Dossiers / Enjeux

La formation continue au collégial : une solution aux besoins de main-d’œuvre grandissants du Québec



Les 20 et 21 octobre 2010, près de 300 participants provenant des équipes de direction des collèges, des entreprises, des organismes gouvernementaux, des ordres professionnels et des partenaires du réseau collégial, se réuniront à Montréal, pour assister au congrès de la Fédération des cégeps, placé cette année sous le thème « Demain, la formation continue ».

Pourquoi la thématique de la formation continue?

La qualité, la disponibilité et la qualification de la main-d’œuvre font actuellement l’objet d’une préoccupation majeure dans l’ensemble de la société québécoise, et particulièrement au sein des entreprises. Selon l’évolution actuelle de l’économie et de la démographie, tout porte à croire que les phénomènes de pénuries de main-d’œuvre qualifiée, qui caractérisent déjà le marché du travail, risquent de s’accentuer aux cours des prochaines années.

Dans un tel contexte, la formation continue au collégial constitue un outil de développement économique essentiel alors que de plus en plus d’adultes devront être formés, se perfectionner ou se recycler. La Fédération des cégeps souhaite donc mobiliser les différents partenaires socioéconomiques afin d’aborder ensemble la question de la formation continue collégiale en tant que solution incontournable pour permettre au Québec de disposer d’une main-d’œuvre adéquate.

Le congrès est également un rendez-vous pour trouver les leviers qui favoriseront davantage l’arrimage entre la formation offerte au collégial et les besoins du marché du travail d’aujourd’hui et de demain. Les cégeps collaborent déjà avec Emploi-Québec, notamment, pour offrir de nombreux programmes d’attestation d’études collégiales (AEC), à temps plein ou à temps partiel, et des formations sur mesure.

Un potentiel à développer

Malgré les efforts déployés par les cégeps pour répondre aux besoins des adultes et à ceux du marché du travail, plusieurs éléments concourent à souligner la nécessité de développer et de faire connaître davantage les services de formation continue offerts dans les collèges ¾ alors que Statistique Canada indique qu’entre 1997 et 2002, la participation annuelle de la population adulte à diverses formations au Québec s’est accrue significativement, passant d’une personne sur cinq à pratiquement une personne sur trois , ce taux reste toutefois inférieur à la moyenne des autres provinces canadiennes. D’autres pays industriels avancés, dont l’Allemagne et la Suède, observent pour leur part une hausse de la participation des adultes à la formation continue de 50 % et plus .

La mise en œuvre par Emploi-Québec du Pacte pour l’emploi, en 2008, et du Pacte pour l’emploi Plus, en 2009, a renforcé cette accessibilité, en particulier pour les personnes en situation de chômage ou en risque de perte d’emploi, mais aussi pour celles en emploi. Toutefois, ces mesures restent encore insuffisantes, notamment parce qu’elles sont limitées dans le temps et que les cégeps restent aux prises avec des contraintes financières et organisationnelles qui restreignent leur offre de formation.

Tous ces éléments démontrent les défis et les enjeux auxquels les cégeps ont à faire face, mais aussi tout le potentiel de croissance considérable de la formation continue au collégial.

Pour vous inscrire ou pour en savoir davantage sur la programmation :
Demain, la formation continue

Congrès de la Fédération des cégeps
20 et 21 octobre 2010
Montréal, Hôtel Delta Centre-Ville
 



Les partenaires du Portail