NOUVEAU Alertes du Portail


Toute l'actualité du réseau collégial dans votre boîte de courriel.

Dossiers / Programmes / Formation continue - Offre de services

Unique au Québec! L’AEC en "Salubrité et pratiques en industrie alimentaire" de retour en janvier 2016 au Cégep régional de Lanaudière



Collaboration de Mesdames Marie-Ève Desaulniers, coordonnatrice à la Formation continue du Cégep régional de Lanaudière et Stefany Chénier, Conseillère en communication au Cégep régional de Lanaudière

La Formation continue du Cégep régional de Lanaudière, en collaboration avec Emploi Québec, est heureuse d’annoncer le retour, en janvier 2016, de son attestation d’études collégiales (AEC) en Salubrité et pratiques en industrie alimentaire. Conçue par le Cégep régional de Lanaudière pour répondre au besoin en matière de main-d’œuvre de l’industrie alimentaire cette AEC en Salubrité est un programme intensif d'une durée de 495 heures, échelonné sur 5 mois.

La salubrité des aliments : une expertise recherchée!
Derrière les produits que l’on trouve à l’épicerie, il y a toute une gamme de professionnels au travail. Parmi ceux-ci, on compte le personnel qui œuvre dans l’industrie de la transformation alimentaire et veille aux bonnes pratiques de même qu’au respect des normes et standards les plus stricts en matière de salubrité, de manipulation d’aliments, d’opération d’équipements et d’emballage. Recherchée par les employeurs, cette expertise est notamment en demande en raison de l’augmentation, au cours des dernières années, des exigences réglementaires reliées aux normes de qualité des produits et à l’importance accordée au contrôle de cette qualité dans l’industrie de la fabrication des aliments.

Une formation qui prépare au marché du travail!
Au terme de la formation, les candidats possèdent une expertise en salubrité et manutention sécuritaire recherchée par l’industrie alimentaire et les finissants sont en mesures de :

  • Nettoyer et assainir les aires de travail et les équipements de production;
  • Procéder à la préparation de mélanges en appliquant une recette standard, et en  tenant compte des bonnes pratiques de fabrication;
  • Assurer l’alimentation d’une ligne de production en matières premières alimentaires et en matières d’emballage;
  • Vérifier la conformité des produits en cours de production ainsi que celle des emballages pour y déceler les défauts élémentaires d’intégrité;
  • Opérer les équipements de production dans le respect des bonnes pratiques de fabrication et des règles de santé-sécurité.

Apprendre dans un environnement à la fine pointe de la technologie
Offerte au complexe agroalimentaire du Cégep régional de Lanaudière à Joliette, l’AEC en Salubrité permet aux candidats d’apprendre dans un environnement similaire à celui qui les accueillera lorsqu’ils seront sur le marché du travail. En effet, le complexe agroalimentaire du Cégep à Joliette, inauguré en 2005, est un édifice moderne qui abrite quatre classes-usines dotées d’installations et d’équipements de pointe permettant de traiter les produits carnés, végétaux, céréaliers et laitiers. Chacune des quatre zones est isolée des autres et bénéficie des contrôles de température, d’humidité et d’hygiène optimaux pour le type de production à laquelle la zone est dédiée. Le complexe est d’ailleurs spécialement conçu pour respecter les critères d’innocuité alimentaire prescrits par le système d’analyse des dangers et de maîtrise des points critiques (Hazard Analysis and Critical Control Points – HACCP). Il abrite également des laboratoires de chimie et de microbiologie, une cuisine expérimentale et des salles d’analyse sensorielle.

Apprendre dans un milieu riche d’une expertise en agroalimentaire
Le Cégep régional de Lanaudière à Joliette s’est bâti une vaste expertise agroalimentaire unique au Québec, qui s’étend du terroir à l’assiette du consommateur en passant par l’usine de transformation. Il possède en effet la particularité peu commune d’avoir un centre d’expertise et de formation en technologies alimentaires, le CEFTA, en plus d’offrir trois programmes agroalimentaires; Technologie des procédés et de la qualité des aliments, Gestion et technologies d’entreprise agricole et Technologie de la production horticole et de l’environnement. À ces programmes s’ajoute l’AEC en Salubrité offert par la Formation continue. L’expérience qu’acquièrent les étudiants dans le cadre de ses programmes ne pourrait être plus complète. En effet, en plus du complexe agroalimentaire, le Cégep possède également un complexe serricole regroupant des serres de 750 mètres², une ferme-école offrant un hectare en parcelles de plantation en plein champ ainsi que des champs et des installations pour les animaux. Cet expertise et cet important savoir-faire dans le secteur de l’agroalimentaire sont une richesse qui est mise à la disposition des étudiants, contribuant ainsi au développement de leurs connaissances et compétences : de solides atouts pour l’avenir.

AEC en Salubrité : cours et compétences
Plusieurs compétences spécifiques sont développées dans le cadre de cette formation à travers les cours et leurs objectifs.

