Dossiers / Histoire / Personnalités marquantes

Le Prix « Relève de gestion 2013 » de l’ACCQ remis à M. Pierre Dufour du Cégep de Jonquière



Dans le cadre de son dernier colloque, l’Association des cadres des collèges du Québec (ACCQ) a remis à M. Pierre Dufour, directeur des affaires étudiantes et communautaires au Cégep de Jonquière, le Prix « Relève de gestion 2013 ». Le Portail s’est entretenu avec lui dans les jours qui ont suivi le colloque.

Héberger, accueillir et organiser les Jeux du Québec
Parmi les réalisations de M. Pierre Dufour, les membres du jury de sélection ont retenu particulièrement l’organisation des Jeux d’hiver du Québec 2013. Entré en poste en 2010, Pierre Dufour a intégré le comité de mise en candidature des jeux. Grâce à son leadership au sein du comité, il a convaincu l’organisation des Jeux d’installer la centrale administrative et la maison des Jeux au Cégep de Jonquière pour les deux années de préparation. Le Cégep a alors aménagé de nouveaux locaux dans une des deux tours où sont hébergés des organismes communautaires.

Nommé 3e vice-président aux activités, Pierre Dufour prend la direction de la centrale administrative qui constitue le cœur des Jeux et où seront hébergés tous les comités pendant le déroulement de l’évènement. Il fallait prévoir l’hébergement, l’alimentation et les besoins techniques des 19 missions sur place. Le Cégep a même devancé la réfection de sa salle polyvalente pour l’occasion. Le collège devenait lieu des compétitions en haltérophilie, lieu d’hébergement pour tous les missionnaires, lieu d’alimentation pour le hockey et le ski de fond. Il fallait quotidiennement accueillir 3000 personnes. L’évènement s’est tenu du 1er au 10 mars dernier. Le Cégep a dû modifier son calendrier scolaire pour faire place aux Jeux.

Une mobilisation hors du commun
Les étudiants en Art et technologie des médias (ATM), quant à eux, ont poursuivi leurs cours pour assurer la webdiffusion des compétitions. Pour assurer la bonne marche des activités, Pierre Dufour a su, en collaboration avec les autres directions, mobiliser ses collègues des départements d’enseignement et a réussi à recruter plus de 500 étudiants bénévoles. Il nous explique : « Un des enjeux du projet vise l’acceptabilité sociale dans le milieu de travail. Quand on organise les Jeux du Québec, on compte donc sur plus de 4000 bénévoles et les employés des Jeux qui sont pratiquement aussi bénévoles. Inutile de préciser que les employés du Cégep ont dû réaménager leur horaire de travail. Nous avons même réussi à susciter le bénévolat de nos propres employés. On a dérangé bien du monde. On a réussi une magnifique mobilisation interservices et intercorps d’emploi. Tous les personnels se sont rassemblés autour d’un projet commun. Un vrai coup de jeunesse au sentiment d’appartenance au Cégep de Jonquière. Plus de 1000 heures de bénévolat ont été consenties par le personnel en plus du réaménagement des heures régulières de travail. Un évènement marquant qui a laissé des traces positives. »

Un gestionnaire de terrain
Pierre Dufour se définit comme un gestionnaire de terrain. « Je participe aux activités des Services aux étudiants. Je me fais un devoir d’aller à au moins deux matchs de chacune de mes neuf équipes sportives durant la saison. Je participe aussi aux activités culturelles. Je vise à ce qu’on travaille moins en silo. Je mise sur la passion des membres du personnel pour les impliquer dans des projets étudiants. J’ai mobilisé les gens autour de leur passion, autour de ce qui se cache derrière leur CV. Les gens me reconnaissent ces qualités de mobilisateur : ça suit et ça embarque. Je suis un peu hyperactif. Il faut que ça bouge, mais pas tout seul… ça ne vaut rien. Je travaille en équipe. »

Travailler avec la pédagogie
Ce directeur des Services aux étudiants favorise un rapprochement de ses services avec la pédagogie. Ses projets les plus structurants sont faits en collaboration avec les Services d’animation et de développement pédagogiques pour donner une plus-value à l’expérience de formation des étudiants. Il a mis en place cette année un programme entrepreneuriat-études en misant sur la créativité toute fraîche des étudiants de cégeps. Ce sont des activités parascolaires qui vont stimuler la mise en place d’incubations d’entreprises. Une dizaine de microentreprises ont déjà été créées ou sont en cours de réalisation, « des projets par nos étudiants, pour nos étudiants ».

Des Services aux étudiants qui ne chôment pas
Au Cégep de Jonquière, les Services aux étudiants ne chôment pas. Ils encadrent plus d’une centaine de projets étudiants par année. Pour gérer tout ce volume, le service compte sur une équipe de professionnels, d’employés de soutien et d’un adjoint administratif, que ce soit dans le domaine sportif, socioculturel, de la vie en résidence ou de l’interculturel. « Dans mon approche, je m’attends aussi à ce que les responsables de l’aide financière, des services adaptés, du placement ou d’autres services contribuent à des évènements. J’aime décloisonner. On est gagnant quand tout le monde travaille ensemble autour de certains évènements. Par exemple, nous préparons l’organisation de l’École d’hiver avec l’Institut du Nouveau Monde (INM). Deux jours pleins d’activités, cinq parcours différents, douze activités au choix. Seule une contribution de tout le monde nous permettra de relever le défi. »

Pierre Dufour et son équipe

Pour le mot de la fin
Laissons le mot de la fin à Roxanne Tremblay, directrice adjointe à la Direction des études du Cégep de Jonquière. Dans le texte de candidature soumis à l’ACCQ, elle présente Pierre Dufour comme étant « un homme enthousiaste, positif et de bonne humeur, il contamine son équipe qu’il dirige avec respect et souci de l’autre. Organisé et planifié, il prend plein d’initiatives pour positionner le collège. Mobilisateur, il a le Cégep de Jonquière tatoué sur le cœur. Homme passionné et créatif, enthousiaste et rassembleur, professionnel et engagé, ses qualités font de lui une personne reconnue par ses pairs ».

Entrevue réalisée par Alain Lallier, édimestre, Portail du réseau collégial, en novembre 2013.



Les partenaires du Portail