Dossiers / Étudier et vivre au cégep / Vie étudiante

Une équipe de e-sport électronique au Cégep de Sorel-Tracy



Un texte d'Élise Prioleau, rédactrice au Portail du réseau collégial

L’idée a germé en 2016-2017. Richard Farley, enseignant en informatique et responsable du programme de hockey parascolaire, constatait que plusieurs étudiants jouaient aux jeux vidéo le soir à la maison. Dans certains cas, ces étudiants pouvaient vivre une passion compulsive jusqu’à mettre en péril les autres aspects de leur vie, dont leur réussite scolaire. Face à ce constat, l’enseignant a eu l’idée de proposer à la direction du Cégep de Sorel-Tracy la création d’équipes de e-sport, ou de jeux vidéo de compétition au sein des activités parascolaires du collège.

« L’idée a été tout de suite adoptée ! », selon Myriam Shea-Blais, conseillère à la vie étudiante sportive et co-responsable de la mise sur pied du programme de e-sport en collaboration avec le consultant expert en e-sport, Guillaume Larivière. Dans les mois qui ont suivi, le collège n’a pas tardé à offrir un local et des ordinateurs à la fine pointe de la technologie à ces passionnées du jeu. Depuis janvier dernier, ils forment officiellement deux équipes de six et huit joueurs, spécialistes respectivement des jeux League of Legion et Overwatch. Un entraineur a même été engagé pour encadrer les entrainements, les matchs et les progrès des joueurs, à la manière des équipes régulières de sport du collège.

« L’objectif du programme en e-sport est de donner à ces étudiants un sentiment d’appartenance à l’école par la reconnaissance et la valorisation de leur passion, explique Guillaume Larivière. Pour ce faire, le Cégep de Sorel-Tracy a choisi d’offrir à ces étudiants un programme structuré et complet qui leur permet de vivre leur passion tout en adoptant de saines habitudes de vie. »

Un programme en deux volets
De prime abord, les saines habitudes de vie et les jeux vidéo peuvent sembler appartenir à des mondes diamétralement opposés. En ce sens, les organisateurs du programme de e-sport à Sorel-Tracy a su déjouer les stéréotypes ambiants. « Le but est de démontrer qu’on peut exceller en jeux électroniques tout en ayant des habitudes de vie exemplaires, souligne Guillaume Larivière. C’est même recommandé de cultiver une excellente santé mentale et physique pour aller loin dans le monde de la compétition dans les jeux vidéo. »

Pour y arriver, le programme mise sur deux volets complémentaires. D’abord, le volet compétition, qui comprend l’entrainement en vue de tournois et de matchs. Ensuite vient le volet développement personnel. « Les étudiants qui font partie de nos équipes doivent obligatoirement assister à des conférences. Celles-ci ont porté cette année sur divers sujets relatifs à l’équilibre global de l’individu, telle l’alimentation saine, la communication d’équipe, la pleine conscience et la cyberdépendance », décrit Myriam Shea-Blais. De plus, les étudiants doivent respecter une discipline, des entrainements réguliers entrecoupés de pauses et d’exercices physiques, explique la conseillère à la vie étudiante.

Des bénéfices au niveau humain et académique
L’un des éléments-clés du programme est de fournir un local aux joueurs pour qu’ils s’entrainent et jouent tous ensemble dans le même espace physique. Auparavant, ces adeptes des jeux électroniques de compétition s’entrainaient isolément chez eux et avec une équipe purement virtuelle. « Depuis qu’ils jouent au collège, les participants disent que leur manière de jouer a changé. Le fait de faire partie d’une équipe les incite notamment à développer leur esprit d’équipe, relève Myriam Shea-Blais. La « gang » que je vois aujourd’hui n’est plus la même que la « gang » qu’au lancement du programme. Ils ont développé des amitiés, une dynamique d’équipe et un lien d’appartenance avec le cégep. » Une expérience positive, qui selon la responsable des sports au collège, qui est porteuse de fierté et de motivation.

Pour faire partie de l’une des deux équipes de e-sport, les étudiants doivent obligatoirement réussir un minimum de quatre cours par session. « Ça a eu un impact sur la motivation à réussir de certains des participants », témoigne Myriam Shea-Blais qui fait un suivi académique et personnel des étudiants et étudiantes en e-sport. « Ils sont considérés au même niveau que nos autres équipes sportives. Ils ont même un uniforme aux couleurs des équipes sportives du cégep », lance la conseillère à la vie étudiante sportive.

La ligue CyberEspoirs
Les deux équipes de jeu électronique se spécialisent respectivement dans les jeux Overwatch et League of Legends, des jeux très populaires mondialement et auxquels les étudiants participants jouaient déjà à la maison, selon Guillaume Larivière. Le jeu League of Legends est un jeu d’équipe où chacun contrôle un personnage doté de qualités et de pouvoirs magiques spécifiques. Le but du jeu est de détruire la base adverse. « C’est un jeu qui associe stratégie en amont et en aval du match, travail d’équipe et compétences de planification », résume le commentateur. Le jeu Overwatch pour sa part, est composé de missions à remporter et d’objectifs à atteindre en équipe. « Ce jeu nécessite des prises de décision rapides et efficaces ainsi que la mise en place de stratégies tout au long de la partie », résume le co-organisateur.

Forts de leurs compétences dans ces jeux, les étudiants joueurs ont intégré la Ligue Cyber-Espoir (LCE),chapeautée par la Fédération québécoise du sport électronique (FQSE), un organisme qui fait la promotion du sport électronique pratiqué dans le cadre de saines habitudes de vie. En plus du Cégep de Sorel-Tracy, ceux de Jonquière, de Matane, de La Pocatière, de l’Outaouais, Édouard-Montpetit, Montmorency, Shawinigan, Ste-Foy, Bois-de-Boulogne, Victoriaville et Trois-Rivières y sont inscrits. Les Cégeps de Chicoutimi et de Sherbrooke se préparent à lancer leurs propres équipes à l’automne 2019. Des écoles secondaires participent également aux compétitions de la Ligue Cyber Espoirs, niveau secondaire. Cette ligue réservée aux établissements académiques québécois existe depuis 2017.

Les 27 et 28 avril dernier, la grande finale de la ligue Cyber Espoir a été remportée par l’équipe Overwatch du Cégep de Sorel-Tracy !



Les partenaires du Portail