Nouvelles

Des footballeurs de Québec remportent le Championnat du monde junior au Mexique


Publié par Ici.Radio-Canada.ca 

Olivier Turcotte-Létourneau, Étienne Amiot, Vincent Delisle et Thomas Landry Photo : Radio-Canada/Jean-Philippe Martin

25 juillet 2018 - Trois joueurs de football et un entraîneur de Québec sont rentrés vainqueurs mardi du Mexique. Ils ont aidé la formation canadienne à défendre son titre de championne du monde junior en battant l’équipe hôte en grande finale.

Un texte de Jean-Philippe Martin

Thomas Landry, Étienne Amiot, Vincent Delisle et l’entraîneur Olivier Turcotte-Létourneau étaient visiblement épuisés au moment de renouer avec leurs familles qui les attendaient à leur retour à l’Aéroport Jean-Lesage.

Médaille d’or au cou, les joueurs affichaient tout de même un large sourire, deux jours après leur victoire de 13-7 contre le Mexique en finale du championnat mondial des moins de 19 ans.

« Ç’a été une montagne russe d’émotions, raconte le demi-défensif Thomas Landry. Il y a eu des moments difficiles lors des matchs, mais ça s’est bien fini. On est super content du résultat. Tous les efforts qu’on a mis ont porté fruit. »

Après la rencontre, on signait des autographes sur les vêtements des partisans mexicains. On se sentait comme des stars, on nous prenait en photo.
Étienne Amiot, secondeur, Équipe canadienne junior de football

Fier de la performance des joueurs, le responsable des demis défensifs Olivier Turcotte-Létourneau ne s’attendait pas à affronter en finale les Mexicains, qui ont défait les États-Unis en demi-finale.

« C’était inespéré comme scénario, dit l’ancien joueur du Rouge et Or. On s’attendait vraiment à affronter les États-Unis en finale et le Mexique a montré qu’il pouvait compétitionner sérieusement. Ils sont très doués et ils ont joué avec ardeur. »

Étienne Amiot, Thomas Landry et Vincent Delisle ont aidé le Canada à remporte le Championnat du monde junior de football. Photo : Shawn Boucher

Contre tout un pays
Les quelque 40 joueurs de l’équipe, dont 14 Québécois, ont fait face à une adversité sans précédent dans leur jeune carrière.

En demi-finale, ils sont difficilement venus à bout des surprenants Japonais, 28-22. Lors du match ultime, ils se sont opposés aux Mexicains et leurs partisans, une foule estimée à plus de 30 000 personnes dans le Stade olympique de Mexico.

Quand on avait le ballon, la foule était hostile, elle nous huait. On se disait souvent qu'on était 40 contre 30 000 sur le terrain. On ne revivra pas quelque chose d’aussi gros.
Thomas Landry, demi-défensif, Équipe canadienne junior de football

« C’était le fun, mais ç’aurait été plus nice si la foule avait été de notre bord, ajoute Étienne Amiot. Mais c’était quand même impressionnant d’entendre le bruit. Il y avait de l’ambiance. »

Une équipe en 10 jours
Contrairement à d’autres équipes qui ont profité de beaucoup de temps pour peaufiner leur préparation, les Canadiens ont dû apprendre rapidement à travailler ensemble.

« Les Mexicains se sont entraînés pendant trois semaines avant que le tournoi commence, précise Olivier Turcotte-Létourneau. Nous, on s’est présenté là et en 10 jours, on a réussi à former une équipe. Ç’a été des courtes nuits et beaucoup de préparation. »

Dans son message aux joueurs avant de sauter sur le terrain pour le match final, l’entraîneur-chef Steve Sumarah a misé sur le fait que l’équipe canadienne se retrouvait face à une équipe, mais aussi face à tout un pays.

« Je pense que le fait de jouer contre un pays en entier, c’est ce qui nous a lié autant que ça. L’équipe d’entraîneurs a fait une bonne job », explique Vincent Delisle.

Les trois joueurs comptent prendre un peu de repos avant de retourner à l’entraînement.
Vincent Delisle, Étienne Amiot (Cougars du Collège Champlain-Lennoxville) et Thomas Landry (Élans du Cégep Garneau) retrouveront ensuite leurs équipes collégiales à temps pour le début du camp de préparation en vue de la saison 2018.
Olivier Turcotte-Létourneau se joindra, à temps partiel, au personnel d’entraîneurs des Élans du Cégep Garneau, son contrat avec les Redmen de l'Université McGill n'ayant pas été renouvelé au terme de la dernière saison.

Source : Ici.Radio-Canada.ca


 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail