Dossiers / Pédagogie / Disciplines

Le cours Éthique et culture religieuse au secondaire et l’enseignement de la philosophie au collégial



Par Mme Julie Cloutier, enseignante au Collège Ahuntsic

En tant qu'enseignante de philosophie au Collège Ahuntsic, j'ai eu l'opportunité, au cours de l'année scolaire 2011-2012, de travailler sur un projet qui visait essentiellement à prendre en compte les apprentissages réalisés dans le programme «Éthique et culture religieuse»  (ECR) au secondaire. C'est dans le cadre des activités de développement de programme que ce projet a pu se concrétiser.

Sachant que les résultats de notre projet pourraient intéresser d'autres départements de philosophie, nous présentons ici les grandes lignes du rapport de recherche (qui sera disponible sous peu sur le site du Collège Ahuntsic). J'aurai le plaisir de présenter de manière plus exhaustive les résultats au colloque de l'Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC) en 2013.

Problématique
Depuis quelques années déjà, la question de l'arrimage entre le secondaire et le collégial occupe une place importante dans les préoccupations de plusieurs intervenants du domaine de l'éducation. L'arrivée dans les cégeps des élèves issus du Renouveau pédagogique(2) à l'automne 2010 a contribué à la poursuite de réflexions en ce sens.

Pendant longtemps, les enseignants de philosophie du collégial se sont sentis assez peu interpellés à propos des questions d'arrimage entre le secondaire et le collégial, notamment parce que, contrairement à d'autres disciplines qui sont enseignées dès le primaire ou le secondaire, la philosophie n'apparaît qu'à partir du collégial dans le cursus des élèves(3). Le programme ECR au secondaire, qui s'inscrit lui-même dans une refonte plus large de l'enseignement avec le Programme de formation de l'école québécoise (PFEQ), a ouvert la voie pour une réflexion sur les modalités d'arrimage possibles entre le secondaire et les cours de philosophie au collégial.

Nous devons ici préciser que les cours ECR ne sont pas des cours de philosophie, même si deux des trois finalités du programme rejoignent les objectifs de nos cours de philosophie au collégial. Ces trois finalités sont: 1) Réfléchir sur des questions éthiques; 2) Manifester une compréhension du phénomène religieux; 3) Pratiquer le dialogue. Malgré cette proximité dans les objectifs, on ne retrouve aucune occurrence du mot «philosophie» dans le programme ECR et seulement quatre du mot «philosophique», soit une fois lorsqu'il est question de «systèmes philosophiques» et trois fois dans un même passage où l'on indique que l'enseignant peut prendre appui sur les textes sacrés ou philosophiques. C'est donc dire que l'arrimage, dans le cas qui nous occupe, est un arrimage «interdisciplinaire», puisque même si les deux disciplines partagent certains objectifs, elles demeurent toutefois distinctes. De plus, il faut noter qu'aucun système ou texte philosophiques n'est prescrit dans le programme ECR, ce qui limite les arrimages possibles. Les contenus prescrits par le programme sont présentés dans notre rapport.

Objectif
L'objectif principal de notre projet est de suggérer aux enseignants de philosophie du collégial quelques éléments pertinents qui pourraient leur inspirer une réflexion en ce qui concerne les arrimages (1) possibles entre leurs cours et les cours ECR au secondaire.

Méthodologie
Pour y arriver, nous avons d'abord recueilli des données auprès des élèves du Collège Ahuntsic qui étaient issus du Renouveau pédagogique. Au total, 1124 élèves ont répondu à notre enquête à la session d'hiver 2011, ce qui nous a permis de dégager quelques éléments quant à leur perception sur les contenus de cours en ECR.
Dans un deuxième temps, des entrevues dirigées avec des enseignants du secondaire en ECR ont été organisées, dans le but de discuter de leurs contenus et de leurs enseignements. Au total, cinq entrevues ont été réalisées avec des enseignants issus de quatre écoles qui font partie de notre bassin de recrutement (deux écoles publiques et deux écoles privées).

Résultats
Les résultats de l'enquête ont permis de confirmer certaines informations que nous avions obtenues de manière informelle, au gré de discussions avec nos élèves, par exemple à propos de certains contenus abordés au secondaire dans les cours ECR (les sophismes notamment).  À la suite des entrevues dirigées, nous avons pu dégager trois recommandations principales :

  • Sensibiliser les enseignants quant à l'importance de prendre connaissance du PFEQ, particulièrement du programme ECR, en diffusant l'information dans le réseau;
  • Favoriser les échanges entre les enseignants du secondaire et du collégial;
  • Prendre acte des contenus prescrits dans le programme ECR.

Conclusion
Pour que nos pistes d'arrimage soient réalistes, il est important toutefois d'avoir en tête les difficultés suivantes:

  • Les élèves ne suivent pas tous le cours ECR, pour diverses raisons. De plus, comme le cours ECR de 5e secondaire n'est pas obligatoire pour l'obtention du diplôme d'études secondaires (DES), il y aura toujours des élèves qui n'auront pas suivi le cours.
  • Le nombre d'heures accordées au cours ECR n'est pas prescrit, ce qui peut entraîner des disparités importantes entre les écoles;
  • Il y a une grande diversité de matériel didactique et de contenus selon les écoles et les enseignants.

Malgré ces difficultés, il n'en demeure pas moins qu'il existe un espace de réflexion qui devrait faire en sorte que les enseignants du collégial, ainsi que leurs élèves, puissent bénéficier des apprentissages réalisés au cours du secondaire dans les cours de niveau collégial. Nous espérons que notre recherche nourrira cette réflexion, et que des échanges sur le sujet se poursuivront tant entre les deux niveaux d'enseignement qu'entre les diverses institutions collégiales.

Julie Cloutier
Département de philosophie du Collège Ahuntsic

1. En éducation, le terme arrimage signifie: «Lien effectué pour faciliter le passage d'un niveau de scolarité à un autre plus élevé dans une ou plusieurs matières» (Grand dictionnaire terminologique: http://www.gdt.oqlf.gouv.qc.ca/Resultat.aspx , consulté le 19-06-2012).
2. Aussi désigné par le mot «réforme».
3. Nous excluons ici les cas exceptionnels de cours de philosophie optionnels dans certaines écoles secondaires.





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail