Nouvelles

ARC - Création de 10 nouveaux centres collégiaux de transfert de technologie!

Montréal, le 10 juillet 2018. – La ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Mme Hélène David, a annoncé récemment la création de 10 nouveaux centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT). « Voilà qui confirme à nouveau l’une des façons dont les chercheuses et les chercheurs de collège peuvent contribuer au développement intellectuel, économique, social, scientifique et technologique du Québec », selon le conseil d’administration et la direction générale de l’Association pour la recherche au collégial (ARC).

Les centres nouvellement reconnus comme CCTT se spécialisent dans différents domaines liés à l’innovation technologique ou sociale. Il s’agit du Centre collégial de transfert de technologie en intelligence artificielle (CCTTia), affilié au collège Bois-de-Boulogne et au cégep John Abbott, du Centre collégial d’expertise en gérontologie (CCEG), affilié au cégep de Drummondville, du Centre de recherche, d’innovation et de transfert en arts du cirque (CRITAC), affilié à l’École nationale de cirque, du Centre de recherche et d’innovation en art et en engagement social (ARTENSO), affilié au cégep de Saint-Laurent, du Centre de recherche et d’innovation en sécurité civile (Centre RISC), affilié au Campus Notre-Dame-de-Foy, du Centre d’expertise et de recherche appliquée en sciences pharmaceutiques (CERASP), affilié aux cégeps John Abbott et Gérald-Godin, du Centre d’innovation de l’industrie d’accueil (CIIA), affilié à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec, du Centre de recherche et de transfert en cybersécurité (CyberOutaouais.org), affilié au cégep de l’Outaouais, de Écofaune boréal, affilié au cégep de Saint-Félicien, et du Living Lab en innovation ouverte (LLio), affilié au cégep de Rivière-du-Loup.

La reconnaissance de 10 nouveaux CCTT porte à 59 le nombre de tels centres, soutenus par le gouvernement du Québec, affiliés à 40 cégeps, 2 collèges privés subventionnés et 1 école gouvernementale, et installés dans 15 régions administratives du Québec. Ainsi, à l’heure actuelle, l’ordre d’enseignement collégial peut s’enorgueillir de porter en son sein ces centres collégiaux de transfert qui constituent autant de maillons entre les collèges et la relève scientifique, d’une part, et les petites et moyennes entreprises ou les organismes sans but lucratif, d’autre part. Les CCTT offrent à leurs partenaires du soutien technique, de l’information et de la formation. Nombre de chercheuses et de chercheurs de collège y conduisent des projets, permettant ainsi de sensibiliser des étudiantes et étudiants à la recherche dans ces domaines. « L’ARC félicite chaleureusement les équipes des nouveaux CCTT et les assure de sa collaboration pour ce qui concerne la promotion de la recherche qui s’y fait », souligne la directrice générale de l’ARC, Mme Lynn Lapostolle.

* * *

Fondée en 1988, l’Association pour la recherche au collégial a pour mission de promouvoir la recherche collégiale par des activités de représentation et de valorisation ainsi que des services à la collectivité, et ce, auprès de tous les individus ou groupes concernés.

                                                                – 30 –

Source :  Lynn Lapostolle, directrice générale
514 299-9568 | arc@cvm.qc.ca                       

Source : Association pour la recherche au collégial (ARC)


 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail