Nouvelles

Près de 22 000 nouvelles places dans les cégeps francophones de Montréal d'ici 10 ans


QUÉBEC, le 18 juin 2021 / - La ministre de l'Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, autorise aujourd'hui 21 814 places supplémentaires par rapport à la fréquentation de 2019, et ce, entièrement dans le réseau francophone. Cette hausse permettra d'actualiser le nombre d'étudiants permis par établissement afin de mieux refléter la réalité et ainsi offrir une réponse adéquate aux besoins des étudiants.

Ainsi, dès 2021, les cégeps francophones de Montréal pourront procéder à leurs prévisions de croissance en comptant sur une hausse de 6 419 places comparativement à 2019. Dans le cas des établissements anglophones, les effectifs sont fixés au niveau de la fréquentation de 2019 pour permettre de stabiliser leur croissance. La base de 2019 a été retenue puisqu'il s'agit des plus récentes données confirmées disponibles en ce qui concerne les effectifs.

Par ailleurs, les inscriptions totales dans les établissements anglophones représentent moins de 17,5 % des prévisions d'inscriptions dans l'ensemble du réseau québécois, ce qui est en accord avec les orientations du projet de loi no 96 en ce qui concerne le gel des places dans le réseau anglophone. Rappelons que des pénalités sont prévues au projet de loi pour les établissements anglophones qui dépasseraient leurs cibles.

Cette hausse des effectifs constitue l'aboutissement d'une réflexion qu'a menée le ministère de l'Enseignement supérieur, conjointement avec le réseau collégial, depuis 2019. Les prévisions étant désormais fixées, au cours des prochains mois, le Ministère s'affairera à rencontrer chacun des établissements, afin de les accompagner dans le déploiement de ces nouvelles places. Cette démarche s'étendra au-delà des établissements de la grande région de Montréal : l'ensemble des cégeps seront prochainement rencontrés afin de discuter de leurs enjeux liés à la fréquentation scolaire, mais également de leurs besoins en termes d'attractivité et de recrutement.
 

Citation :
« Nos établissements francophones ont grandement besoin de plus d'espace, pour pouvoir offrir des formations diversifiées et répondre adéquatement aux besoins des étudiantes et étudiants du Québec. Particulièrement à Montréal, nous savons qu'il faut agir et cette annonce n'est que la première étape d'un processus qui augmentera grandement l'accessibilité et l'attractivité de nos établissements. L'enseignement supérieur, c'est une priorité pour notre gouvernement. »
Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur

Faits saillants :
• La prévision d'effectif constitue le nombre d'étudiants reconnu par le Ministère. Elle est l'assise sur laquelle reposent la planification des besoins relatifs aux investissements requis pour l'accroissement des parcs immobilier et mobilier ainsi que le financement de ces derniers.
Liens connexes :
Ministère de l'Enseignement supérieur
https://www.facebook.com/enseignementsuperieurquebec
https://twitter.com/Ens_supQC?s=09
https://www.youtube.com/channel/UCgcPCv5VQhsAY3vNNoH6Zrw?view_as=subscriber
SOURCE Cabinet de la ministre de l'Enseignement supérieur
Renseignements : Source : Valérie Chamula, Directrice des communications et attachée de presse, Cabinet de la ministre de l'Enseignement supérieur, 418 809-1180, valerie.chamula@mes.gouv.qc.ca

CONSULTER EN LIGNE



Les partenaires du Portail