Nouvelles

Une nouvelle subvention du CRSNG pour le Cégep de Saint-Hyacinthe et son centre d'excellence des technologies textiles,géosynthétiques et matériaux souples

Saint-Hyacinthe, le 7 août 2013. – Le Cégep de Saint-Hyacinthe et son Centre d’excellence des technologies textiles, géosynthétiques et matériaux souples, opérant sous la responsabilité du Groupe CTT, se sont vu accorder une subvention quinquennale de 2 300 000 $ par le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie (CRSNG) pour un projet intitulé « Fibres et matériaux souples ultra-isolants ». C’est lors d’une visite au Conestoga College à Cambridge, Ontario, que le ministre d’État (Sciences et Technologie), l’honorable Gary Goodyear, en a fait l’annonce.

Le projet « Fibres et matériaux souples ultra-isolants » prendra son envol cet été et mettra à contribution le savoir de quatre partenaires industriels reconnus dans le domaine textile et du matériau : Plastifil, Matador Convertisseurs, Maisons Pépin et Peerless Garments.

Des chercheurs chevronnés du Groupe CTT dirigeront les travaux de recherche. Parmi ceux-ci, soulignons la participation de son président-directeur général, M. Jacek Mlynarek; son premier vice-président, M. Martin Filteau ainsi que MM. David Beaumier et Yann Sadier.

L’expertise de plusieurs enseignants du Cégep de Saint-Hyacinthe sera aussi mise à contribution. Notons la participation de Mme Johanne Desrochers et de M. Daniel Puche, tous deux enseignants en physique; Mme Chantal Audet, enseignante en Technologie de la mécanique du bâtiment; MM. Gilles Beaulieu et Pierre Comtois, de ce même département; M. Patrice Dionne, enseignant en Techniques de l’informatique, et M. Marek Weltrowski, enseignant en chimie. Une trentaine d’étudiants devraient également participer aux travaux de recherche.

Le projet vise l’amélioration de l’isolation thermique en réduisant le transfert de chaleur dans le domaine du bâtiment et du vêtement. Plus précisément, il vise à mettre au point de nouveaux matériaux à haute performance thermique selon une approche novatrice : l’encapsulation séquestrante et durable de gaz nobles dans des matériaux souples et des fibres. Les gaz nobles tels que le xénon, le krypton et l’argon, grâce à leur faible conductivité thermique, offrent une capacité d’isolation thermique supérieure à la plupart des matériaux connus. En contrôlant les paramètres d’extrusion des fibres et de mise en forme des matériaux souples, notamment le ratio matériau encapsulant gaz nobles, ainsi que l’épaisseur du produit et la perméabilité au gaz du matériau, l’isolation thermique devrait en être grandement améliorée.

Les quatre partenaires industriels conjugueront leurs efforts avec le Groupe CTT pour développer une nouvelle plateforme technologique qui permettra la fabrication et la mise en marché de fibres, de matériaux souples et de produits à la fine pointe de la technologie, ouvrant ainsi la voie à de nouveaux marchés.

Ce projet hautement structurant permettra de répondre adéquatement aux besoins de l’industrie textile locale et régionale, exprimés à la fois dans le cadre du Créneau Accord de la Montérégie sur les matériaux souples ainsi que dans le cadre des travaux qui ont mené à la Carte routière technologique de l’industrie du textile.

Il est à noter que le projet « Fibres et matériaux souples ultra-isolants » est le quatrième à être financé par le programme ICC CRSNG pour le Cégep de Saint-Hyacinthe, ce qui en fait un des collèges au Canada ayant obtenu le plus de succès dans ce programme.

 

-30-

Source : Véronique Blain
Directrice des communications et des affaires corporatives

Cégep de Saint-Hyacinthe

450 773-6800, poste 2232

514 875-4445 (Rive-Sud et Montréal)

 

Source : Cégep de Saint-Hyacinthe


Les partenaires du Portail