Nouvelles

Sortir de la retraite pour contrer la pénurie de main-d’œuvre

Article publié par Ici.Radio-Canada - Maya Arseneau - Laurence Royer
 

28 août 2019 - Le Cégep de Sept-Îles n’échappe pas à la pénurie de main-d’œuvre. Pour pallier le manque de personnel, un enseignant en informatique est sorti de sa retraite pour donner des cours à temps partiel. D’autres enseignants retardent aussi leur départ à la retraite.

La rentrée n’a pas été facile pour le service des ressources humaines du Cégep de Sept-Îles. Certains postes sont toujours vacants et d’autres ont été très difficiles à pourvoir.

Selon le Cégep, les postes dans les domaines de l’enseignement technique, comme ceux de l’informatique, l’électronique industrielle ou encore les soins infirmiers sont les plus difficiles à pourvoir.

Certains enseignants en ont plus sur les épaules en raison de cette pénurie de personnel. Pour prêter main-forte à d’anciens collègues, Gaétan Poulin a décidé de revenir enseigner à temps partiel.

    "J’ai pris un de ces cours-là pour aider un peu mes anciens collègues."
    Gaëtan Poulin, professeur en informatique

Lire la suite



Les partenaires du Portail