Dossiers / Pédagogie / Évaluation des apprentissages

Des ressources en évaluation des apprentissages _ Capsule documentaire # 4 : Planifier l’évaluation par les objectifs



 

 

Rédacteur monsieur Robert Howe, consultant en pédagogie de l'enseignement supérieur, spécialiste en évaluation
Collaboration : L’équipe du Centre de documentation collégiale

 

 

Nous savons que trois grandes questions servent à structurer le discours en évaluation. Le « Pourquoi évaluer? » nous aide à situer l’évaluation dans le processus de prise de décision et c’est ici qu’on distingue, notamment, l’évaluation formative de l’évaluation sommative. Le « Comment évaluer? » nous amène sur le terrain plutôt technique de la mesure, de la conception des dispositifs d’évaluation (les questions, les tâches, les consignes, les mises en situation et, bien entendu, tous les outils qui servent à encadrer notre jugement professionnel, dont les fameuses grilles à échelles descriptives). La troisième question, fondamentale, incontournable, est celle du « Quoi évaluer? ». Cette question, qui se situe nécessairement entre les deux autres, est une clé essentielle à la cohérence et à la validité.

Les travaux de Bateman et autres portent notamment sur la nécessité de cohérence entre ce qu’on évalue et les objectifs d’apprentissage.  Cette équipe de recherche rappelle que :« Dans un programme d’études cohérent, les résultats d’apprentissage escomptés (objectifs pédagogiques), les processus pédagogiques (activités d’enseignement et d’apprentissage) et les évaluations (évaluations formative et sommative de l’apprentissage étudiant) sont harmonisés ou interreliés. Concernant le cours, cela signifie que les objectifs pédagogiques, les activités d’apprentissage et les évaluations qui servent à mesurer l’atteinte des résultats d’apprentissage escomptés sont étroitement liés ».(1)

Lorsque les objectifs sont clairs, la cohérence et la validité des dispositifs d’évaluation seront d’autant plus « faciles » à assurer, ces derniers étant construits expressément pour correspondre aux objectifs à atteindre.

Depuis vingt ans, nous savons que les objectifs désignent des compétences  (et non pas des contenus disciplinaires) (2). Les objectifs d’apprentissage sont tous destinés à participer au développement des compétences prévues au programme qui, elles, se développent au fil du temps, sur plusieurs cours, voire plusieurs années de formation.

Les objectifs d’apprentissage servent de référence directe à l’évaluation. Ils sont le principe organisateur de l’évaluation, comme ils le sont aussi, en amont, de l’enseignement. Puisque l’évaluation consiste à porter un jugement professionnel sur l’atteinte des objectifs, on voit tout de suite notre intérêt à rédiger des objectifs qui sont clairs et pertinents. Ces objectifs, que nous publions dans les plans de cours, nous disent ce qu’on va enseigner, ce qu’ils vont apprendre et … ce qu’on va évaluer.

C’est à peine exagéré que de dire que la rédaction des objectifs d’apprentissage relève d’un art. C’est plus que de la planification, c’est de la communication. Nous y communiquons nos intentions, à nos étudiants, à nos collègues enseignants, au public.

Tout le monde sait combien il est parfois difficile, mais toujours fécond, de rédiger des objectifs d’apprentissage dans les plans cadre et dans les plans de cours. Voilà un savoir, un savoir-faire que nous aurions avantage à revoir, ne serait-ce que pour comprendre la sagesse pédagogique de Robert Mager qui nous disait avec humour, en 1962 : « Si vous distribuez une copie de vos objectifs à chacun de vos élèves, il ne vous reste plus grand-chose à faire ».

Récemment, au Centre de documentation collégiale,  j’ai publié une synthèse de la documentation sur les objectifs d’apprentissage. On trouvera cette synthèse cette adresse     Une version en anglais est également disponible

Les documents répertoriés dans ce dossier sont disponibles au Centre de documentation collégiale (http://www.cdc.qc.ca ) ou directement en ligne. On peut communiquer avec l’une des bibliothécaires professionnelles du CDC, Isabelle Laplante (isabelle.laplante@cdc.qc.ca ) ou Andrée Dagenais (andree.dagenais@cdc.qc.ca), au 514 364-3327.

Nous vous invitons aussi à chercher ces références dans la bibliothèque de votre collège. Les principaux titres y sont probablement déjà disponibles pour vous. Sinon, n’hésitez pas à consulter l’équipe du CDC. 

La prochaine capsule portera sur un autre thème en évaluation des apprentissages. D’ici là, toute suggestion sera bienvenue. Vous pouvez adresser vos commentaires à howerobert@sympatico.ca

(1)   Bateman, D. (et al), Cohérence du programme d’études et réussite des étudiants. Pédagogie Collégiale. vol. 27, no. 2. Hiver 2014.  Page 16. http://www.aqpc.qc.ca/UserFiles/File/pedagogie collegiale/BatemanCie-Vol_27-2.pdf

(2)   Ministère de l’Enseignement supérieur et de la science. Des collèges pour le Québec du XXIème siècle. L’enseignement collégial québécois. Orientations d’avenir et mesures de renouveau. Avril 1993.  Page 25.



Les partenaires du Portail