Notion de santé et sécurité (classe)
Caractériser la fonction de travail et ses conditions d’exercices, examiner les tâches et les conditions d’opération liées à la fonction travail, examiner les habiletés et les comportements nécessaires à l’exercice de la fonction de travail, reconnaître les situations à risque en matière de santé et de sécurité, utiliser le système d’identification des matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT, adopter un comportement sécuritaire.

Pratiques de fabrication des aliments [classe)
Distinguer les différents types de contamination, identifier des situations à risques de contamination, appliquer les bonnes pratiques de fabrication, assurer la protection de l’innocuité des produits.

Analyses alimentaires de base (classe)
Permettre aux étudiants de reconnaître les constituants des aliments et leurs caractéristiques physicochimiques en utilisant de manière rigoureuse les appareils de mesure adéquatement calibrés. Maîtriser les éléments constitutifs d’un aliment afin d’encadrer chacune des étapes de sa réalisation de manière juste. Utiliser et calibrer les appareils d’analyses alimentaires de base.

Salubrité en milieu de travail (classe et laboratoire)
Établir la séquence générale de nettoyage des équipements et des aires de travail, appliquer une méthode spécifique de nettoyage, contribuer à la lutte antiparasitaire.
Formulation des aliments (classe et laboratoire)
Évaluer les proportions, préparer un bilan de matières, adapter les quantités d’une recette, préparer une recette ajustée.

Suivi de production (classe et laboratoire)
Permettre aux étudiants d’approfondir l’étude des activités spécifiques de l’industrie alimentaire en les associant à des suivis rigoureux, le tout en référence à l’identification des points critiques relatifs à chacune des étapes de la transformation des aliments. Comprendre et maîtriser les normes gouvernementales et les exigences des consommateurs qui édictent de telles balises ainsi que le fait que ces éléments sont logiquement reliés les uns aux autres.

Activité de synthèse (classe et laboratoire)
Démontrer la maîtrise, tant sur papier qu’en action, de tous ces domaines d’expertise : prévoir la fabrication d’un aliment carné et d’un aliment végétal dans ses moindres détails et exécuter le tout en classe-usine. Emballer un des deux aliments dans un contenant nécessitant un passage à l’autoclave. Manipuler des outils, des équipements et des substances alimentaires qui sont sujets à évaluation.

Stage en entreprise agroalimentaire (classe et stage)
Explorer le marché du travail, effectuer des démarches en vue d’obtenir le stage convoité, passer une entrevue de sélection, rédiger un bilan personnel, mettre en application ses « savoirs, savoir-faire et savoir-être ».

À qui ce programme s’adresse-t-il?
L’AEC en Salubrité s’adresse à ceux et celles qui ont un intérêt pour le travail manuel et les tâches qui ont des applications concrètes, le souci du détail et de la minutie, un respect des procédures, un bon sens de l’observation, une capacité de travailler en équipe et autonome dans l’exécution de leur tâche ainsi qu’à ceux qui possède une capacité à gérer le stresse et ayant une bonne santé physique.

Des débouchés enviables
La grande région de Lanaudière jouit d’une grande diversité de produits transformés. Plus de 11 groupes d’entreprises, notamment dans les secteurs de la fabrication des produits de boulangerie et de pâtisserie; des brasseries et des vineries; du sucre, du chocolat et des confiseries ont été recensés en 2013 dans les sous-secteurs de la fabrication d’aliments, des conserves et de boissons. Le secteur de la transformation alimentaire représentait 23 % du PIB de l’industrie bioalimentaire régionale et employait 2 700 personnes au cours de la même période. La proximité de la région de Montréal offre aussi aux personnes qualifiées un bassin d’entreprises à la recherche de finissants compétents et de nombreux emplois variés. La formation donne notamment accès à différentes opportunités telles que manœuvre spécialisé en transformation des aliments, surveillants ou surveillantes ou encore opérateurs ou opératrices de machines et de procédés industriels dans la transformation des aliments.

Les conditions d’admission pour pouvoir se former dans cette AEC spécifique sont les suivantes :

  • Être titulaire du diplôme d’études secondaires (DES);
  • Être citoyenne canadienne, immigrante reçue ou détenir un visa étudiant ou une permission du ministre et elle devra payer, le cas échéant, les frais exigés.

La personne intéressée doit également posséder une formation jugée suffisante par le service de la Formation continue et satisfaire à l’une des conditions suivantes :

  • Elle a interrompu ses études pendant au moins deux sessions consécutives ou une année scolaire;
  • Elle est visée par une entente conclue entre le collège et un employeur ou elle bénéficie d’un programme gouvernemental;
  • Elle a poursuivi, pendant une période d’au moins un an, des études postsecondaires.

Le processus de sélection comprend de plus la participation à une rencontre d’information obligatoire, la réussite d’un test de français écrit et la participation à une entrevue individuelle.

Notre AEC unique a piqué votre curiosité? Vous souhaitez en apprendre davantage ou même vous inscrire à ce programme?

Consultez notre site ou communiquer avec madame Johanne Charest, conseillère pédagogique et responsable de l’AEC en Salubrité et pratiques en industrie alimentaire à la Formation continue du Cégep régional de Lanaudière. Vous pouvez également composer le 450 470-0977, poste 7106.





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail