Dossiers / Enjeux / Entreprendre au collégial

L’ADN de l’entrepreneuriat éducatif



Par Raymond Robert Tremblay, coach et consultant en gestion

Le speed-dating ou partage d’expertise, une activité très populaire.

Le colloque Éducation / Entrepreneuriat, Innovations pédagogiques et partage d’expérience pour les accompagnateurs et formateurs à l’entrepreneuriat, a connu un vif succès. Tenu à l’UQTR les 26 et 27 octobre dernier, sous l’initiative de la Table régionale éducation Mauricie (TREM), il a réuni près de 100 chercheurs, pédagogues et praticiens de l’entrepreneuriat éducatif du primaire à l’université. Les participants provenaient de diverses régions du Québec, du Nouveau-Brunswick et même d’universités françaises. Ce colloque s’est distingué par son style dynamique et tourné vers la pratique.

On y a abordé les problématiques parallèles de la pédagogie à valeur entrepreneuriale, c’est-à-dire du développement des qualités et des compétences entrepreneuriales, et des principes d’accompagnement des nouveaux entrepreneurs.

La quarantaine d’oratrices et d’orateurs ont présenté des expériences d’accompagnement d’élèves et d’étudiants, tout au long du parcours scolaire du primaire à l’université, dans le domaine de l’entrepreneuriat éducatif. Divers thèmes ont été abordés : notamment, les cercles d’innovation pédagogique, les entreprises-écoles, les parcours entrepreneuriaux, la préincubation, le tutorat et le mentorat d’affaires. Les praticiens, comme les chercheurs, y ont partagé leurs meilleures pratiques pédagogiques.

Grâce à une collaboration avec le 13e Congrès international francophone en entrepreneuriat et PME (CIFEPME), organisé par l’Institut de recherche sur les PME de l’UQTR (INRPME), les participants ont pu bénéficier de deux conférences de prestige international. Denis Grégoire (HEC Montréal) a souligné l’importance de contextualiser le mouvement entrepreneurial en fonction des réalités culturelles et régionales des régions du Québec. Il a insisté sur l’importance de cocréer des solutions avec toutes les parties prenantes.

Le recteur de l’UQTR, Daniel McMahon, s’adresse aux participants lors de l’ouverture conjointe du colloque et du CIFEPME.

 Saras D. Sarasvathy (Darden School of Business, University of Virginia) a expliqué de manière très vivante son concept d’effectuation. La logique causale habituelle qui préside à la planification stratégique est déductive. La logique inhérente de l’entrepreneuriat est effectuale, c’est-à-dire relève du bricolage et de l’improvisation contrôlée en fonction d’un but. Elle est à l’origine de l’innovation. L’entrepreneuriat dans une économie mondialisée n’est pas une option, mais une nécessité vitale, selon elle. De nombreuses voies de recherche s’ouvrent dans cette perspective.

Les participants ont exprimé une grande satisfaction pour la qualité des échanges et la diversité des points de vue entendus lors de panels, des ateliers et du partage d’expertise. Ils ont spécialement apprécié les possibilités d’apprendre de nouvelles formules pédagogiques à valeur entrepreneuriale et de s’informer de diverses approches adaptées à chaque niveau scolaire. Les situations vécues et les initiatives diverses rencontrées par exemple en France ou au Nouveau-Brunswick, à l’université Laval ou dans tel ou tel cégep, ont permis de prendre conscience de l’importance d’un volonté publique affirmée et du changement de valeurs requis pour favoriser la prise en main des individus envers leur avenir professionnel. Il s’agit de créer de nouvelles opportunités, plutôt que d’attendre qu’elles se présentent d’elles-mêmes. Le réseautage intense que ce colloque a rendu possible, annonce des collaborations futures. 

Il est vrai que les régions du Québec attendent des établissements éducatifs qu’ils contribuent à l’essor socioéconomique de leurs communautés et à stimuler les valeurs et les compétences entrepreneuriales chez les diplômés de tous les ordres. La capacité d’entreprendre et de s’entreprendre est au cœur du développement communautaire aussi bien que de la revitalisation des régions. C’est pourquoi il y a tout lieu de se réjouir du succès de l’événement et de l’intérêt des pédagogues à poursuivre et à améliorer leur action en faveur de l’éducation à l’entrepreneuriat. Cependant, il faut remarquer que les innovations pédagogiques qui soutiennent cette émergence rencontrent des obstacles règlementaires ou subissent la compétition d’autres approches. Le caractère innovateur de l’approche entrepreneuriale même, marquée par la liberté d’initiative, le droit à l’échec et la redéfinition des cadres pédagogiques suscite des résistances et des incompréhensions. Il convient donc d’exercer une pédagogie publique, afin de démystifier les valeurs entrepreneuriales, notamment en soulignant l’importance de l’entrepreneuriat social et environnemental. 

Raymond Robert Tremblay encourage les participants à profiter d’un réseautage actif afin de créer une communauté d’apprentissage.

Les changements requis pour implanter une culture entrepreneuriale passent par les milieux socioéconomiques, mais aussi par l’éducation. Premièrement par l’éducation, car les acteurs économiques ne verront pas l’importance de se prendre en main si les valeurs et les comportements à l’origine des initiatives entrepreneuriales ne sont pas valorisés. Avant de devenir un entrepreneur, ou un intrapreneur, ou tout simplement quelqu’un qui est apte à participer à une initiative entrepreneuriale, il faut être entreprenant. Sensibiliser, former et accompagner en sont alors les maîtres mots. C’est son ADN.


Références

Colloque Éducation / Entrepreneuriat : http://entrepreneuriat.cegeptr.qc.ca/colloque/

Institut de recherche sur les PME de l’UQTR : http://inrpme.com/ 

Recherches de Denis Grégoire : http://www.hec.ca/profs/denis.gregoire.html#volume 

Saras D. Sarasvathy sur l’effectuation, présentée en français par  Philippe Silberzahn : https://philippesilberzahn.com/2011/02/28/comment-entrepreneurs-pensent-agissent-principes-effectuation/

Exemple français, l’Université de Lorraine, la plus entrepreneuriale de France : http://peel.univ-lorraine.fr/accueil/qui-sommes-nous/ 

À l’Université Laval, liste des entreprises démarrées : http://www.el.ulaval.ca/entreprises/ 

Quatre cégeps remarquables en entrepreneuriat éducatif.

• Dawson : https://www.dawsoncollege.qc.ca/centre-for-innovation-and-entrepreneurship-education/

• Vieux Montréal : http://www.cvm.qc.ca/formationreg/entrepreneuriat/Pages/index.aspx

• Trois-Rivières : http://entreprises.formation-mauricie.ca/decouvrez-la-zone-entrepreneuriale/

• Limoilou : https://www.cegeplimoilou.ca/futurs-etudiants/programmes-et-formations/entrepreneuriat-etudes/

 





 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail