Nouvelles

Le Collège Ahuntsic est l’hôte du lancement du Pôle montréalais d’enseignement supérieur en intelligence artificielle

Nathalie Vallée, directrice générale du Collège Ahuntsic, Mylène Boisclair, directrice générale du cégep du Vieux Montréal, Sylvie Normandeau, vice-rectrice adjointe aux études de 1er cycle et à la formation continue de l’Université de Montréal, et Benoît Pagé, directeur du PIA et ex-directeur général du Collège Ahuntsic.

Montréal, le 23 aout 2019 - Le Collège Ahuntsic était l’hôte jeudi le 22 août du lancement du Pôle montréalais d’enseignement supérieur en intelligence artificielle (PIA). Fondé par les douze cégeps et sept universités de Montréal, le PIA vise à accroître la capacité des établissements d’enseignement supérieur à adapter rapidement l’offre de formation aux technologies fondées sur l’intelligence artificielle (IA).

Yoshua Bengio, professeur à l’Université de Montréal et directeur scientifique de MILA, Mathieu Boisclair, directeur général du Centre collégial de transfert technologique en IA des cégeps Bois-de-Boulogne et John-Abbott, Lyse Langlois, professeure à l’Université Laval et directrice de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA, et Marie Lambert-Chan, animatrice du panel.

Plus de 200 représentants des cégeps et des universités membres du Pôle étaient présents au lancement et ont assisté à un panel d’experts composé de Yoshua Bengio, professeur à l’Université de Montréal et directeur scientifique de MILA, de Lyse Langlois, professeure à l’Université Laval et directrice de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA, et de Mathieu Boisclair, directeur général du Centre collégial de transfert technologique en IA des cégeps Bois-de-Boulogne et John-Abbott, sur les enjeux de la formation en IA.

En plus de favoriser la collaboration entre les deux ordres d’enseignement, le PIA mise sur le transfert d’expertise en faisant appel au soutien d’organismes, d’entreprises et d’individus intéressés par les défis de formation soulevés par l’IA. « Le PIA souhaite devenir un partenaire incontournable de l’écosystème de l’IA à Montréal, l’une des capitales mondiales en intelligence artificielle, en contribuant à l’évolution des connaissances et des compétences dans ce domaine », mentionne Benoit Pagé, directeur du PIA et ex-directeur général du Collège Ahuntsic.

« En unissant leurs efforts et en collaborant avec des partenaires, les établissements membres visent à acquérir une compréhension commune des développements de l’IA et à élaborer des programmes de formation les plus pertinents », soutiennent les coprésidentes du PIA, Sylvie Normandeau, vice-rectrice adjointe aux études de 1er cycle et à la formation continue de l’Université de Montréal, et Mylène Boisclair, directrice générale du cégep du Vieux Montréal.

Une enquête d’envergure
Le PIA lancera dans les prochaines semaines une enquête d’envergure auprès des 19 institutions membres afin de dresser un inventaire des activités ou des programmes de formation qui ne sont pas visibles en consultant les sites web des universités et des cégeps. « Grâce à cet inventaire, nous allons mettre en place un outil pour favoriser la collaboration et la concertation tant attendues entre nos maisons d’enseignement et divers partenaires de l’écosystème montréalais », conclue Benoit Pagé.

Appels de projets

Deux appels de projets à l’intention des professeurs, des chercheurs et des responsables des programmes d’études des cégeps et des universités membres du pôle ont été lancés.
• Dans le cadre de son premier volet, les personnes intéressées peuvent présenter un projet visant à adapter ou à développer une formation liée à l’intelligence artificielle dans divers secteurs. Le PIA consacrera une enveloppe globale de 1 million $ sur 4 ans, et chaque projet sera financé à la hauteur maximale de 100 000 $ par année;
• Pour le second volet, le PIA consacrera une enveloppe de 400 000 $ à la réalisation de projets qui permettent de définir les compétences nécessaires à la production, à l’application ou à l’intégration de technologies fondées sur l’IA dans divers secteurs (philosophie, éthique et droit, arts, lettres et communication, sciences humaines et sociales, administration, sciences et génie). Chaque projet sera financé à la hauteur maximale de 100 000 $ pour la durée du projet.

Le PIA, qui bénéficie du soutien financier du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec à la hauteur d’un demi-million $ par année.

-30-

Pour information :
Sophie Beauregard
Conseillère en communications
Collège Ahuntsic
514 389-5921, poste 2741
Sophie.beauregard@collegeahuntsic.qc.ca
www.collegeahuntsic.qc.ca



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail