NOUVEAU Alertes du Portail


Toute l'actualité du réseau collégial dans votre boîte de courriel.

Dossiers / Pédagogie / Évaluation des apprentissages

Capsule documentaire 5 : Des principes de bonne pratique en évaluation



Par Monsieur Robert Howe, consultant en pédagogie de l'enseignement supérieur et spécialiste en évaluation, en collaboration avec l’équipe du Centre de documentation  collégiale (CDC).

L’American Association of Higher Education est reconnue comme une organisation majeure au chapitre du leadership sur les bonne pratiques en enseignement supérieur. Il y a quelques années, l’AAHE a publié Principles of Good Practice for Assessing Student Learning.  Ce document, repris et publié par l’Université du Connecticut, décrit quelques principes majeurs qui, à mon avis, devraient nous inspirer dans la conduite de l’évaluation des apprentissages. Parmi ces principes, que j’interprète ici en français, on lira notamment que :

• L’évaluation doit être fondée sur des valeurs éducatives et ne peut pas se justifier sans une conscience de ces valeurs sous-jacentes. Toute évaluation doit donc se fonder sur des objectifs qui ont une valeur tant pour la société que pour les étudiants. Ces valeurs ont une influence certaine sur ce qu’on évalue ainsi que comment on évalue. Lorsque la mission éducative est perdue de vue, le processus d’évaluation peut glisser vers des formules de facilité plutôt  que de focaliser sur les valeurs poursuivies.

• L’évaluation doit porter sur l’apprentissage tel qu’il se construit, à savoir qu’il est multidimensionnel, intégrateur et évolutif dans le temps.

• L’évaluation des apprentissages doit être enchâssée dans des programmes dont on connaît les intentions éducatives et les buts. Ce principe nous suggère que les enseignants ne doivent jamais perdre de vue la lettre et l’esprit des intentions éducatives que les devis ministériels de programmes décrivent en amont des énoncés de compétences. Ceci nous rappelle d’ailleurs qu’il est sage, voire essentiel, de relire régulièrement les intentions éducatives des programmes auxquels nos cours participent et de s’assurer que ces intentions éducatives sont bien intégrées.

• Puisqu’on veut mener l’étudiant à la réussite, le processus d’évaluation doit être continu et non pas épisodique et doit être « nourri » d’une évaluation de l’évaluation, afin de l’améliorer et de le raffiner.

• L’évaluation, portant sur le résultat de l’apprentissage, doit aussi prendre en compte le processus de l’apprentissage. Puisque le processus d’enseignement / apprentissage est essentiel à la qualité du résultat, l’évaluateur doit comprendre et contrôler l’environnement dans lequel l’étudiant apprend. Ceci nous rappelle notamment les travaux sur les  styles d’apprentissages et, plus récemment,  sur les intelligences multiples. Ici, on peut se référer aux travaux de Jacques Belleau (cégep Lévis-Lauzon) . Huit façons d'enseigner, d'apprendre et d'évaluer. 200 stratégies utilisant les niveaux taxonomiques des intelligences multiples. Adaptation de Gervais Sirois. Montréal: Chenelière-éducation. 312 pages.

• L’évaluation doit être vue comme une responsabilité du collège et non pas uniquement une affaire réservée à l’enseignant dans sa salle de classe. L’évaluation certificative est déléguée à l’enseignant. Dans ce sens, cette recommandation de l’AAHE peut signifier, pour nous, que les pratiques évaluatives devraient prendre en compte les choix et la culture éducative du collège, notamment son projet éducatif, son contexte socioculturel, sa mission propre ainsi que les compétences transversales que le collège et les comités de programme auront adoptées comme … transversales.

• Les collèges qui font preuve de leadership sont les collèges qui prennent acte, en continu, des résultats des apprentissages tels que révélés par l’évaluation. Cela fait partie intégrante du processus de décision et de gouvernance.

• L’évaluation doit être plus qu’une certification des apprentissages des étudiants. C’est aussi un retour d’information vers le public sur la qualité de ce qui se fait à l’École et sur les processus d’amélioration de la réussite des étudiants. Par l’évaluation, l’École rend compte publiquement de l’efficacité de ses programmes et services.

Référence: American Association of Higher Education (1996). Principles of Good Practice for Assessing Student Learning.  Assessment Forum.  Disponible sur http://assessment.uconn.edu/docs/resources/AAHE_Principles_of_Good_Practice.pdf

La prochaine capsule portera sur un autre thème en évaluation des apprentissages. D’ici là, toute suggestion sera bienvenue. Vous pouvez adresser vos commentaires à howerobert@sympatico.ca.





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail