Dossiers / Enjeux / L'environnement

Cinq initiatives inspirantes en développement durable



Un texte de madame Catherine Gauthier, LL.M., Directrice générale | Executive Director, ENvironnement JEUnesse. Édition de Marie Lacoursière

Du 19 au 21 octobre dernier, plus de 100 jeunes de partout à travers le Québec étaient réunis pour le colloque annuel sur le développement durable d’ENvironnement JEUnesse. Comme on a pu le constater, les jeunes provoquent une véritable vague de fond pour la protection de l’environnement. Ils arrivent avec des idées nouvelles, en faveur d’un mode de vie plus écologique.

Les établissements collégiaux peuvent d’ailleurs jouer un rôle significatif pour favoriser l’adoption de comportements plus durables. À travers le réseau Cégep Vert du Québec, ENvironnement JEUnesse présente cinq initiatives inspirantes en développement durable.

Participant(e)s au colloque annuel d'ENvironnement JEUnesse tenu du 19 au 21 octobre 2018 à Québec.

#1 Le Collège André-Grasset plante pour les insectes

Le Collège André-Grasset, certifié Cégep Vert du Québec niveau Excellence, s’est démarqué en proposant un projet d’aménagement paysager favorisant les insectes pollinisateurs indigènes. L’établissement collégial a souhaité consolider et agrandir son projet d’aménagement de plantes vivaces mellifères sur son campus initié en 2017.

Au total, 72 espèces de plantes ont été intégrées à l’aménagement paysager. L’équipe a pris soin d’identifier les végétaux avec des écriteaux en bois, en plus de mettre sur pied un parcours découverte afin que les étudiant(e)s et les employé(e)s du collège puissent découvrir et apprendre sur les nombreuses espèces végétales implantées dans l’aménagement mellifère.

     

La prochaine étape est la mise en place de meubles extérieurs en bois pour valoriser le site et permettre aux étudiant(e)s de venir y étudier et se détendre.

#2  Le Collège Jean-de-Brébeuf, certifié Cégep Vert du Québec niveau Excellence, s’est démarqué dans sa gestion des matières résiduelles à travers un projet de rénovation ambitieux. Il a décidé de remplacer ses 550 fenêtres désuètes pour des fenêtres plus écoénergétiques. Le projet représentait tout un défi, car les fenêtres dataient de la construction du bâtiment en 1928.

Les rénovations ont grandement amélioré la qualité de l’isolation et permettront des économies annuelles de 50 000 $ en coûts d’électricité. Les nouvelles fenêtres contribueront aussi à réduire d’environ 315 tonnes les émissions de CO2 de l’établissement, ce qui équivaut à plus de 200 aller-retours Montréal-Paris en avion!

Dans l’objectif de réduire les déchets, le Collège Jean-de-Brébeuf a cherché une nouvelle utilité pour les 1300 volets en bois des fenêtres. Le Collège a choisi de les offrir gratuitement aux membres de la communauté. Une dizaine de membres du personnel et une soixantaine de personnes de l’extérieur ont répondu à l’appel.

Les volets en bois ont pu être valorisés de différentes façons par leurs nouveaux propriétaires. Au total, plus de 110 m3 de matières résiduelles vivent aujourd’hui une deuxième vie.    

#3 Cégep de Sainte-Foy : quand école et érablière se rencontrent

Le Cégep de Sainte-Foy, certifié Cégep Vert du Québec niveau Excellence, a réalisé un vaste projet de verdissement de son campus. Au cours de l’année 2017-2018, plus de 500 arbres ont été plantés!

Le campus où se trouve le Cégep de Sainte-Foy est considéré comme un îlot de chaleur dans son secteur, ce qui signifie que les températures y sont plus élevées en comparaison avec les zones voisines. De plus, la proximité avec l’autoroute Robert-Bourassa vient nuire à la qualité de l’air et accroître la pollution sonore dans les environs.

Un premier projet, la plantation d’une haie brise-vent de plus de 200 arbres, a eu lieu au printemps 2017. Puis, à l’automne, le Cégep de Sainte-Foy a poursuivi le processus de verdissement du terrain en autorisant le démarrage d’une érablière de plus de 330 arbres. Environ 300 personnes ont participé à l’événement, et une présentation sur les étapes nécessaires à la plantation d’un arbre a été réalisée devant des enfants du CPE La grosse tortue.

L’événement a connu une grande couverture médiatique. Il a notamment fait l’objet d’un segment de l’émission Un chef à la cabane diffusée le 23 février 2018 sur la chaîne Télé-Québec.

#4 Une implication bénévole exemplaire au Collège de Valleyfield

Le Collège de Valleyfield, certifié Cégep Vert du Québec niveau 3, a mis sur pied un programme d’intégration au travail de bénévoles ayant une déficience intellectuelle âgé(e)s.

Yves Langevin, technicien en éducation spécialisée accompagnant les bénévoles, a travaillé étroitement avec Amélie Delisle, technicienne en loisirs au service de l’environnement du Collège de Valleyfield. Petit à petit, les bénévoles ont été intégré(e)s dans les projets de développement durable.

Ils ont pu mettre la main à la pâte dans plusieurs opérations. Ils ont, entre autres, participé à la manutention de produits électroniques destinés au recyclage par l’Association des recycleurs de produits électroniques (ARPE), à la sensibilisation de la communauté collégiale au tri des matières résiduelles et à un projet d’agriculture urbaine.

Un partenariat entre le Collège de Valleyfield et les Ateliers Cré-Actions est né. Les bénévoles ont pu être initié(e)s à la couture en contribuant à la transformation des surplus de t-shirts des Ateliers Cré-Actions en sacs de tissu réutilisables.

Grâce à leur travail d’équipe, 150 sacs réutilisables sont en vente depuis la rentrée. Les profits issus de ces ventes serviront à financer des activités environnementales au collège.

#5 La mobilité durable à l’honneur au Cégep Garneau

Le Cégep Garneau a pris les grands moyens pour réduire l’impact écologique des déplacements de la communauté collégiale. Ce virage vers la mobilité durable s’articule autour du projet Zone Vélo, issu du Plan de gestion des déplacements du cégep.

La Zone Vélo est composée de trois conteneurs recyclés de 40 pieds (12 mètres) et d’un conteneur de 20 pieds (6 mètres) qui offrent plus de 160 stationnements à vélo. Une ancienne roulotte de chantier a été réaménagée en atelier de réparation et d’entretien de vélo, ce qui a permis à la Jeune Coop Roue-Libre d’obtenir un nouveau local.

En plus d’un espace boutique dans l’atelier, 12 rangements à vélo sécurisés y sont disponibles au coût de 15$ par mois. La Jeune Coop Roue-Libre offre également des formations sur l’entretien et la réparation des vélos.



Les partenaires du Portail