Dossiers / Gestion / Gestion d'un collège

Un vent de changement au Champlain Regional College



 

English version here

 

En poste depuis le 1er août 2016, la nouvelle directrice générale du Champlain Regional College, Odette Côté, n’est pas une néophyte dans le réseau collégial.

 

Diplômée de l’Université de Montréal (Bac, Maîtrise, Doctorat), elle est aussi diplômée du Collège Dawson. Elle a enseigné pendant dix ans au Collège Interdec (filiale du Collège LaSalle) et à l’Académie internationale du design. En 2001, elle joint le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu comme enseignante en design d’intérieur où elle enseigne, coordonne le département et développe plusieurs projets à l’international. En 2011, madame Côté se joint l’équipe du Vanier College à titre de directrice adjointe aux études. Elle y est affectée aux programmes Sciences humaines, Gestion de commerce, Arts et Lettres, et Musique pour le secteur de l’enseignement régulier et de la formation continue. Madame Côté y a notamment assumé les responsabilités de gestion des programmes et des départements sous sa responsabilité, géré les ressources humaines, matérielles, financières et les activités pédagogiques pour 3 600 étudiants, 20 coordonnateurs et 250 enseignants.

En 2014 le Cégep de Thetford la recrute à titre de Directrice des études, où elle mène à terme un grand nombre de projets à titre de responsable de trois grands secteurs : les programmes à l’enseignement régulier, la formation continue et les services aux étudiants. Au total, une riche expérience d’enseignante et de gestionnaire dans des collèges de petite, de moyenne et de grande taille.

Champlain, le seul collège multirégional au Québec
Comment fonctionne le collège multirégional Champlain ? Madame Côté confirme l’existence de trois campus (Lennoxville [Estrie], Saint-Lambert [Montérégie] et St.Lawrence [Capitale-Nationale]. « Sous la direction de leur directeur de campus respectif, les trois établissements sont relativement autonomes dans leur façon de faire. Le Centre administratif situé à Sherbrooke [4e site)] soutient de toutes sortes de façons les trois milieux d’enseignement et d’activités étudiants. Un comité consultatif de la directrice générale [Director General’s Advisory Commitee (DGAC)] se réunit régulièrement afin d’assurer la direction, le développement et la saine gestion du cégep ainsi que la qualité des programmes et des services offerts aux étudiants. Chaque campus, tout en répondant aux besoins spécifiques des étudiants, contribue également à l’essor socio-économique de chaque région. »

Le Directeur des études du Champlain Regional College travaille de concert avec les directeurs adjoints aux études « Academic Deans » qui assument les responsabilités se rapportant à la gestion des services pédagogiques de chaque campus. Le reste de la structure d’encadrement se compare à celle mise de l’avant dans les autres cégeps du réseau à savoir : coordonnateurs de programmes, conseillers pédagogiques (CPs), aides pédagogiques individuels (APIs), directeur adjoint aux services aux étudiants et autres.

Le Conseil d’administration est rattaché à l’ensemble des quatre composantes du Champlain Regional College. La Directrice générale précise un aspect du fonctionnement:« nous essayons de tenir les assemblées du conseil sur les différents campus afin de permettre aux membres du conseil d’échanger et de voir tout ce qui s’y fait d’extraordinaire. Il faut être près des gens ; faire connaître les artisans de la réussite des étudiants sur chacun des campus et, par la même occasion, profiter de la présence des membres du conseil d’administration pour leur faire visiter les différents campus et saisir la réalité de chacun. Nous utilisons également les fonctions de visioconférence en alternance afin de réduire les temps de déplacement. »

Quels sont les avantages de la structure actuelle ?
Nous avons demandé à madame Côté de nous expliquer les avantages du cégep multirégional. « Il y a un concept naturel de regroupement de services pour faire des économies comme cela existe à la Fédération des cégeps et au Centre Collégial des services regroupés (CCSR). Les multiples compressions budgétaires vécues à travers les années ont obligé des coupures de services aux étudiants dans bien des collèges. Pour nous, les économies d’échelle, les possibilités de développement ainsi que le partage d’expertise, de services et de coûts, nous permettent de maintenir les services aux étudiants ce qui constituent notre grande priorité. »

Le souci de rester en proximité avec le terrain
Madame Côté détient une maîtrise en architecture et un doctorat en aménagement. Elle a travaillé entre autres sur le bien-être dans les espaces. « J’aime être proche des gens et à l’écoute », nous confie-t-elle. « Mon objectif est de travailler avec les gens du milieu afin de sans cesse améliorer la qualité des programmes et des services offerts aux étudiants et de gérer de façon efficace et efficiente les ressources du Champlain Regional College. »

La nouvelle Directrice générale visite les campus chaque semaine et participe à des activités étudiantes et de développement avec les directeurs de campus. Elle cultive cette proximité avec les étudiants, enseignants et dirigeants ; proximité qu’elle a vécue comme enseignante et directrice dans d’autres cégeps.

Comment réussir à développer une culture commune en étant éloignés les uns des autres ?
Pour la Directrice générale, la culture du Champlain Regional College réside dans sa diversité. Elle entend proposer de plus en plus de projets en commun et développe actuellement un consortium entre les trois campus dans le domaine de la formation en ligne. « Plusieurs collèges anglophones au Canada ont connu des avancés importants à cet égard. J’entends de plus proposer des projets communs à l’international. » Dans le cadre d’une récente mission en Chine, madame Côté a signé deux ententes avec des collèges chinois offrant ainsi des avenues intéressantes pour les trois campus autant en recrutement étudiant, en mobilité étudiante et enseignante, qu’en en exportation du savoir. 
 

 

 

Monsieur James Shufelt, président du Conseil d’administration mentionne que « Champlain Regional College a une longue tradition d’excellence et une réputation reconnue dans tout le réseau collégial Québécois.

Le nombre de demandes d’admission témoigne bien de la popularité de notre cégep et ce pour les trois campus. Les futurs étudiants de Lennoxville, St Lambert et St Lawrence choisissent Champlain d’abord pour la qualité de ses programmes d’études, pour la qualité, la diversité et la réputation de ses programmes sportifs et culturels et aussi pour la culture qui y est différente. Des milliers d’étudiants ont gradué des trois campus régionaux depuis la création de ce collège. Ils ont su tracer leur voie et devenir des acteurs importants de notre société. »

« J’ai étudié et diplômé à Champlain », précise monsieur Shufelt, « je siège sur le conseil d’administration depuis six ans et j’assume, depuis l’automne 2016, la présidence du Conseil d’administration. Mon implication n’est pas le fruit du hasard. Je crois profondément en ce collège et aux valeurs qui y sont véhiculées depuis maintenant plus de 40 ans. Les gens qui y travaillent sont des passionnés, ils ont à cœur la réussite des étudiants et leur développement personnel. En regroupant les forces de chacun et en travaillant ensemble, il y a tant de choses que nous pouvons faire pour nos étudiants. »

« Ce n’est que dans un modèle en constante évolution où des préoccupations d’amélioration continue prévalent que nous serons en mesure de continuer à offrir à notre clientèle étudiante la meilleure formation académique possible afin d’en faire des citoyennes et des citoyens du monde, accomplis, » ajoute Monsieur Shufelt.

Dossier préparé par Alain Lallier, éditeur en chef et édimestre au Portail du réseau collégial.


 

PROFIL GÉNÉRAL DU CHAMPLAIN REGIONAL COLLEGE (Texte fourni par le Collège)

Champlain Regional College est le seul établissement collégial de langue anglaise qui compte de multiples campus au service de trois régions administratives : la Capitale-Nationale (03), l’Estrie (05) et la Montérégie (16). Le gouvernement du Québec définit le Collège comme une seule personne morale, ce que respecte le Conseil d’administration lorsqu’il gère les questions de gouvernance et de finances. Toutefois, une des grandes forces du Collège est le fait que le conseil prend en considération la culture et les traditions distinctes de chacun des campus, et qu’il reconnaît leur situation et leurs besoins uniques.

Champlain Regional College croit que sa force réside dans sa taille. La synergie créée par l’échange d’idées et de connaissances à travers ses trois campus enrichit le Collège et le rend plus dynamique. Cela dit, chacun des campus offre une expérience très personnelle où les enseignants peuvent prendre le temps d’apprendre à connaître leurs étudiants et leur donner beaucoup d’attention et de rétroaction.

Les Campus
Chaque campus offre à ses étudiants une expérience riche et unique fondée sur sa culture, ses traditions et son historique particulier. Bien que chaque campus se trouve dans une région administrative déterminée, il est important de prendre note que les cégeps ont des « frontières ouvertes » et servent toutes les régions du Québec. À titre d’exemple, les Campus St. Lawrence et Lennoxville accueillent régulièrement des étudiants des régions de l’est du Québec, comme la Côte-Nord et la Gaspésie.

Campus St. Lawrence
Le Campus St. Lawrence se trouve dans l’arrondissement Sainte-Foy de la ville de Québec. Accueillant environ 900 étudiants, St. Lawrence est le seul campus collégial de langue anglaise dans la Capitale-Nationale, qui compte aussi trois cégeps publics francophones. On y offre principalement des programmes préuniversitaires, mais également le programme de gestion des affaires P.W. Sims, un programme technique en plein essor offrant la possibilité d’équivalences pour des accréditations dans plusieurs universités.

Le Campus St. Lawrence offre également un DEC bilingue en tourisme en partenariat avec le Cégep Limoilou. Ce petit campus intime, au cœur de la ville de Québec, offre aux étudiants la possibilité d’enrichir leurs compétences linguistiques à travers des expériences scolaires et culturelles exceptionnelles, ainsi que des activités sportives uniques, incluant une équipe de golf de renommée nationale. Avec plus de 50 ans d’histoire dans la région de Québec, le Campus St. Lawrence est un organisme de premier ordre pour la communauté anglophone locale. D’autres langues occupent également une place importante au Campus St. Lawrence, qui offre des cours en espagnol et en allemand et qui organise chaque année un voyage en Europe.
 


Campus Lennoxville
Le Campus Lennoxville est situé dans l'arrondissement Lennoxville de la ville de Sherbrooke. Il partage le campus de l'Université Bishop's.

Ce campus collégial de langue anglaise, qui accueille environ 1 200 étudiants, est situé dans les Cantons-de-l’Est, région où l’on trouve un autre cégep public et un collège privé, tous deux francophones. Le Campus Lennoxville offre des programmes préuniversitaires et techniques ainsi que des services élargis de formation continue pour répondre aux besoins des entreprises locales et accueillir une clientèle adulte de plus en plus nombreuse. Le milieu rural pittoresque des Cantons-de-l'Est s'avère très attrayant pour un nombre croissant d'étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études postsecondaires ailleurs que dans un environnement urbain. Le Campus Lennoxville offre à ses étudiants des installations de haut calibre. Les étudiants collégiaux et universitaires partagent la bibliothèque, les salles de classe, les laboratoires, le complexe sportif et la salle à manger. Puisqu'un grand nombre d'étudiants viennent de l'extérieur de la région de Sherbrooke-Lennoxville, le Campus inclut un complexe résidentiel de 317 chambres de style appartement, où le confort et l'intimité de la vie en résidence vont de pair.


Campus St. Lambert
Le Campus St. Lambert est situé sur la ligne de démarcation des municipalités de Saint-Lambert et de Longueuil, sur la rive sud de l’île de Montréal. Accueillant environ 3 000 étudiants, il est à juste titre considéré comme le campus anglophone de la Montérégie où l’on trouve également six cégeps publics francophones.

Le Campus St. Lambert offre divers programmes préuniversitaires et techniques, ainsi que, dans le cadre des programmes de formation continue, des Attestations d’études collégiales (AEC) et des services de Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC), tout comme divers cours et activités d’éducation populaire. En 2013, le gouvernement du Québec a reconnu l’expertise du Collège en désignant le Campus St. Lambert comme l’un des quatre Centres d’expertise en reconnaissance des acquis et des compétences (CERAC) qui assurent qualité et innovation au sein des quarante-huit collèges du Québec. Ces services permettent aux personnes qui ont acquis une expertise dans leur domaine de compétence de faire reconnaître leur expérience par un certificat collégial. Le Campus St. Lambert se trouve à quelque 10 minutes de marche de la station de métro Longueuil-Université de Sherbrooke, donc à une seule station de métro de Montréal, la métropole du Québec. Les étudiants proviennent de divers milieux culturels et parlent une variété de langues, ce qui crée un environnement convivial, enrichissant et multiculturel où les étudiants peuvent faire connaissance avec de nouvelles personnes et vivre de nouvelles expériences.



Les partenaires du Portail