Nouvelles

Gouvernement du Québec - Programme de l'expérience québécoise (PEQ) - Une réforme du PEQ qui s'inscrit dans la modernisation du système d'immigration québécois


QUÉBEC, le 9 juill. 2020 /CNW Telbec/ - À la suite de l'exercice de publication du projet de règlement qui s'est terminé le 27 juin dernier, la ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, madame Nadine Girault, présente aujourd'hui des bonifications à la réforme du Programme de l'expérience québécoise (PEQ).

Les ajustements annoncés aujourd'hui rejoignent l'objectif poursuivi lors de la publication en mai dernier, soit de favoriser l'intégration au marché du travail des personnes immigrantes qui sont au Québec avec un statut temporaire, tout en reconnaissant l'apport des étudiantes et des étudiants étrangers ainsi que des travailleuses et des travailleurs étrangers temporaires à l'économie québécoise.
Une mesure transitoire pour les étudiantes et les étudiants étrangers déjà au Québec

Afin de répondre à la préoccupation des étudiantes et des étudiants étrangers déjà sur le territoire, une mesure transitoire s'appliquera pour ceux qui auront obtenu un diplôme admissible au PEQ, ou qui l'obtiendront d'ici le 31 décembre 2020. Ces derniers pourront présenter une demande selon les conditions en vigueur avant l'entrée en vigueur du nouveau règlement.

Une diminution de la durée de l'expérience de travail exigée pour les travailleuses et les travailleurs

La durée de l'expérience de travail exigée pour les travailleuses et les travailleurs temporaires sera fixée à 24 mois. Cette modification permettra de favoriser la rétention des travailleuses et des travailleurs étrangers au sein des entreprises du Québec et de réduire les démarches administratives pour les employeurs, notamment quant à la nécessité de renouvellement des permis.

Des assouplissements pour la durée et l'expérience de travail exigée pour les étudiantes et les étudiants

La condition relative à l'expérience de travail pour les étudiantes et les étudiants sera également modifiée. Ainsi, l'expérience de travail acquise durant un stage obligatoire dans le cadre du programme d'études sera considérée dans le calcul de l'expérience de travail, jusqu'à concurrence d'un maximum de trois mois de travail à temps plein. De plus, l'expérience de travail exigée aux titulaires d'un diplôme d'études professionnelles est abaissée à 18 mois.

Citation :
« On reconnaît l'apport des étudiantes et des étudiants étrangers ainsi que des travailleuses et des travailleurs temporaires à la société québécoise tout en visant une meilleure adéquation entre les besoins de main-d'oeuvre et nos programmes d'immigration. Cette réforme du Programme de l'expérience québécoise est une solution équilibrée qui répond aux enjeux sociaux et économiques du Québec. »
Mme Nadine Girault, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration et ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Faits saillants :
• Ces changements entreront en vigueur le 22 juillet 2020.
• Tant que le nouveau règlement n'est pas en application, les conditions de sélection actuelles du PEQ continuent de s'appliquer. Toutes les demandes reçues avant l'entrée en vigueur du nouveau règlement seront traitées selon les conditions en vigueur.

• Rappelons que le PEQ est un programme d'immigration très avantageux et prévisible tant pour les personnes sélectionnées que pour la société québécoise dans son ensemble. Ces avantages demeureront. Cependant, force est de constater que le programme connaît depuis les dernières années une forte popularité, faisant en sorte que la grande majorité des travailleuses et des travailleurs qualifiés sont sélectionnés par l'entremise du PEQ. Ceci limite le nombre d'invitations qui peuvent être faites par Arrima. Une réforme s'imposait donc pour assurer une meilleure adéquation avec les besoins de main-d'oeuvre du Québec et pour atteindre un équilibre avec nos programmes d'immigration.
• Pour répondre aux enjeux de recrutement qui persistent dans des secteurs d'emploi précis, le Ministère travaille actuellement à la mise en oeuvre de trois programmes pilotes d'immigration permanente :
o un programme pilote pour les personnes préposées aux bénéficiaires ;
o un programme pilote visant le secteur de l'intelligence artificielle, des technologies de l'information et du cinéma ;
o un programme pilote visant le secteur de la transformation alimentaire.
Liens connexes :
Pour plus de détails concernant la réforme du PEQ, consultez la fiche technique :
http://www.mifi.gouv.qc.ca/publications/fr/divers/fiche-technique-peq.pdf
Pour plus d'information sur le PEQ, veuillez consultez le site Web du MIFI au :
http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/etudiants/demeurer-quebec/demande-csq/index.html

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2020/09/c8528.html
 

Source : Gouvernement du Québec


 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail