Nouvelles

Soutien et accompagnement au Cégep de Granby étudiants et travailleurs en tourisme établissent une relation de mentorat

Granby, le 15 septembre 2020 - Pour une deuxième année consécutive, le Secrétariat à la jeunesse a octroyé une subvention de 97 000 $ au Cégep de Granby pour le programme de mentorat en Techniques de tourisme.

 

Nancy Morin, consultante en développement et promotion touristique chez Flanagan Relations publiques, et Sandrine Grondin, étudiante en 2e année en Techniques de tourisme au Cégep de Granby, ont établi une relation de mentorat l'an dernier.

Le Cégep de Granby est fier de son accompagnement sur mesure, puisqu'il est le seul au Québec à offrir aux étudiants en Tourisme un programme de mentorat. Ainsi, chaque étudiant de 1re et de 2e année sera jumelé à un mentor, qui lui prodiguera des conseils et lui fera découvrir l'industrie touristique de l'intérieur cet automne. Une trentaine d'étudiants sera accompagnée par des travailleurs d'expérience de l'industrie touristique qui les suivront pendant leur parcours scolaire. Évidemment, cette initiative n'est possible que grâce à la collaboration des entreprises et des organismes de la région. Comme le précise Chantal Sylvestre, enseignante en Tourisme : « Avec une personne expérimentée de l'industrie, l'étudiant réalise que les apprentissages en classe sont particulièrement significatifs pour exercer un métier en Tourisme. »

Le programme de Tourisme remercie chaleureusement les mentors qui ont soutenu les étudiants l'an dernier, en leur permettant d'accroître leurs chances de succès professionnel. Il invite, par le fait même, les professionnels du tourisme à signifier dès maintenant leur intérêt à devenir mentor, pour échanger avec des étudiants du collégial et participer activement à la formation de la relève.

Incertitudes face à un choix de carrières
Les étudiants se sentent souvent stressés par les multiples choix qui s'offrent à eux et par leur perception du milieu professionnel, souvent abstraite ou inexacte. Ils peuvent aussi souffrir d'indécision vocationnelle, l'incertitude que l'on ressent face à un choix de carrière. Pour Nathalie N. Bouchard, conseillère pédagogique à la recherche : « La relation de mentorat permet d'orienter les étudiants pour qu'ils soient en mesure de déterminer plus facilement le métier qu'ils souhaitent pratiquer plus tard. Être sous l'égide d'un mentor peut insuffler aux jeunes une bonne dose de confiance en soi, calmer certaines anxiétés liées à leur avenir et leur donner un modèle de réussite professionnelle. » Comme l'explique une professionnelle de l'industrie touristique : « Je crois sincèrement que l'étudiante que j'ai mentorée a su trouver sa nouvelle vocation avec le programme en tourisme. Elle semble avoir de bonnes réflexions et des constats justes quant aux diverses situations se présentant à elle. Je suis persuadée qu'elle peut bien continuer son cheminement. »

En fait, le mentorat est une relation individualisée de soutien pendant laquelle une personne expérimentée conseille, soutient et guide un jeune, en établissant un dialogue intergénérationnel. Il offre l'occasion à des professionnels de partager leurs expériences de travail, pour en faire profiter des jeunes à l'aube de leur carrière. En aidant les étudiants à cibler un parcours professionnel qui les passionne, ceux-ci contribuent à intégrer les jeunes au marché du travail.

« On a tous eu des gens autour de nous qui nous ont aidés et accompagnés, souligne Vincent Larose, directeur des études au Cégep de Granby. Ce qui peut être intéressant, c'est si le mentor fait participer l'étudiant à des colloques, des séminaires ou des événements, ce qui lui permettra de rencontrer des gens, même virtuellement, et d'arriver mieux préparé dans l'industrie. Le mentor peut voir le potentiel de l'étudiant pour d'éventuels stages ou des candidats intéressants pour des emplois à pourvoir. Sans compter qu'il pourra entendre un jeune, représentant la relève, lui parler des défis et de ses connaissances de l'industrie. C'est vraiment un échange gagnant-gagnant. »

Tourisme et pandémie
Si la pandémie a transformé l'enseignement collégial, les enseignants ont su adapter les activités de mentorat avec créativité, et ce, dans le respect des règles sanitaires. Ainsi, la majorité des rencontres et des communications se feront virtuellement, tout comme la participation à certaines activités de l'industrie. D'autres activités, telles des journées passées en compagnie du mentor, des visites du milieu de travail ou des sorties sportives, devraient pouvoir se faire en personne en suivant les règles et les consignes de distanciation.

Malgré la pandémie, l'industrie touristique a vu plusieurs Québécois visiter différentes régions du Québec pendant la saison estivale. « Le développement touristique du Québec se poursuit dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre et de manque de relève qualifiée. Le mentorat semble être une partie de la solution à ce manque de travailleurs. À titre d'exemple, une mentore a offert un emploi d'été à l'étudiante qu'elle a accompagnée. Nul besoin d'une entrevue de sélection, puisque toutes les deux se connaissaient bien. », explique Chantal Sylvestre.

Mentorat et apprentissages en milieu de travail
Parmi les collèges qui offrent la formation au Québec, le Cégep de Granby est le seul à proposer un programme de Tourisme branché sur le monde du travail grâce à deux initiatives originales : le mentorat et les apprentissages en milieu de travail (AMT). Avec l'aide d'une subvention du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, une journée par semaine est dédiée à faire des visites, vivre différentes expériences et réaliser des projets dans les entreprises et les organismes touristiques de la région. Les étudiants peuvent ainsi acquérir une expérience au sein de véritables milieux de travail et développer des aptitudes de résolution de problèmes, d'entrepreneuriat et de communication. En fait, le mentorat et les AMT permettent aux étudiants de profiter d'une formation pratique pour mieux comprendre les exigences et les besoins de différents milieux professionnels.

Pour obtenir davantage d'information ou pour devenir le mentor d'un étudiant en Tourisme, veuillez contacter Mélanie Armstrong, enseignante en Techniques de tourisme au Cégep de Granby, au (450) 372-6614 poste 1141.
                                                          

Le Cégep de Granby fait partie des 48 cégeps publics qui constituent des pôles de développement socioéconomique, sportif et culturel de premier plan sur tout le territoire québécois et leur contribution à la vitalité des régions est largement reconnue.


- 30 -

Renseignements sur le programme de mentorat :             
               Mélanie Armstrong, enseignante Techniques de tourisme
               Cégep de Granby
               450 372-6614, poste 1141
               marmstrong@cegepgranby.qc.ca
               www.cegepgranby.qc.ca

Renseignements sur le programme de Techniques de tourisme :
               Cynthia Langevin, enseignante, coordonnatrice de département et responsable de programme Techniques de tourisme
               Cégep de Granby
               450 372-6614, poste 1416
               depttour@cegepgranby.qc.ca
               www.cegepgranby.qc.ca



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail