Dossiers / Gestion / Évaluation

Rapport d'évaluation de la performance du dispositif des centres collégiaux de transfert technologique



De 2004 à 2006, 40,2 M$ ont été consentis par le gouvernement du Québec, aux 31 centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) constituant le dispositif des CCTT à cette époque. Ce financement a été alloué principalement par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) et le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE), afin d’appuyer le fonctionnement des CCTT et la réalisation de leurs activités. En tenant compte de l’appui aux infrastructures et aux équipements de recherche des CCTT, les investissements du gouvernement du Québec se sont élevés à 56 M$ au cours de cette même période.

Les CCTT sont des organismes reconnus par le MELS depuis 1983, en consultation avec le MDEIE, et dont la responsabilité relève des collèges. Leur mission consiste à réaliser des recherches appliquées avec les entreprises, à assurer une aide technique aux entreprises, à diffuser de l’information technologique et à contribuer à la formation technique des entreprises et des étudiants de l’enseignement collégial.

En mai 2007, le MELS et le MDEIE ont convenu d'évaluer la performance du dispositif des CCTT. L’objectif consistait à apprécier la pertinence du dispositif, l’efficacité des CCTT en qualité d'organismes de transfert technologique et les impacts de leurs activités. À cet effet, les résultats obtenus par 28 des 31 centres ont été considérés, puis agrégés, afin d’illustrer les résultats obtenus par le dispositif. Les principaux constats sont présentés ci-dessous.

Globalement, la performance du dispositif a été jugée appréciable. Les résultats obtenus par le dispositif ont atteint ou dépassé les résultats attendus selon les neuf critères évalués. Cependant, deux centres ont obtenu une performance plutôt modeste.

Pour chacun des trois champs évalués, les principaux résultats sont les suivants :

Pour la pertinence du dispositif

  • Une demande accrue pour les projets et leurs services, notamment 2 566 entreprises et organisations en 2006, une clientèle composée à 68 % de PME québécoises et la croissance des revenus de projets et de services offerts à la clientèle (21,3 M$).
  • L’apport d’une valeur ajoutée en matière d’appui à l’innovation des entreprises québécoises et à la formation technique en milieu collégial.
  • Le développement d’une masse critique en recherche appliquée et en aide technique, notamment avec l’emploi de 341 scientifiques et techniciens en 2006, et des investissements de 29,1 M$ pour des infrastructures et des équipements de recherche.

Pour l’efficacité des CCTT

  • La présence d’activités conformes aux trois volets de leur mission, plus particulièrement dans les volets de la recherche appliquée et de l’aide technique.
  • La satisfaction pour les services reçus de 82 % de la clientèle et des véhicules utilisés pour le transfert conformes aux attentes, notamment la participation des entreprises aux projets et leur accompagnement dans le transfert de savoir et de savoir-faire.
  • La présence de partenariats et de liens tissés entre les CCTT et plusieurs acteurs du système québécois d’innovation, notamment le milieu universitaire.

Pour les impacts de leurs activités

  • Un effet de levier du financement de fonctionnement MELS-MDEIE situé à 3,3 en moyenne et un taux d’autofinancement s’élevant à 67 % en moyenne.
  • Des impacts notables pour les entreprises clientes, notamment une amélioration de leur capacité d’innovation et une plus grande probabilité d’innover sur le plan technologique.
  • Des retombées sur la formation collégiale et sur l’économie québécoise, notamment l’utilisation des équipements de recherche dans des activités de formation, l’embauche d’étudiants ou de diplômés du collégial, les contenus des programmes et de l’enseignement, et une contribution à la création d'emplois de 2004 à 2006.

Par ailleurs, les conclusions du rapport identifient plusieurs défis à relever dans l'avenir.

Pour en savoir plus

Résumé tiré du Rapport d'évaluation de la performance du dispositif des centres collégiaux de transfert.
 



Les partenaires du Portail