Nouvelles

Le plus grand rassemblement du réseau collégial à Saint-Hyacinthe - 38e colloque annuel de l’AQPC, du 6 au 8 juin 2018

Montréal, le 12 juin 2018. – Du 6 au 8 juin 2018 avait lieu à Saint-Hyacinthe la 38e édition du colloque annuel de l’Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC), au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe et dont le Cégep de Saint-Hyacinthe était l’hôte.

Ce congrès est le plus grand rassemblement du réseau collégial avec plus de 1 300 participants passionnés de pédagogie, principalement des professeurs, des professionnels et des gestionnaires de l’enseignement collégial soucieux d’alimenter leur réflexion et leurs pratiques au bénéfice des étudiants et de leur réussite. Offrant      140 conférences et ateliers de 75 minutes chacun, le colloque de l’AQPC constitue un événement rassembleur, un lieu de collaboration, d’enrichissement collectif et de partage entre les acteurs de l’enseignement supérieur.

Ayant pour titre Apprendre ensemble dans un monde en mouvement, ce colloque évoque la mission première des collèges : former les étudiants en veillant au développement de leurs savoirs, savoir-faire et savoir-être pour qu’ils puissent à la fois réussir leurs études, s’adapter aux transformations que vivent nos sociétés et y contribuer de façon constructive. Mais le thème du colloque 2018 de l’AQPC incarne aussi ce qui anime au quotidien les pédagogues et les caractérise en tant que professeurs, professionnels et gestionnaires du réseau collégial : apprendre les uns des autres pour renouveler leurs pratiques et leur passion, entre autres dans des contextes qui évoluent rapidement.

Ce colloque s’est amorcé avec la conférence de M. Marc Romainville, professeur à l’Université de Namur en Belgique et chercheur. Il a ainsi lancé trois jours d’échanges portant sur les défis de l’éducation au XXIe siècle, en abordant tant la diversité de notre monde en mouvement que la révolution numérique avec tous les changements qu’elle entraîne. Il s’est attardé par ailleurs à la nécessité pour les étudiants de développer une pensée complexe et critique pour une meilleure compréhension de nos sociétés.

Le panel de clôture a, pour sa part, permis un partage de points de vue sur les défis auxquels est confronté le réseau collégial s’il souhaite répondre aux besoins de ce monde en constante évolution. M. Alain Gosselin, professeur titulaire à HEC Montréal, a présenté les enjeux et compétences d’un monde en mouvement.
M. Bernard Tremblay, président-directeur général de la Fédération des cégeps, et Mme France Côté, experte renommée du réseau collégial, spécialiste de l’évaluation des compétences, auteure et directrice adjointe aux études au Cégep Marie-Victorin, ont par la suite réagi à ses propos, le tout habilement animé par M. David Goudreault, professionnel du milieu collégial, auteur et slameur bien connu dans le monde culturel.

Le colloque a aussi donné lieu à deux cérémonies rendant hommage à des pédagogues inspirants : l’une pendant laquelle les prix Vecteur pédagogique et Gérald-Sigouin ont été remis tandis que l’autre a permis la remise de la Mention d’honneur de l’AQPC, soulignant l’expertise et la passion pédagogique de 60 professeurs du réseau collégial. Grâce à la collaboration du Cégep de Saint-Hyacinthe, ces cérémonies ont été diffusées en temps réel sur Internet (aqpc.qc.ca/deux-ceremonies-diffusees-en-temps-reel-sur-web).

Les commentaires recueillis auprès des congressistes étaient très positifs tant en ce qui a trait à l’intérêt des conférences, la pertinence des ateliers, l’accueil des nombreux volontaires du Cégep de Saint-Hyacinthe, l’organisation logistique de l’événement et la qualité des infrastructures du Centre des congrès de Saint-Hyacinthe.

Retombées du colloque sur la ville de Saint-Hyacinthe
On ne saurait passer sous silence l’étendue des retombées de ce colloque pour la région maskoutaine. Tout le milieu de l’éducation avait le regard rivé sur Saint-Hyacinthe en raison de la présence de madame Hélène David, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine. Madame David a remis pas moins de 60 prix décernés aux lauréats de la mention d’honneur lors d’une cérémonie haute en couleur disponible en webdiffusion.

En plus d’avoir des échos dans les hautes sphères politiques, le colloque a eu des résonances sur la scène internationale. En effet, le tout nouveau Centre de congrès de Saint-Hyacinthe a accueilli des participants provenant des quatre coins du Québec, mais également du Nouveau-Brunswick, de la Belgique et même du Mali. Ceux-ci ont pu prendre part aux activités organisées en marge du colloque et conçues spécialement pour faire découvrir quelques-uns des plus beaux attraits de la région comme le Centre-ville et le parc Les Salines.

De plus, grâce aux pauses santé qui mettaient en vedette des entreprises de chez nous, les quelque 1500 congressistes, exposants et volontaires présents ont pu goûter au délicieux chocolat noir et fruit Brookside ainsi qu’aux boissons aux amandes des Aliments Natura. La dégustation de ces produits locaux a été fort appréciée de tous.

Soulignons que le Cégep de Saint-Hyacinthe a voulu offrir un colloque le plus vert possible. De toutes les actions mises de l’avant, l’engagement de planter 244 arbres pour compenser les émissions de gaz à effet de serre produites par le transport des participants au colloque figure parmi les initiatives les plus remarquées.

À propos de l’AQPC
L’AQPC est un organisme sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir, de stimuler et de soutenir le développement ainsi que l’évolution de la pédagogie collégiale. Depuis plus de 35 ans, l’AQPC organise notamment un colloque sur la pédagogie au collégial et, plus largement, en enseignement supérieur. Au fil du temps, ce rendez-vous annuel est devenu un incontournable : de 1 200 à plus de 1 500 pédagogues y participent chaque fois pour améliorer leurs pratiques, apprendre de leurs collègues et favoriser davantage la persévérance ainsi que la réussite des étudiants. www.aqpc.qc.ca

À propos du Cégep de Saint-Hyacinthe
Le Cégep de Saint-Hyacinthe remplit depuis 50 ans sa mission d’enseignement supérieur avec un constant souci de qualité. Il accueille annuellement près de 5 000 étudiants à l’enseignement régulier et tout autant à la formation continue. Plus de 1 000 membres du personnel conjuguent leurs efforts au bénéfice des étudiants, et ce, au moyen de 5 programmes d’études préuniversitaires, de 18 programmes d’études techniques et de nombreux programmes menant à l’obtention d’une attestation d’études collégiales. Le Cégep de Saint-Hyacinthe, c’est aussi deux centres collégiaux de transfert technologique, un centre de formation et de services-conseils aux entreprises, et des stages internationaux. Le Cégep est également premier en recherche collégiale au Québec et se démarque par ses infrastructures et ses équipes sportives. Il est, de plus, un employeur de choix : un cégep accueillant, accessible et où l’on s’accomplit. www.cegepsth.qc.ca

                                                                   – 30 –

Sources :
Mélissa Fontaine, Association québécoise de pédagogie collégiale
7000, rue Marie-Victorin, bureau C-003, Montréal Québec H1G 2J6 | 514 797-2655 | comm@aqpc.qc.ca - www.aqpc.qc.ca

Isabelle Nolin, Cégep de Saint-Hyacinthe
3000, avenue Boullé, Saint-Hyacinthe Québec J2S 1H9 | 450 773-6800 p. 2620| inolin@cegepsth.qc.ca



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail