Dossiers / Enjeux / Le numérique au collégial

COlab, un laboratoire pour accélérer le virage numérique au Saguenay-Lac-Saint-Jean



Par Élise Prioleau

Le Collège d’Alma a rendu public son projet COlab. Un laboratoire d’innovation régionale qui permettra au Cégep de se positionner au cœur du virage numérique au Saguenay-Lac-Saint-Jean et d’accompagner les acteurs locaux dans la transition.

Le laboratoire COlab en innovation sociale et numérique vise à accélérer le virage numérique au Saguenay-Lac-Saint-Jean, selon Josée Ouellet, directrice du Collège d'Alma. Crédit photo : Trium Médias - William Fradette.

 

L’innovation sociale et la culture numérique seront à l’honneur au nouveau laboratoire COlab du Collège d’Alma. « Nous souhaitons jouer un rôle d’accélérateur vers la transition numérique dans notre région », affirme Josée Ouellet, directrice du Collège d’Alma. Pour se faire, le Cégep entend faire connaître aux acteurs de la région des technologies numériques adaptées à leurs besoins et les accompagner dans la transition vers l’ère du 4.0.

Le bâtiment technologique de COlab verra le jour à la fin de 2020, selon le Collège d'Alma. Crédit photo: Collège d'Alma.

 

Un nouveau bâtiment adjacent au Collège d’Alma sera construit d’ici la fin 2020. Un espace qui abritera, entre autres, un lieu de création et d’expérimentation, des espaces de travail collaboratifs interreliés virtuellement, un laboratoire média et un studio immersif 360o. Ces équipements seront dédiés aux entreprises, aux décideurs, aux créateurs, aux étudiants et à la collectivité. Un projet de plus de 6 millions de dollars financé par des partenariats gouvernementaux, régionaux et privés.

 

« COlab est un levier pour accélérer le virage numérique et développer l’entrepreneuriat dans la région. »
- Josée Ouellet, directrice du Collège d’Alma

 

Virage numérique territorial

« Comment un cégep peut devenir un levier pour soutenir le développement économique et social de sa région ? Nous y avons réfléchi avec plus de cent professionnels du milieu; des élus, des entrepreneurs, des universitaires et des étudiants », relate Josée Ouellet. « Le besoin de consolidation des compétences numériques dans la région est ressorti des réflexions », évoque-t-elle. Partant de cette prémisse, le Cégep d’Alma a créé son laboratoire d’innovation COlab. Un projet réalisé en mode co-création, notamment avec Mosaic, le pôle multidisciplinaire de HEC Montréal spécialisé en management de l’innovation et de la créativité.

Les recherches du laboratoire s’intéressent notamment au développement des compétences numériques dans les organismes et les entreprises de la région. « Nous sommes un centre d’innovation sociale en technologie. Notre défi est de trouver comment intégrer les technologies dans la vie des gens, dans la vie d’une ville, d’une organisation, d’une salle de classe, d’une PME, etc. », explique Josée Ouellet. 

 

« Le projet COlab s’ajoute à l’AEC Virage numérique 4.0, qui s’adresse aux acteurs régionaux qui souhaitent monter un plan numérique et l’intégrer dans leur milieu de travail. »
- Josée Ouellet, directrice du Collège d’Alma

 

Un collectif de recherche sur le terrain

L’un des objectifs phares du laboratoire COlab est de développer une expertise en tant que communauté régionale apprenante autour du numérique. Pour y arriver, le Collège a mis sur pied un collectif de recherches qui regroupe l’Université du Québec à Chicoutimi et les quatre cégeps de la région. Sa mission sera de relever les défis sociaux et économiques régionaux par le levier de la recherche dans le domaine numérique.


« Le collectif démarrera ses activités dès cet automne. La prochaine étape sera d’amener plus de chercheurs sur le terrain en recherche-action pour répondre aux besoins des acteurs du milieu, notamment des PME », relate Josée Ouellet.

Par exemple, COlab pourrait s’associer avec le Cégep de Saint-Félicien, qui utilise des drones sous-marins pour caractériser les lacs. Évaluer les atouts de cette technologie et les présenter à d’autres acteurs de la région pourrait faire partie de son mandat. Robot de production manufacturière, service à la clientèle automatisé ou expérience touristique immersive, COlab entend soutenir l’acquisition de ces technologies du futur chez les petits entrepreneurs de la région, qui deviendront eux-mêmes des laboratoires vivants.

 

Apprentissage en mode immersif 360o

Les étudiants et étudiantes seront initiés à des outils pédagogiques ultras technologiques. « Les étudiants du programme Soins infirmiers apprendront des techniques de soin à travers la réalité immersive en 360o », évoque Mme Ouellet.

« Nous avons créé des capsules de formations virtuelles qui permettent aux étudiants de vivre 10 gestes critiques en soins infirmiers. » À l’aide d’un casque, ces étudiants seront projetés au cœur d’une scène clinique réelle, comme s’ils y étaient eux-mêmes, explique Josée Ouellet. « Le COlab permettra également d’étudier le potentiel pédagogique de ces technologies-là,méconnu dans le monde de l’éducation. »

 

Dossier préparé par Mme Élise Prioleau, rédactrice au Portail.



Les partenaires du Portail