NOUVEAU Alertes du Portail


Toute l'actualité du réseau collégial dans votre boîte de courriel.

Dossiers / Pédagogie / Approches pédagogiques

Des conférences formatrices en sécurité informatique au Collège Shawinigan.



Entretien avec monsieur Mathieu Saint-Yves du Collège Shawinigan.

Le Hackfest est un évènement annuel réunissant plus de 800 passionnés de sécurité informatique. Il se déroule sur deux journées de conférences techniques en sécurité et piratage informatique, précédées par trois journées de formations. Les soirées constituent une rencontre privilégiée, où les participants peuvent mesurer leurs habiletés en sécurité et HACKING lors d’un CFT (Capture The Flag) unique en son genre. Un groupe d’étudiants du département d’informatique du Collège Shawinigan a eu l’occasion de participer à celui des 2 et 3 novembre dernier. L’évènement leur a permis d’apprendre plusieurs sujets liés à la sécurité informatique, dont l’analyse du code informatique pour y détecter les failles, l’utilisation d’outils de recherche de vulnérabilités et les méthodes de rétro-ingénierie. Ils ont donc été en mesure de constater l’impact du rôle d’un programmeur-analyste dans l’écosystème logiciel et matériel d’une infrastructure informatique. En plus des présentations, ils ont pu appliquer concrètement les connaissances acquises en classe en participant à des défis de résolution de problèmes et de recherche de vulnérabilités dans un environnement spécialement mis en place pour l’occasion. Marie Lacoursière échange avec monsieur Saint-Yves enseignant et coordonnateur du département informatique du Collège Shawinigan.

     

Un lieu d’apprentissage électrisant
« Comme c’était vraiment intéressant pour nous, nous souhaitions y amener les étudiants » de préciser Mathieu Saint Yves. « C’est une activité-conférence d’une durée de deux jours du matin jusqu’au soir sur le thème de la sécurité. Les conférenciers proviennent d’un peu partout en Amérique du Nord. Nous appelons ça un HACKFEST parce que si durant la journée nous assistons à des conférences, le soir l’évènement prend un peu l’allure d’un festival. Nous participons à des activités de sécurité en appliquant ce qui a été présenté durant la journée, comme trou de sécurité. Il s’agit donc de mises en situation pratiques présentées sous forme de compétitions dans le but de trouver l’ensemble des passe-passe de sécurité intégré aux défis à relever. » Dans ce contexte, les étudiants acquièrent des connaissances pratiques intéressantes. Ils reviennent au Cégep avec des acquis élargis en sécurité tant sur le plan pratique que théorique. « Dans notre domaine, la sécurité prend une place d’importance. C’est vrai en informatique comme en réseautique et en programmation. Partout où nous sommes appelés à travailler, nous devons avoir une oreille attentive à la sécurité. »

Cinq conférences par jour sont offertes pendant deux jours et se donnent en parallèle. À la sortie d’une conférence, les participants peuvent choisir d’assister à la seconde ou encore d’opter pour l’autre en fonction de ses intérêts. « Cinq étudiants ont participé cette année au programme Hackfest en ma compagnie et celle de monsieur James Hoffman. Nous les avons accompagnés dans les conférences et avons répondu à leurs questions sur le fonctionnement de l’activité. Ils ont également participé aux activités du soir, durant lesquelles les inscrits doivent résoudre des défis de sécurité. Nous participons autant qu’eux à ces défis d’équipe qui contribuent de toute évidence à notre amélioration professionnelle. »



Des étudiants emballés des enseignants dédiés :notre site internet en témoigne

«Nous avons pu rencontrer plein de gens de milieux assez variés, tout en abordant des sujets qu’on ne voit pas en classe. L’événement le plus marquant reste le CTF, c'est une expérience à faire au moins une fois. » – Maxime

« Nous avons pris conscience de l’importance pour les entreprises d’investir dans la sécurité. Et donc de l’importance pour nous de nous y former. » — Romuald

« Très intéressant et éducatif » — Jérémy

« C'était vraiment “lfun”; je le recommande à tous et j'’aimerais répéter l’expérience»  — Marc André

« J’ai absolument adoré cette expérience ! Les conférences étaient très informatives et le CTF était le “highlight” de la fin de semaine» -  Samuel

« Le désir d’en savoir toujours plus sur le défi de la sécurité prend ainsi une très grande importance. »



Une troisième participation
C’est la troisième année que les enseignants du cégep participent au HACKFEST à titre d’enseignant, mais c’est la première fois qu’ils y intègrent des étudiants. Ils ont fermement l’intention de récidiver en précisant toutefois leurs intentions et leurs façons de faire afin de rendre l’activité accessible à tous comme ce fut le cas cette année. « Nous aimerions structurer un groupe composé d’élèves de deuxième et troisième année. C’est une activité qui s’organise plutôt bien. Nous faisons appel au collège, à l’Association de parents qui apportent leur aide au financement du projet. Depuis quelques années, nous essayons de trouver des sources de financement autre que ceux à l’interne. Nous entendons lancer des activités intégratives comme des tournois de e-sport : du sport en jeu vidéo de plus en plus populaire et recherchons d’autres solutions pour augmenter les fonds étudiants dédiés au projet. »

Une approche bénéfique
Les bénéfices générés par le Hackfest sont importants. De nombreux employeurs sont présents rassemblant de ce fait les participants du marché du travail et des employeurs. « Il s’agit d’un évènement qui facilite et encourage les contacts. Le centre de la sécurité des télécommunications du Canada y anime un « kiosque » illustrant les emplois offerts dans le domaine de la sécurité au fédéral. Ils feront d’ailleurs une présentation à Shawinigan en janvier prochain de préciser monsieur Saint-Yves. « De nombreux employeurs étaient présents, ce qui facilite des rencontres employeurs étudiants et donne accès à des stages et des emplois potentiels un peu partout au Québec. De fait, la sécurité des communications siège à Ottawa et constitue des occasions de stages des plus intéressants. »

Encourager l’autonomie

Le collège Shawinigan encourage les étudiants à être le plus autonome possible pendant et après leur formation d’indiquer notre interlocuteur. Ils sont invités à participer à des conférences et à profiter des occasions qui leur sont données de peaufiner leurs acquis. « Nous voulons qu’ils acquièrent ainsi les mécanismes susceptibles de nourrir leur curiosité et leur goût d’apprendre. »Le collège n’assume pas l’ensemble des coûts reliés à l’évènement, mais tente de rendre l’exercice et l’activité abordable avec l’aide de la fondation, différentes sources de financement et des activités impliquant la participation des principaux intéressés. Deux enseignants sont affectés à l’organisation, la mise en forme et le suivi de l’activité. « Nous en sommes à notre troisième édition. Mais c’est la première année que les étudiants nous accompagnent. Nous la répétons d’année en année et espérons la rendre accessible à un plus grand nombre dès la prochaine année à savoir au moins 8 étudiants l’an prochain.

       

De gauche à droite : Marc-André Héroux, Jérémy Bernard, Maxime Damour, Mathieu St-Yves (enseignant), James Hoffman(enseignant) et Samuel Lambert.

Cette année, nous étions 7 avec les enseignants accompagnateurs. Nous recherchons des étudiants motivés et sans difficulté académiques afin de ne pas entraver la qualité de la formation. L’activité prend de l’ampleur et nous voulons continuer à conduire un bateau, qui fonctionne très bien et qui est reconnu des enseignants, des étudiants et des parents. Nous estimons qu’il s’agit d’un bon complément au cursus scolaire actuellement offert. Nous sommes en contact avec des cas de sécurité réels que nous avons l’occasion de présenter à nos élèves qui en font une analyse. Les étudiants ont ainsi accès à des sources d’information à la fine pointe de l’actualité. Ils sont initiés au principe de l’auto formation et de l’importance des mises à jour ponctuelles. »

Demeurer à la fine pointe de l'innovation

Chaque travailleur en informatique doit demeurer à la fine pointe de l’innovation dans le domaine. « Si nous ne suivons plus l’évolution de la sécurité, nous mettons en péril le développement. L’initiative mise en marche initie l’élève au monde des conférences. Les entreprises sont là pour leur présenter les différents aspects de la sécurité requise au quotidien. Ils en découvrent la nécessité, l’importance et l’utilité. Quand nos élèves évoquent le désir d’y retourner, cela démontre qu’ils ont apprécié ce qu’ils ont appris. Il existe une multitude de moyens pour continuer les mises à jour dont ils ont et auront besoin tout au long de leur vie professionnelle. Développer leur curiosité et leur intérêt demeure pour les enseignants et l'équipe départementale un objectif de première importance. »


Dossier préparé par Marie Lacoursière édimestre pour le Portail du réseau collégial

Adressez vos commentaires à: collaborer@lescegeps.com





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail