Dossiers / Enjeux / L'environnement

Le concours Pédagogie-Environnement, vitrine de l’engagement étudiant



Compostage, recyclage, technologies vertes et activités de sensibilisation étaient à l’honneur de la 11e édition du concours Pédagogie-Environnement organisé conjointement par le Collège de Rosemont et l’Association québécoise pour la promotion de l’éducation relative à l’environnement (AQPERE). Avec la participation de près de 100 étudiants en provenance de 21 établissements de partout au Québec, le concours a témoigné une nouvelle fois de la volonté d’engagement des jeunes dans les questions environnementales.

Un projet d’architecture verte remporte le prix du public

Le prix du public a été décerné à trois étudiants du Collège Montmorency pour leur projet « École primaire Eryza Virydis ». Les visiteurs ont pu découvrir comment des systèmes écologiques peuvent être intégrés lors de la conception d’une école primaire afin de favoriser un développement responsable. Pourquoi utiliser le bois comme matériau de construction ? Quel est l’apport des énergies renouvelables ? Comment aménager les salles de cours pour en faire des lieux d’apprentissage agréables ? Dans ce kiosque animé et inspirant, le public a eu l’occasion d’obtenir des réponses à ces questions et à bien d’autres.

Au cours de l’exposition tenue les 19 et 20 février, les visiteurs ont eu l’occasion de découvrir 34 projets, dont les lauréats inscrits dans 4 catégories (consulter la liste des gagnants).

L’exposition s’est ouverte par une conférence inspirante de Mme Julie Bolduc-Duval, professeure de physique et d’astronomie au Cégep de Thetford, sur La place de l’humain dans l’univers. Par la suite, les visiteurs ont pu parcourir l’exposition et aller à la rencontre des étudiants afin de discuter, échanger et débattre. Le samedi, le public a assisté au témoignage de 3 participantes au programme Lacs et rivières en fête développé par le Secrétariat international de l’eau (SIE). L’exposition s’est clôturée par la remise des prix au cours de laquelle les gagnants ont partagé 5 000 $ en bourses.

Consulter la liste des projets présentés.

Un concours profitable pour tous

Le concours développe chez les étudiants une culture environnementale, une prise de conscience et une responsabilisation personnelle par rapport à la qualité de l’environnement. Il contribue à la formation et l'éducation de citoyens engagés en matière de protection de l’environnement et de développement durable. Il permet aux jeunes d'établir des liens entre leurs apprentissages et leur façon de vivre au quotidien. Les professeurs ne sont pas en reste, puisque le concours leur donne l’opportunité d’intégrer dans leurs cours des exigences pour les travaux à élaborer avec des sujets qui touchent l’environnement.

L’exposition des projets présentés au concours a un rôle important de sensibilisation et d’information auprès du public. Au fil des années, des centaines de visiteurs sont rentrés chez eux avec des idées et des informations qui les ont poussés à agir et à adopter un comportement responsable.

Outre la sensibilisation, le concours a permis la concrétisation de plusieurs projets ayant des retombées directes dans la communauté. Parmi les exemples les plus significatifs, on peut citer le projet d’aménagement d’une piste cyclable de deux étudiants finissants en Techniques d'aménagement et d'urbanisme du Collège de Rosemont. Premier prix du concours en 2001, le projet s’est finalement réalisé en 2007 au grand bénéfice de la communauté du quartier et des milliers de personnes fréquentant les institutions proches de la piste cyclable.

Autre exemple en 2009, le concours fut l’occasion pour les étudiants du Cégep John Abbott de mener une campagne pour l’interdiction des sacs plastiques à Sainte-Anne-de-Bellevue. Ayant récolté plus de 800 signatures de résidents et d’étudiants, ils ont eu l’occasion de présenter leur projet à la mairie.

Enfin, la participation d’étudiants a un impact bénéfique pour l’établissement représenté. Les projets sont régulièrement mis en œuvre suite aux travaux menés dans le cadre du concours : implantation d’un système de collecte sélective, campagne de sensibilisation au compostage, etc. (Voir à ce sujet un autre article de la présente édition, regroupant les nouvelles récentes de plusieurs cégeps relatives à l’environnement.)

Petit historique

La première édition du concours a eu lieu en 1999 et c’est en 2005 que le concours s’est ouvert à l'ensemble du réseau collégial du Québec. Depuis, les nombres de projets et de participants n’ont cessé de croître. Suite à cette 11e édition, ce sont plus de 200 projets environnementaux qui ont été présentés par 300 étudiants de partout au Québec.

Le concours s’adresse à tous les étudiantes et étudiants inscrits à temps complet dans un établissement collégial. Pour la première fois cette année, le concours proposait une catégorie spécifique pour les écoles secondaires (5e secondaire).

Pour en savoir plus sur le concours et sur les projets présentés depuis 2005, visitez la page du concours.





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail