’aspect questionnement, on sait depuis longtemps que cette technique présente un intérêt marqué pour l’enseignement. Langevin (1990)2, souligne qu’il s’agit d’une méthode propre à éveiller la curiosité et qu’elle constitue un principe de base pour rendre actif intellectuellement. Elle précise qu’elle favorise le développement d’habiletés en pensée critique et facilite le traitement de l’information. De cette façon, le questionnement didactique devient un outil supplémentaire pour le personnel pédagogique des collèges afin de continuer à travailler à la validité des programmes d’études ainsi qu’à la pertinence et la cohérence de leurs enseignements.

Performa, dans le cadre de ces activités de formation, offre aux enseignants et aux enseignantes du réseau collégial pas moins d’une demi-douzaine d’activités de formation créditées sur la base de ce cadre de référence. En plus de s’initier aux principes théoriques sous-jacents comme la transposition didactique et le rapport aux savoirs, les enseignants peuvent enrichir leurs pratiques des diverses modalités du questionnement didactique. De plus, un volet d’application particulier est actuellement développé pour les conseillers pédagogiques. Ainsi, L’AQPC, a fait de la didactique au collégial le thème central de son Rendez-vous des CP; présenté lors de son dernier colloque. En s’appropriant le cadre de référence de la didactique au collégial, les conseillers pédagogiques sont mieux en mesure d’accompagner les enseignants en situation de counselling pédagogique ou d’animer les travaux liés aux cycles de gestion des programmes d’études.

Quelles sont les difficultés le plus souvent rencontrées par les élèves par rapport à un contenu? Quelles sont les pratiques professionnelles de référence sur lesquelles je peux m’appuyer pour valider ce que je vais enseigner? Qu’est-ce qui me guide quand je choisis du matériel didactique pour un élément de contenu spécifique? Voici autant d’exemples de questions caractéristiques du cadre de référence de la didactique au collégial.

Pour aller plus loin, on peut lire aussi : Bizier, Nicole (dir.) 2009. L’impératif didactique, au cœur de l’enseignement collégial. Sherbrooke: Éditions du CRP, 218 p.



Les partenaires du Portail