Dossiers / Pédagogie / Lieux d'études

L’art du vivre ensemble au Cégep Marie-Victorin

2020-02-24


Par Élise Prioleau

Depuis 10 ans, une vision du design se déploie au Cégep Marie-Victorin. Au fil des ans, plus de dix projets uniques d’aménagement ont permis de mettre en valeur l’expertise des départements de design intérieur, de graphisme et d’art visuel du collège. À travers ces projets collaboratifs a émergé un milieu de vie stimulant et rassembleur.

La nouvelle cafétéria Le Marie-Victorin

À l’été 2019, l’un des projets d’aménagement les plus impressionnants du Collège Marie-Victorin a été complété. La cafétéria Le Marie-Victorin, qui était autrefois une ancienne chapelle, a été redessinée pour faire une place de choix à la lumière qui filtre par les grandes fenêtres. Des plantes vivantes et des motifs floraux ont été intégrés au décor en l’honneur du botaniste et fondateur du Jardin botanique de Montréal, le frère Marie-Victorin.

La mise en valeur de l’architecture de ce bâtiment unique en son genre s’inscrit dans un plan stratégique de développement durable au Cégep Marie-Victorin.L’actuel directeur du cégep, Sylvain Mandeville, en est l’orchestrateur. « Nos projets d’aménagement ont pour objectifs de mettre en valeur nos programmes d’études, le talent de notre personnel et de nos étudiants ainsi que de favoriser le sentiment d’appartenance », précise-t-il. 

« On peut lire, sur les murs de la nouvelle cafétéria,les valeurs du projet éducatif du collège : passion, fierté, persévérance, solidarité, environnement, respect, etc. »
- Sylvain Mandeville, directeur du Cégep Marie-Victorin

Un milieu de vie accueillant
« Depuis 10 ans, nous faisons un ou deux projets d’aménagement par année », explique Sylvain Mandeville.En plus de la cafétéria, la piscine, le vestiaire, l’espace pour la vie étudiante, le département d’éducation à l’enfance et le département de sciences sociales, les pavillons du service aux entreprises et le centre d’éducation interculturelle et internationale ont notamment été redessinés.« Nos projets sont issus d’une vision selon laquelle un cégep, c’est d’abord un milieu de vie », affirme le directeur. Selon ce principe, la cafétéria a été repensée pour offrir un espace chaleureux, inspirant et propice aux rencontres à la manière d’un café, selon Louise Gélinas, designer d’intérieur au Cégep Marie-Victorin et conceptrice du projet.

L’un des grands objectifs des projets d’aménagement du collège est de rassembler la communauté, explique Sylvain Mandeville. « À travers ces projets, nous veillons à répondre aux besoins de nos étudiants et de notre personnel. D’ailleurs, explique-t-il, il y a eu un vaste processus de consultation qui a été fait en amont des projets. »

« Quand on investit dans notre milieu de vie, ça rend les gens fiers, ça favorise la rétention des étudiants et du personnel et ça soutient la réussite éducative. »
- Sylvain Mandeville, directeur du Cégep Marie-Victorin

L’art de mobiliser la communauté
« Ma plus grande fierté, c’est que nos projets ont toujours été réalisés par des membres du personnel et des étudiants du cégep », évoque le directeur du Cégep Marie-Victorin. « À chaque fois, trois enseignants collaborent à la planification et l’élaboration du projet afin de mettre en valeur lavision éducative de ces départements. »

L’équipe qui a réalisé le projet de la cafétéria. Sur la photo de gauche à droite : Sylvain Mandeville, directeur général, Catherine Gagnon et Josée Anne Gagné, diplômées en design d’intérieur au Cégep Marie-Victorin, Louise Gélinas, designer d’intérieur au Cégep Marie-Victorin, Patrice Champigny, designer professionnel.

Dans le cas du projet d’aménagement de la cafétéria, deux diplômées, Catherine Gagnon et Josée-Anne Gagné, faisaient partie de l’équipe, raconte Louise Gélinas, la conceptrice du projet. « Ça a été un travail d’équipe où il y avait une belle complicité étant donné que nous partagions une vision commune du cégepque nous fréquentions déjà toutes les trois. » Les anciennes étudiantes du programme de design ont notamment proposé une planification et monté les plans techniques en 3D, explique Louise Gélinas.

Au Collège Marie-Victorin, le succès des projets d’aménagement repose sur la mise à contribution des enseignants et du personnel. « Nous n’avons pas de moyens supplémentaires à Marie-Victorin », prévient Sylvain Mandeville. « Nous avons mis la qualité de notre milieu de vie au cœur de nos préoccupations et nous avons mobilisé notre personnel. C’est ce qui donne une valeur immatérielle et une chaleur humaine à notre environnement. »

----------------------------------------------------------

Voir la nouvelle : Un projet inspirant au Cégep Marie-Victorin est reconnu par les Grands Prix du Design 2020



Les partenaires du Portail