Dossiers / Programmes / Formation continue - Offre de services

Cégeps & Cies : pour le développement des compétences en entreprises



Entrevue avec Monsieur Pierre Tison, directeur du Service de la formation continue du Collège Montmorency.

Les directions de la formation continue et des services aux entreprises des 48 cégeps, réunies au sein de la Fédération des cégeps, lançaient le 5 novembre dernier le site cegepsetcies.com. Le site propose un accès unique à l’ensemble de l’offre de formation destinée aux entreprises dans tous les établissements du réseau collégial public. En un clic, vous accédez à 48 fournisseurs prêts à vous répondre dans un délai plus que rapide. Monsieur Pierre Tison, précise le concept.

Des questions qui méritent des réponses

La Commission des affaires de la formation continue (CAFC), qui regroupe les directeurs et directrices ainsi que les coordonnateurs et coordonnatrices des services de formation continue et des services aux entreprises des cégeps, exerce un rôle-conseil sur toutes les questions relatives au développement de la formation continue et à sa promotion. En 2008, la parution de l’étude de Paul Bélanger, Pauline Carignan et Magali Robitaille, La formation continue, un mandat incontournable des cégeps – Recherche-action sur le développement de la formation continue dans les cégeps, démontrait qu’il fallait mieux se positionner et augmenter la notoriété de cette formation auprès des différentes clientèles et du grand public en général. Des comités de travail ont été mis été sur pied afin  d’étudier certaines questions, de mesurer ce qui se faisait ailleurs au Canada (en Alberta, à Toronto) et en Angleterre.

« Nous cherchions à comprendre, explique Pierre Tison. Les collèges ont donc décidé collectivement d’investir dans une campagne de positionnement de la formation continue. La réflexion suscitée a permis la mise en ligne en 2012 de la première version du site Web  www.monretouraucegep.com. Nous voulions donner la meilleure information sur ce qu’il était possible de faire en matière de formation continue conduisant à l’obtention d’attestations d’études collégiales (AEC) et de programmes à temps partiel, et ce, dans toutes les régions du Québec. Cette campagne, diffusée sur les réseaux TVA, Radio-Canada et RDI et axée sur le sentiment de fierté par rapport à un conjoint, un enfant, une mère faisant un retour au cégep, a porté ses fruits. Une refonte du site a été faite en 2012. L’achalandage a doublé cette année. Les gens le connaissent beaucoup mieux et le consultent davantage. »

Des retombées qui portent des fruits

S’ils appréciaient les retombées de cet effort, les collèges réalisent que l’admission dans l’offre de programmes d’AEC demeure difficile pour certains. La complexité des mécanismes de financement gouvernemental de la formation continue impose des contraintes qui s’expriment différemment selon les collèges et les régions. Malgré un potentiel de développement important, des iniquités persistent. Les services de formation aux entreprises sont très structurés dans certains cas et embryonnaires dans d’autres. Le développement de la formation continue à l’échelle du réseau commandait des appuis qui pouvaient varier d’un cégep à l’autre.

« En formation en entreprise,nous offrons des activités de formation ciblées. Nous transigeons selon les besoins des individus qui y travaillent, confirme Pierre Tison. Les perfectionnements sont plus courts, varient entre 7 à 77 heures et répondent à des besoins précis. Quand les 48 collèges ont décidé de renouveler leur engagement en matière de campagne publicitaire, ils ont décidé de le faire en ciblant les services aux entreprises et en se donnant une approche réseau qui respectait l’engagement financier qu’ils avaient pris avec monretouraucegep.com. »

Un vecteur de développement intéressant

Les collèges ont réalisé qu’ils devaient convenir d’une approche très proactive. Ils avaient en main un vecteur de développement intéressant qu’il fallait exploiter. Deux ans de travaux ont donc été requis avant de pouvoir afficher la partie avant du rideau du site cegepsetcies.com. Un consultant en recherche marketing a mené une recherche sur le comportement des entreprises, notamment des PME. « Nous voulions comprendre le comportement de nos clients potentiels. Nous voulions saisir la perception et le niveau de satisfaction des entreprises par rapport aux collèges et aux services qu’ils offrent. Savoir quels étaient les obstacles majeurs et les perceptions à reconstruire. Nous avons retenu les services d’une personne reconnue dans l’industrie de la recherche marketing et proche du secteur de la formation. Un sondage été réalisé auprès de 250 entreprises clientes et non clientes des collèges. Une étude de marché autant documentaire qu’économique a été menée sur le volume d’activités des formations dans les entreprises au Québec.

Nous avons ainsi obtenu un tableau complet des comportements du décideur en entreprise. La majorité des décideurs sont passés par le cégep. Les impressions qu’ils en ont sont très favorables. Ils sont satisfaits des services rendus qu’ils qualifient de très professionnels. Par contre, et curieusement, tout en appréciant la qualité et l’expertise des établissements, les entreprises s’avèrent peu loyales aux collèges qui les servent. Dans plusieurs cas, les collèges ne sont plus dans le radar lorsque des besoins ultérieurs se présentent. Nous n’arrivions à retenir qu’à peine 19 % du marché de formation. Quelque 81 % des besoins nous échappaient et bifurquaient vers des entreprises de formation privée ou vers des formateurs privés. »

