NOUVEAU Alertes du Portail


Toute l'actualité du réseau collégial dans votre boîte de courriel.

Nouvelles

Cégep du Vieux Montréal - Aménagement d’une agora extérieure, l’Espace Guy-Rocher

12 septembre 2017 - Pour souligner son 50e anniversaire de création, le Collège est heureux de dévoiler son projet d’aménagement pour donner une nouvelle vie à l’arrière du pavillon principal, un legs durable pour sa communauté. Ainsi, les installations seront transformées pour rendre utilisable et attrayant un rare espace vert du quadrilatère et devenir un lieu propice aux échanges, à l’enseignement et aux activités étudiantes. Contemporain et sécuritaire, avec des murales et des gradins, cet espace aura le potentiel de mettre en valeur la créativité de notre communauté. Stationnement à vélo revampé, valorisation de la végétation, meilleure intégration des besoins des personnes à mobilité réduite et mobilier urbain invitant à la rencontre et la détente, les plans préliminaires promettent un projet rassembleur, inspirant et à l’image du CVM. Les travaux débuteront cet été, en vue d’un dévoilement l’automne prochain.

Ce projet a une histoire qui s’enracine dans cet inépuisable imaginaire estudiantin.  C’est à l’occasion de l’édition 2010 de la Semaine de la citoyenneté que des étudiantes et étudiants ont eu l’idée de l’aménagement, au CVM, d’un lieu de réflexion et de débats - à aire ouverte- et devant permettre une optimisation de l’espace disponible. L’idée de donner le nom de Guy-Rocher à un bâtiment ou à un lieu fixe, sur le terrain du CVM, a été initialement proposée par des professeurs appartenant à différents départements.  La direction du Collège s’est ralliée avec enthousiasme à cette suggestion. 


Un extrait du texte de Yvan Perrier
« La jeunesse grandit dans un domaine qui n’est qu’à elle, où ni l’ardeur du ciel, ni la pluie, ni les vents ne viennent l’émouvoir. » Sophocle, Les Trachiniennes. 

Guy Rocher a vu le jour dans le Québec des années vingt. Après de brillantes études classiques, il s’engage à temps plein au sein de la jeunesse étudiante catholique. Il effectue, quelques années plus tard, un retour aux études qui le mènera de l’Université Laval à la prestigieuse Harvard University où il obtiendra un Philosophiae doctor (Ph. D.) en sociologie. Au début des années cinquante, il est professeur de sociologie, d’abord à l’Université Laval et ensuite à l’Université de Montréal. Des années quatre-vingt jusqu’à 2010, il exerce le rôle de professeur-chercheur au Centre de recherche en droit public de la Faculté de droit de l’Université de Montréal.

Guy Rocher est connu pour sa contribution au sein de la Commission Parent. C’est cette commission qui allait proposer la démocratisation du système d’éducation au Québec, la gratuité scolaire jusqu’à l’université et la création des cégeps. Il a aussi été sous-ministre au développement culturel de 1977 à 1979 et sous-ministre au développement social de 1981 à 1983.  Il a joué un rôle très important dans la rédaction de la Charte de la langue française au Québec (la loi 101).

En ce cinquantième anniversaire de la création des cégeps, le cégep du Vieux Montréal a décidé de créer une Agora en plein air dédiée à Guy Rocher. Pourquoi?  D’abord à cause de l’homme, ensuite en raison de son parcours intellectuel et d’homme d’action (ce que nous appelons « le sociologue-citoyen ») qui a mis tant d’efforts en vue de dénouer l’énigme du changement social.  Changement social qui, dans une société démocratique, transite nécessairement par la réflexion critique, le débat d’idées et la prise de parole publique.  L’héritage qu’il nous laisse est considérable et d’une extrême diversité. Auteur prolifique, il compte à son actif de nombreux ouvrages théoriques (dont certains ont été traduits dans plusieurs langues) et quelques recherches empiriques. À travers son œuvre et ses actions, Guy Rocher nous invite à réfléchir et à débattre autour de ces nécessaires réformes susceptibles d’éradiquer les inégalités et les iniquités qui persistent dans notre société. Le présent espace est dédié à un homme qui a eu une carrière de plus d’un demi-siècle dans l’enseignement universitaire. Bref, une carrière durant laquelle il a côtoyé quotidiennement la jeunesse, cette intarissable relève de demain. Il était temps que nous érigions ce lieu-relais entre celui qui a agi comme phare dans la discussion et le débat social d’une part et d’autre part celles et ceux qui sont à une phase très significative de leur processus de socialisation, c’est-à-dire les jeunes adultes.

Lors d’une de ses visites au CVM, à l’occasion de la Semaine de la Citoyenneté en 2008, Guy Rocher a confié que le cégep du Vieux Montréal était son cégep « préféré ». Trois de ses quatre filles d’ailleurs, Geneviève, Anne-Marie et Isabelle, l’ont fréquenté. Il y a donc enfin un espace en l’honneur de cet homme qui a tant fait pour la promotion d’un modèle d’enseignement collégial original, polyvalent, public et surtout accessible au plus grand nombre.

Vive cet espace Guy-Rocher qui sera consacré au débat public entre celles et ceux qui peuplent cet établissement postsecondaire : c’est-à-dire les jeunes. Que ce lieu devienne et reste à jamais un endroit de réflexion, de discussion et de débats sereins sans égard pour « l’ardeur du ciel », « la pluie » ou les « vents », pour rappeler Sophocle cité en exergue.

Yvan Perrier

Professeur de Science politique
Ex-étudiant en Sciences humaines , cégep du Vieux Montréal (1971-1973)

Lire le texte complet



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail