Nouvelles

Le Cégep de Matane félicite son premier boursier Loran : Anthony Létourneau

29 mars 2021 - Toute la communauté du Cégep de Matane est particulièrement fière de transmettre à Anthony Létourneau, étudiant en deuxième année de Sciences de la nature, ses plus vives félicitations pour avoir l'honneur de faire partie de la 32e cohorte des boursiers Loran. Le brillant passionné de robotique a eu la joie d'être sélectionné parmi 6 084 personnes à l'échelle du Canada. Il est le premier étudiant du cégep à recevoir cette récompense prestigieuse remise par la Fondation Boursiers Loran depuis 1988.  

Vivre sa passion : la clé du succès
« Ce n'est pas parce que vous étudiez dans un cégep de région que vous n'avez pas la possibilité d'accomplir de grandes choses. Il suffit de s'impliquer dans sa communauté avec dévouement, de croire en sa capacité à avoir un impact dans le monde et avant tout de vivre sa passion. J'espère qu'à travers mon parcours je pourrai transmettre la flamme à d'autres personnes aussi motivées », a réagi l'étudiant après le dévoilement, le 25 mars, des boursiers de l'édition 2021. Le jeune scientifique avait décidé, à l'automne, après avoir vu passer dans les communications du cégep une information concernant cette bourse, de tenter sa chance en déposant sa candidature. Encouragé par son aide pédagogique individuelle (API), qu'il remercie, ainsi que par ses parents, il n'a cessé, par la suite, de se qualifier aux différentes étapes du processus de sélection, organisées cet hiver de manière virtuelle.


Des valeurs de leadership et d'intégrité
« Ces étudiants exemplaires démontrent une grande détermination et se démarquent grâce aux nombreuses façons uniques dont ils luttent contre l'isolement et l'injustice, recherchent des solutions à long terme et inspirent les autres à suivre leurs pas », a déclaré la fondation le 25 mars, en révélant l'identité des 29 Canadiennes et Canadiens figurant parmi les récipiendaires de la bourse, dont six personnes scolarisées au Québec. Convaincue que la compassion, le courage de leurs convictions et l'engagement communautaire étaient essentiels à mettre en avant parmi les candidats, la fondation a mis l'accent sur des profils illustrant ces valeurs.


« Ce qui m'intéressait le plus dans cette bourse, c'est la possibilité de rencontrer des personnes venues d'horizons très différents mais unies par une même détermination à agir à leur échelle pour rendre le monde meilleur », a expliqué Anthony, qui pourra bénéficier aussi d'une dispense des droits de scolarité dans 25 universités canadiennes. D'une valeur totale de 100 000 $ et répartie sur quatre ans, la bourse Loran lui permettra de recevoir une allocation annuelle de 10 000 $, du financement pour des stages d'été, de participer à des retraites annuelles entre boursiers et de profiter d'un service de mentorat. « L'aventure commence dès cet été ! », s'est réjoui l'étudiant, à la perspective de se rendre à une expédition d'orientation ouverte aux récipiendaires de la bourse dans une logique de réseautage. Quant à ses études supérieures, il envisage de les poursuivre dans le domaine de la robotique ou du génie mécanique.

Un étudiant impliqué
Célébrant ses 19 ans au mois de mars, Anthony n'aurait pu envisager un cadeau plus enthousiasmant que cette bourse, qui lui offrira une expérience unique et lui ouvrira de nombreuses portes. Le Cégep de Matane veut saluer l'exemplarité de son parcours, placé à la fois sous le signe de l'excellence académique mais aussi de l'engagement envers sa communauté. Cumulant les gratifications en tout genre, ce féru de sciences s'est notamment démarqué grâce à son entreprise d'impression 3D, créée en 2017, et à la tête de laquelle il avait imprimé près de 1 100 visières de protection au début de la pandémie de COVID-19.

Le jeune entrepreneur s'est impliqué aussi au sein de l'équipe de robotique Supertronix, dont il a fini par devenir capitaine. Il a également démontré son leadership en siégeant pendant cinq ans au gouvernement étudiant de la polyvalente. Il n'a pas lésiné, enfin, sur le partage de sa passion auprès des jeunes à travers des activités de tutorat ni sur son implication comme ambassadeur du programme Sciences de la nature du Cégep de Matane. Tous les membres de l'établissement lui souhaitent le meilleur pour la suite de son cheminement personnel et se réjouissent de voir un Matanais figurer parmi ces jeunes personnalités engagées mises en valeur par la Fondation Boursiers Loran à l'échelle du pays.



Les partenaires du Portail