Fidéliser les entreprises en faisant connaître l’expertise des cégeps

À partir de ces constats, fidéliser les entreprises et faire connaître l’expertise des cégeps s’avéraient de première importance. « Dans le cadre d’un sondage, les entreprises ont ordonnancé un certain nombre d’enjeux essentiels à leur croissance, explique Pierre Tison. La compétitivité, le recrutement et la rétention ressortaient de façon évidente sans que la formation sur ces différents aspects se retrouve en tête de liste des interventions directes à promouvoir. Il fallait trouver les mécanismes qui renverseraient la vapeur. Nous avons développé Cégeps & Cies qui, de par sa forme et sa structure, nous identifie comme un réseau dynamique. Pour devenir plus forts et convaincants, nous avons décidé de joindre nos expertises. Nous avons développé des outils d’analyse qui permettent d’identifier la provenance de notre clientèle et d’être plus stratégique quant aux nouveaux marchés à développer. Avec cette initiative est née la volonté de davantage travailler en réseau. L’image qui nous vient est celle d’un collège qui en interpelle un d’expertise, afin de desservir un de ses clients. »

Tout récemment, le Collège Montmorency a vécu l’expérience d’un appel d’offres où il a gagné le mandat en faisant intervenir un autre collège avec lui, dans ce cas-ci le Cégep de Saint-Jérôme. « Comme Montmorency avait le client et Saint-Jérôme l’expertise, de clarifier Pierre Tison, nous avons convenu de sous-contracter la formation en conservant la relation client. Nous avons deux ou trois groupes en cours avec cette organisation. Cette initiative a ouvert des portes. Des collaborations ont récemment vu le jour entre les collèges Lionel-Groulx et Montmorency, le Cégep de Saint-Jérôme et le Cégep régional de Lanaudière. Une entente de collaboration est en voie d’être finalisée, par le biais de laquelle chacun fait la promotion de deux programmes forts d’un autre collège. »

Une approche qui présente de nombreux avantages pour les collèges

Cette approche collaborative ouvre plusieurs portes et donne l’occasion à un collège de région qui a peu d’expertise dans un domaine donné d’élargir son marché. L’entreprise qui veut travailler en collaboration peut le faire facilement en contactant le ou les services aux  entreprises des collèges de sa région et en utilisant l’outil rendu disponible à cet effet sur le site. Cet outil est constamment mis à jour, donc actualisé. Les besoins de formation des entreprises ont été cartographiés à partir de 31 secteurs d’expertises. Ils ont été mis à la disposition des intéressés dans un catalogue où apparaissent 1100 formations offertes par l’ensemble des collèges du réseau, et ce, pour répondre aux besoins des petites entreprises à la recherche de formation déjà formatées.

Les sources peuvent être trouvées à travers une recherche par mots-clés ou dans un catalogue extensif qui contient toutes les formations offertes. L’utilisateur se voit recommander des personnes à contacter et peut communiquer avec le collège qui offre la formation désirée, s’inspirer de ce qui se fait déjà, contacter un autre collège afin de vérifier si la formation peut être offerte dans une région donnée. Il en est de même pour un directeur des ressources humaines qui a déjà identifié un besoin de formation. À partir d’un formulaire structuré sur la base de sept champs seulement, il peut exprimer un besoin, l’envoyer par Internet à un collège de sa région ou d’ailleurs et attendre des soumissions de ces établissements. Il peut également manifester son besoin à l’ensemble des collèges du réseau. Derrière le site Web, dans l’extranet de gestion, les conseillers aux entreprises disposent d’un babillard de demandes. Toutes les manifestations de besoins de formation sur le site Web sont ainsi accessibles permettant aux principaux intéressés de réagir rapidement.

Crédibilité auprès des entreprises.

Pour avoir de la crédibilité auprès des entreprises qui se manifestent, Cégeps & Cies s’est engagé à leur répondre dans les 48 heures ouvrables suivant leur demande. S’il n’y a pas d’offres accessibles pour une formation demandée, la réponse est rapidement acheminée au demandeur. Madame Micheline Saint-Pierre, chargée de projet, a été engagée pour faire la promotion auprès des réseaux d’entreprises et des décideurs et pour développer la capacité des collèges en formation en entreprise. Elle répond aux questions et aux besoins et fait de la représentation. Un important plan de communication visant le monde des affaires est également mis en œuvre. Une campagne de promotion est également amorcée pour faire connaître et positionner le site auprès des entreprises en général. L’objectif est clair : il s’agit d’inciter les gestionnaires des ressources humaines à se tourner vers les collèges, en leur démontrant que ces derniers constituent une solution intéressante pour la mise en œuvre de leur plan de formation et d’analyse des besoins. 

La réponse est bonne dans le milieu?

« La réponse est très bonne, constate Pierre Tison. Les cégeps ont été très diligents en collaborant à toutes les activités de formation organisées durant la mise œuvre du site. Ils étaient représentés aux activités de formation comme aux séminaires de suivi offerts sous forme de capsules en formation à distance de trois heures. Ces activités visaient le renforcement, l’appropriation, le transfert d’information et de connaissances. Des gabarits, des outils communs et des éléments de connaissance ont été échangés. Les collèges veulent s’inscrire en mode promotion plutôt qu’en mode réaction. Les 48 collèges sont présents, certains avec plus de secteurs d’expertises que d’autres. Il s'agit d'un chantier qui représente un potentiel intéressant de développement et de positionnement des collèges auprès des entreprises. »

Perspectives d’avenir

Cégeps & Cies s’est donné un plan de communication, une approche réseau, des standards de niveau et de service auprès des entreprises pour bâtir sa crédibilité et son développement. Cégeps & Cies entend faciliter les rapprochements entre les entreprises et les cégeps. Au moment de l’entrevue, le site Web avait une dizaine de jours. C’est un nouveau-né et Pierre Tison est affirmatif : « Nous devons nous faire connaître et faire valoir notre potentiel. L’expertise est grande dans ce réseau et nous voulons développer dans les entreprises le réflexe de faire appel à nos services. Je suis très optimiste et il y a lieu de l’être. »

Entrevue réalisée par Madame Marie Lacoursière édimestre pour le Portail du réseau collégial





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail