Nouvelles

Cintech agroalimentaire obtient des subventions d’un concours national conjoint CRSNG-FCI-gouvernement du Québec

Saint-Hyacinthe (Québec), le 2 juin 2015 – Le Cégep de Saint-Hyacinthe et son Centre collégial de transfert des technologies, Cintech agroalimentaire, viennent de recevoir des subventions de 2,7 millions de dollars d’un concours national conjoint CRSNG-FCI-gouvernement du Québec. Ces subventions sont accordées en vue de la réalisation d’un projet de recherche « Lumière pulsée : technologie innovante pour des fruits et légumes à haute valeur ajoutée » et de l’acquisition d’infrastructures  de recherche.

Sur la photo, de g. à dr. : M. Marc Leclerc, directeur adjoint au développement institutionnel et à la recherche au Cégep de Saint-Hyacinthe; Mme Jocelyne Moreau, agronome chez Canneberges L & S; M. Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe; Mme Fadia Naim, directrice générale de Cintech agroalimentaire; M. Clément Lalancette, directeur général des Producteurs de Pommes de Terre du Québec; M. Robert Déziel, gestionnaire au Bureau régional du Québec, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG); Mme Caroline Lévesque, Gouvernement du Québec.

Monsieur Robert Déziel, gestionnaire au Bureau régional du Québec du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), était présent à cet événement. Il a félicité le Cégep et Cintech agroalimentaire pour l’obtention de cette subvention et pour leur immense contribution à l’avancement de la science dans un domaine essentiel pour la société : l’alimentation.

De son côté, Monsieur Gilles G. Patry, président-directeur général de la FCI, a souligné que « la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) est fière de contribuer à l'avancement du savoir et de rehausser la qualité de la recherche et de la formation dans ce domaine crucial qu’est l’agroalimentaire.» Et de préciser : « Notre contribution financière à Cintech agroalimentaire pour l’acquisition de nouvelles technologies permettra aux producteurs et aux transformateurs québécois et canadiens de répondre aux préoccupations de l’industrie et aux attentes des consommateurs. » Avec un financement équivalant à celui de la FCI, le gouvernement du Québec participe à la mise en place des infrastructures nécessaires.

Des chercheurs et experts de Cintech dirigeront le projet qui mettra aussi à contribution cinq partenaires industriels tous très reconnus dans le domaine agroalimentaire. D’autre part, ils feront aussi appel à l’expertise de plusieurs enseignants du Cégep de Saint-Hyacinthe, ce qui favorisera la  création de savoirs nouveaux et l’enrichissement de leur expérience. De plus, pendant les cinq années du projet, les étudiants du Cégep en Sciences de la nature, en Techniques de laboratoire - biotechnologie et en Techniques de diététique y participeront à titre de stagiaires rémunérés.
 
La lumière pulsée est une version récente de la technologie UV couramment utilisée pour le traitement des eaux, l’assainissement des surfaces et des emballages alimentaires. Elle recourt cependant à des lampes au xénon pour produire une série de flashs (1 à 300 flashs par seconde), ce qui permet d’atteindre des puissances instantanées beaucoup plus importantes et d’augmenter l’efficacité des traitements.

Les avancées scientifiques proposent de nombreuses applications des UV et UV pulsées à diverses étapes de la chaîne de transformation alimentaire. Dans le cadre du projet de recherche, plusieurs objectifs sont ciblés dont l’augmentation de la durée de conservation organoleptique, la réduction de la flore microbienne contaminante et des mycotoxines, la diminution du brunissement des fruits et de leurs produits de transformation, l’amélioration de la valeur nutritive (teneur en antioxydants) et la dégradation des pesticides. 

La finalité du projet est d’offrir des produits locaux distinctifs qui répondent aux standards de qualité nutritive et organoleptique supérieurs, tout en adoptant une technologie peu énergivore et non polluante.

Cintech agroalimentaire est un organisme reconnu à titre de Centre collégial de transfert de technologie (CCTT). Affilié au Cégep de Saint-Hyacinthe, Cintech vise à accroître l’innovation et la compétitivité de l’industrie agroalimentaire québécoise par le soutien à la R et D, la recherche consommateurs et le transfert technologique.


Source :  Sophie Bousquet, adjointe à la direction générale
  Cintech agroalimentaire
  450 771-4393, poste 314
sbousquet@cintech.ca

 

Source : Cintech agroalimentaire


Les partenaires du Portail