Dossiers / Vie collégiale / Vie étudiante

Le Collège Montmorency adopte un chien d’assistance

2020-04-22



Par Élise Prioleau

Le 28 février dernier, Sandy devenait officiellement le premier chien d’assistance adopté par un cégep québécois. Ce jeune golden retriever a été formé par la Fondation Asista, un organisme spécialisé dans l’entrainement de chiens d’assistance. Sa mission est de favoriser le bien-être, réduire le stress et accompagner les professionnels dans leurs interventions avec les étudiants.

Sophie Desnoyers, technicienne en loisirs au Collège Montmorency et Sandy

En janvier 2019, Sophie Desnoyers a choisi de devenir la famille d’accueil d’un chien de la fondation Asista. La technicienne en loisirs au Collège Montmorency était loin de se douter qu’un an plus tard, le collège adopterait officiellement son chien Sandy parmi les membres de son personnel. « Lorsque nous adoptons un chien d’assistance, il doit nous suivre 24 heures sur 24 », raconte Sophie Desnoyers.

« La première année, Sandy a été formée et éduquée alors qu’elle était un chiot. Je lui ai d'abord montré les bonnes manières dans un lieu public », relate la technicienne en loisirs. «En tant qu’adolescente, elle m’accompagne maintenant dans mes interventions avec les étudiants et lors de rencontres avec les membres du personnel.»

Le chien d’assistance adopté par Sophie, « une source de bonheur sur quatre pattes » comme le dit sa mère adoptive, a su gagner le cœur de la communauté du Collège. Tant et si bien que la Fondation du Collège Montmorency a choisi de soutenir financièrement le projet pour les huit prochaines années.

Du côté de la direction du Collège, on estime que ce projet avant-gardiste est une stratégie complémentaire pour accompagner les étudiants en situation de handicap ou de fragilité psychologique, une clientèle de plus en plus nombreuse. « La présence de Sandy dans le Collège est une valeur ajoutée inestimable. Je suis très fier d’offrir ce « cadeau » à toute la communauté montmorencienne », affirme Olivier Simard, directeur du Collège Montmorency.

En 2016, 12 % des étudiants du secteur collégial québécois disaient avoir éprouvé des difficultés à résoudre des difficultés psychosociales. Sur ce nombre, ils étaient 44 % à avoir trouvé de l’aide, selon le Sondage provincial sur les étudiants des cégeps (SPEC) de la Fédération étudiante collégiale (FEEC).


« Lorsqu’elle rentre dans le Service de la vie étudiante, Sandy va tout de suite vers la personne qui a le plus besoin de réconfort. »
- Sophie Desnoyers, technicienne en loisirs au Collège Montmorency

 

Entrainée pour intervenir
« Sandy accueille les gens et crée une atmosphère conviviale, détendue et chaleureuse. Tout le monde s’arrête pour la flatter. Ce sont des sourires quotidiennement dans le corridor », relate Sophie Desnoyers.

Bien plus qu’un animal de compagnie, Sandy fait de véritables interventions auprès des étudiants. Son entrainement lui permet de détecter des signes de stress chez l’être humain et d’intervenir auprès des personnes en situation de difficulté émotionnelle. «Sandy a eu des entrainements pour détecter certaines composantes du comportement humain. Par exemple, elle sait reconnaître les signes de l’anxiété », explique Sophie Desnoyers.

La Fondation Asista recueille des chiens laissés pour compte. Par la suite, l’organisme et son personnel leur offrent une formation sur mesure pour en faire des chiens d’assistance individuels ou d’établissements. « Les valeurs de la Fondation Asista nous rejoignent énormément », affirme Christine Laprise, directrice générale de la Fondation du Collège Montmorency. « Les chiens y sont éduqués sans faire appel à la punition. Ils sont entrainés par le renforcement positif, soit un regard, une caresse ou une récompense. Le chien développe ainsi un intérêt pour son travail. »

« À chaque fois que je vois Sandy, elle fait ma journée, nous disent des étudiants. Elle crée du bonheur et fait une différence dans la vie des gens. »
- Christine Laprise, directrice générale de la Fondation du Collège Montmorency

 

Des interventions impressionnantes
Le chien d’assistance du Collège Montmorency a déjà quelques interventions à son actif. « Par exemple, lors d’une discussion difficile entre un membre du personnel et un étudiant, Sandy a poussé la porte du local, elle est entrée et a mis sa tête sur les genoux de l’étudiant », relate Sophie Desnoyers. « La discussion s’est tout de suite apaisée et ma collègue est venue me remercier. »

Si les étudiants profitent de la présence d’un chien de service au Collège, les employés sont aussi choyés par Sandy, comme l’explique Sophie Desnoyers.« Lors de son retour d’un congé de maladie, par exemple, une collègue a reçu la visite de Sandy dans son bureau à tous les matins. Notre chien d’assistance allait lui faire un câlin en plaçant ses pattes sur chacune de ses épaules. Plus tard, ma collègue m’a dit que ça l’avait beaucoup aidée pendant cette période de vie plus difficile. »

Au cours des prochaines années, Sandy accompagnera plusieurs professionnels du Collège dans le cadre de leurs interventions avec les étudiants. Les psychologues, les intervenants psychosociaux et les professeurs auront notamment accès à ses services. « Ce sont plus de 8000 étudiants et environ 1200 employés, qui profiteront de la présence de Sandy au Collège », selon Olivier Simard, directeur du Collège Montmorency. « Habituellement, un chien d’assistance est au service d’une seule personne. Dans le cas de Sandy, ce sont des milliers de personnes qui bénéficieront de son soutien. C’est formidable ! »

Visionnez la vidéo de présentation du projet.



Les partenaires du Portail