Nouvelles

Cégep de Granby-Le domaine du génie industriel est en forte évolution et les diplômées du DEC en Technologie du génie industriel (TGI) sont en grande demande

 

28-04-2021-Le domaine du génie industriel est en forte évolution. Dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre, les diplômés et les diplômées du DEC en Technologie du génie industriel (TGI) sont en grande demande sur le marché du travail. Au Cégep de Granby, le taux de placement des finissants et finissantes est de 100 % et le département reçoit des offres d'emploi toutes les semaines. Il faut ajouter aussi que le programme est offert dans l'environnement complètement neuf et invitant du nouveau Pavillon Notre-Dame (ancienne église Notre-Dame). Les laboratoires et les classes à la fine pointe de la technologie sont très stimulants.

L'optimisation, c'est partout et tout le temps
Il est peu probable de s'ennuyer quand on travaille dans le domaine du génie industriel. En effet, les secteurs d'emploi sont excessivement variés, tout autant que les défis quotidiens. Un technicien ou une technicienne en génie industriel peut se retrouver à travailler dans des entreprises manufacturières de tous les secteurs possibles (aéronautique, agroalimentaire, microélectronique, etc.), des entreprises de services comme la restauration, des entrepôts de distribution, des bureaux de consultants, des entreprises de télécommunication, des organismes publics et parapublics comme des hôpitaux, ainsi que des entreprises de transport.

Richard Robert, coordonnateur du département des techniques industrielles et mécaniques du Cégep de Granby et responsable du programme TGI, assure qu'il y a manière de trouver un emploi dans un domaine qui vous passionne.

« L'optimisation c'est partout et tout le temps. En toute situation, on peut apporter des changements pour être techniquement ou humainement plus efficace. Un technicien ou une technicienne en génie industriel vise toujours l'amélioration des conditions de travail du personnel dans les organisations. Le but est d'aider les gens à améliorer leur productivité en réduisant leurs efforts, et ça, c'est utile dans tous les domaines. C'est comme être un genre de superhéros du travail! ».

Roxanne Lacombe, diplômée du DEC en TGI et aujourd'hui spécialiste industrielle chez Varitron technologie à Granby, donne un exemple du type de défis qu'elle rencontre : « Dans le cas d'une optimisation, on mesure notre temps de production. Si ça prend deux minutes pour sortir un produit et qu'on souhaite se rendre à une minute, je vais venir optimiser mon procédé en l'analysant avec la méthode Kaizen que nous avons apprise. « Kai » pour changer et « zen » pour le mieux. Alors, changer pour le mieux. Après, nous allons effectuer les changements nécessaires pour atteindre notre objectif. »

Un domaine qui tient la routine bien loin!
Au-delà des nombreux secteurs d'emploi possibles, même une journée n'est jamais pareille. Un emploi dans lequel la personne collabore à la résolution de problèmes techniques, organisationnels et humains offre tout un éventail de tâches de différentes natures. Roxanne Lacombe explique « On fait du touche-à-tout, on travaille dans les projets, on travaille avec les gens. On amène des projets naissants jusqu'à leur point final. »

Un quotidien où l'on travaille d'abord avec les gens
Le côté humain et le volet relationnel sont primordiaux dans ce domaine. Bien sûr, il faut optimiser les performances des robots et des machines, mais derrière tout ça, il y a les personnes et les équipes de travail. Roxane Lacombe précise : « C'est rare que tu travailles uniquement par toi-même. C'est très peu individualiste comme travail, c'est plutôt un travail d'équipe. Le génie industriel c'est vraiment une vocation pour être capable de travailler en harmonie avec d'autres personnes. » Elle ajoute : « Si vous aimez avoir des résultats, si vous aimez avoir des solutions, réagir avec des gens, travailler avec une famille, venez en génie industriel. »

Un contexte économique qui rend plus essentielle que jamais l'amélioration continue
Richard Robert explique que les industries misent énormément sur l'amélioration de processus pour augmenter leur efficacité. Le travail d'un technicien en génie industriel c'est justement de faire en sorte que tout dans une entreprise ou une usine soit plus performant, que tout processus soit amélioré pour augmenter la rentabilité de l'entreprise. Il dit : « Le manque de main-d'oeuvre et la forte compétition à l'international font en sorte qu'il faut créer sa richesse de l'intérieur, qu'il faut être ou devenir compétitifs en étant plus efficients, en s'assurant que tout fonctionne le mieux possible. ».

Vous avez le goût de relever ce défi?
Le 3e tour des admissions se termine le 26 mai 2021. Pour en savoir plus, visitez le : cegepgranby.ca/dec/tgi

Publication du Service des communications 



Les partenaires du Portail