Nouvelles

Réaction de l’ACCQ au rapport final sur la révision du modèle d’allocation des ressources à l’enseignement collégial public

Québec, le 6 février 2019 – L’Association des cadres des collèges du Québec (ACCQ) salue le travail colossal effectué par le comité attitré à la révision du modèle d’allocation des ressources à l’enseignement collégial public dans le suivi de la publication de leur rapport final il y a quelques jours. Dans les faits, elle est heureuse de constater que la majorité des recommandations formulées par l’Association dans son mémoire sur le sujet ont été considérées, et ce, dans l’optique de tenir compte davantage des défis auxquels font face les cégeps d’aujourd’hui.
À cet égard, le président-directeur général, Charles Simard, précise : « Nous sommes d’accord avec les quatre priorités identifiées par le comité, soit la persévérance et la réussite, la recherche, les services à la collectivité et l’internationalisation. Nous nous questionnons toutefois sur les 60 M$ d’investissements proposés qui nous apparaissent insuffisants, ainsi que sur la possibilité pour le ministre d’obtenir les crédits nécessaires pour une mise en œuvre rapide en 2019-2020 comme le recommande le rapport ».

Bien que de nombreuses demandes n’aient pu être retenues, l’ACCQ est consciente qu’un nécessaire choix s’imposait afin d’aller chercher un large consensus auprès de la majorité des acteurs qui s’efforcent, jour après jour, à faire de notre réseau un incontournable dans le développement de la personne dans toutes ses dimensions. À cet égard, il est utile de préciser que la prise en compte de la majorité de nos demandes, la clarté des analyses et des explications qui sous-tendent le refus ou l’acceptation de celles-ci font en sorte que nous exprimons notre satisfaction sur les choix faits par le comité et les recommandations qui en découlent.

Sur un autre sujet abordé, le président-directeur général souligne : « Le rapport vient retirer certaines redditions de comptes qui étaient très exigeantes pour les gestionnaires des cégeps. Il s’agit là d’un pas dans la bonne direction, mais il ne faudrait pas s’en tenir à ça. Beaucoup de travail reste à faire dans ce domaine », conclut-il.

Pour l’ACCQ, il ne fait aucun doute que le modèle de financement des cégeps n’a pas évolué au même rythme que les changements sociodémographiques et technologiques du Québec et qu’une mise à jour des paramètres doit rapidement être effectuée. Reste donc à savoir ce que fera le ministre Roberge des vingt-six recommandations du comité. La suite permettra de dégager si effectivement, l’éducation, et plus précisément l’enseignement supérieur, est une priorité gouvernementale.

À propos de l’Association des cadres des collèges du Québec

L’Association des cadres des collèges du Québec (ACCQ) représente près de 1100 gestionnaires du réseau collégial québécois. Elle a pour mission de promouvoir le rôle des cadres des collèges, de défendre leurs intérêts socioéconomiques et de favoriser leur développement professionnel en proposant du soutien et de la formation.

                                                            - 30 -
Renseignements : Mélanie Cormier
  Directrice des affaires professionnelles et des communications
  Association des cadres des collèges du Québec
  mcormier@accq.qc.ca
  (418) 877-1500, poste 2103

Source : ACCQ


 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail